Du 20 avril au 7 mai 2012, Glasgow accueille pour sa cinquième édition le festival des arts visuels, Glasgow International. Au programme, une myriade d'événements, d'expositions, conférences, etc, disséminés à travers la ville. Petit tour d'horizon, en avant-première, de ce festival où le travail d'artistes de notoriété internationale se mêle à celui d'artistes locaux

(© 2001-12 Kate V Robertson) (Kate V Robertson, Plaza, 2011, at Rez de Chaussee, Glasgow)

Sous la direction de Katrina Brown, le festival des Arts Visuels Glasgow International, qui a lieu tous les deux ans, présentera cette année les travaux de plus de 130 artistes dans pas moins de 50 lieux d'expositions. Cette manifestation, qui met l'accent sur les arts plastiques, donne également la part belle à une grande variété de disciplines allant de la danse, au cinéma, ou à la musique, en passant par la performance et le théâtre. La programmation se veut avant tout novatrice : plus de 90% des œuvres exposées pendant les 18 jours de festival sont nouvelles ou n'ont jamais été présentées au Royaume-Uni.

(© 2012 Richard Wright)

Jeremy Deller et Wolgang Tilmans, points d'orgue du festival

Sacrilege, une œuvre publique et interactive de Jeremy Deller, sera dévoilée à Glasgow Green. L'artiste, couronné du prix Turner en 2004, s'attache à explorer la culture contemporaine. Commanditée par Glasgow International et le maire de Londres, l'œuvre sera ensuite exposée à Londres durant les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2012.

Pour la première fois en Ecosse, depuis 1995, le photographe Wolfgang Tilmans présentera à la Common Guild une sélection d'œuvres issues de la collection du Arts Council ainsi que des travaux choisis par l'artiste. D'origine allemande, Tilmans fut le premier photographe à remporter le prix Turner en 2000. Consacré dans les années 1990 pour ses images peu conventionnelles inspirées par son cercle d'amis et la jeunesse, il est connu pour son choix de sujets éclectiques et sa touche personnelle dans la présentation de ses œuvres, choisissant souvent de simples clips et épingles.

Lire la suite sur notre édition de Londres

 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

L’immobilier parisien : valeur refuge ?

Les parcours professionnels s’internationalisent : un jour expatrié, un jour de retour en France pour repartir par la suite vers une autre destination d’expatriation. Mais dès qu’il s’agit d’immobilier, les français de l’étranger restent très attachés à leur mère patrie et préfèrent investir et placer leurs liquidités dans leur pays d’origine plutôt que dans leur pays d’expatriation.
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle donc n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales