“L’Elisir d’Amore” a tous les ingrédients d’un opéra magistral : de magnifiques décors, de la bonne musique, de puissants chanteurs et un “élixir d’amour” qui envoûtera le public pendant près de deux heures. Huit dates d’une oeuvre à ne pas manquer au Royal Opera House

(Crédit : Catherine Ashmore)

“L’Elisir d’Amore” est une histoire basique de triangle amoureux. Nemorino et le sergent Belcore se disputent les faveurs de la pulpeuse Adina. Et au milieu de tout ce beau monde, un breuvage magique censé faire chavirer les cœurs. C’est un “opera-bouffe” certes typique, à la fois classique, lyrique et comique.

Une équipe artistique 100% française
Aux manettes de cette œuvre grandiose, le metteur en scène Laurent Pelly transpose ses héros dans un petit village italien des années 50.

Pour cette nouvelle aventure en terre londonienne, il s’est entouré de son équipe habituelle.

En charge du décor, une complice de longue date, Chantal Thomas, qui a le sens du détail : les Vespas, les costumes, les paysages en arrière-plan… l’atmosphère des places de villages italiens gorgés de soleil et de rires est finement représentée. Il se chuchote même qu’un petit chiot malicieux fait partie du casting.

(Crédit : Catherine Ashmore)

Joel Adams, qui collabore aussi avec Pelly depuis des années, commande les lumières, achevant de parfaire l’ambiance sur scène pour transporter le public dans un autre monde de facéties et de tendresse.

Laurent Pelly a monté ses premiers spectacles en 1980. Il est aussi à l’aise dans le théâtre classique (Shakespeare, Ionesco…) que les pièces modernes (“Alice au Pays des Merveilles” ou “Les Malices de Plick et Plock”) ou encore dans les œuvres lyriques (Mozart, Offenbach…). Il a beaucoup voyagé pour ses représentations : Festival d’Avignon, Grande Halle de la Villette à Paris, Festival de Seito Kinen au Japon, Festival d'Opéra de Santa Fe aux Etats-Unis entre autres.

Le metteur en scène est également aujourd’hui co-directeur du Théatre National de Toulouse Midi-Pyrénées (TNT).

Le romantisme à l’italienne
“L’Elisir d’Amore” est un opéra en deux actes conçu par le compositeur italien Gaetano Donizetti en 1832. Il s’est d’ailleurs inspiré de “le Philtre”, un opéra né de l’imagination du dramaturge français Eugène Scribe.

Co-produit par l’Opéra National de Paris, ce spectacle  fait appel à des virtuoses venus du monde entier. La soprano polonaise Aleksandra Kurzak tient le rôle principal d’Adina, entourée de barytons et de ténors italiens, siciliens et roumains.

C’est l’Ochestre du Royal Opera House, dirigé par Bruno Campanella, qui accompagnera en direct les artistes. A noter que l’air le plus célèbre de la pièce s’intitule “Una furtiva lagrima” (une larme furtive)… ouvrez grand vos yeux et vos oreilles !

Loyola Ranarison (www.lepetitjournal.com/londres) mardi 13 novembre 2012

Recevez gratuitement notre newsletter !


Plus d’information sur

http://www.roh.org.uk/elisir

Dates pour les représentations

13, 16, 20, 23 et 28 Novembre

1, 4 et 7 Décembre

Tarifs

Places de £8 à £175

Adresse

Royal Opera House

Bow Street

Covent Garden

London WC2E 9DD

 
Une internationale
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

BNP PARIBAS : Check-list pour bien préparer votre départ en expatriation

Tout projet d’expatriation nécessite une logistique importante et de nombreuses démarches à effectuer, qu’il s’agisse de sujets bancaires, de protection sociale, de la scolarité des enfants, etc…BNP Paribas vous propose un aide-mémoire, à titre indicatif, qui vous permettra d’organiser au mieux votre expatriation.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Devenir riche, oui et alors ?

Jean, fils d’ouvriers de la banlieue parisienne, prend l’avion demain pour la ville de Mexico, un départ qu’il espère définitif, « la France ce n’est pas pour moi, cela ne l’a jamais été »
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales