En latin d'origine, le même mot  - ludus, qui a donné "ludique" - désigne le jeu et l'école. En outre, le mot grec dont dérive le nôtre, skholè signifie d'abord "loisir". En ces temps de remise en question de l'enseignement dans nos collèges et lycées, pourrait-on trouver là quelques pistes pour la transmission du savoir ?

Le double sens de scholè vient de ce que, dans l'Antiquité, lorsque l'on dispose de loisirs, on les consacre à l'étude. Le pédagogue conduit sur le chemin de la connaissance. Encore faut-il, pour assimiler les notions nouvelles, disposer de temps et les rabâcher pour que la mémoire les retiennent et que toutes ces connaissances cessent d'agir comme des corps étrangers, mais au contraire, qu'elles donnent le choix, donc la liberté.

L'oisif n'est pas toujours oiseux

Cette notion de temps et d'assimilation est encore présente dans le terme latin d'otium . Otium qui nous a légué le terme péjoratif d'oisif, est en latin opposé à negotium qui signifie les affaires à conduire et a donné "négoce". Pour les Romains, l'oisiveté n'est pas nécessairement mère de tous les vices, mais donne le temps de s'occuper, grâce à un certain éloignement des affaires, de tout ce qui (dirions-nous aujourd'hui) "ne sert à rien" ; c'est-à-dire ce qui meuble l'esprit - la poésie, la littérature ou la philosophie.

Tout cela fait partie d'un jeu de l'esprit, d'une rêvasserie, et même d'un ennui que l'on ne s'autorise plus de nos jours.  Jeux rhétoriques, jeux de mots, jeux impliquant des constructions mathématiques, tout cela formait jadis l'esprit de l'enfant ou de l'adolescent, "musclait" sa pensée.

Discernement et liberté individuelle

Imaginons un ministre de l'Education nationale qui proposerait aux élèves des collèges et lycées le programme suivant :  controverses faisant appel à l'esprit de compétition et scindant la classe en deux camps chargés de défendre chacun une thèse opposée ; apprentissage de la communication grâce à diverses techniques d'éloquence, allant jusqu'à la théâtralisation des conflits individuels et sociaux ;  plongée dans les énigmes scientifiques pour se poser le sens de la présence au monde et de la place de l'homme dans l'univers ; épanouissement du corps grâce au football, au baseball, au tir au fusil, à la course d'avirons ; pratique d'instruments de musique pour s'initier à la maîtrise des doigts et du souffle ; lecture de faits mémorables pour forger le jugement ; respect de la discipline et pratique de l'obéissance, conçue comme voie d'accès au discernement.

Tout cela et bien d'autres choses, il le trouverait dans un ouvrage de 1599, le fameux Ratio Studiorum des jésuites qui inspira le  lycée public inventé par Napoléon : car il répond à ceux qui demandent à l'enseignement de former des femmes et des hommes adaptés à leur temps, d'encourager l'individu à être autonome et responsable.

Mais veut-on des individus autonomes et responsables ? Telle est la question.

Elizabeth Antébi (www.lepetitjournal.com/cologne) Mardi 10 juillet 2012

A relire :

 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Tartelettes aux fruits rouges

Framboises, myrtilles, groseilles, fraises, mûres, les Chefs Le Cordon Bleu vous proposent cette recette de tartelette qui met à l’honneur les fruits rouges. Agrémentées d’une crème pâtissière classique, ces tartelettes sont idéales en dessert ou à l’heure du thé.

MÉMENTO FISCAL

Le "non-résident" n’est en général pas soumis aux prélèvements sociaux. Il est imposé en France uniquement sur ses revenus de source française ou sur une base forfaitaire s’il a conservé dans ce pays une habitation. Toutefois, l’existence de conventions fiscales internationales entre la France et généralement l'État de résidence peut modifier les règles de détermination du domicile fiscal et les modalités d’imposition des revenus. Pour éviter les doubles impositions, la France a conclu avec de nombreux États de telles conventions. Ces textes sont consultables sur le site Internet de l’administration fiscale (www.impots.gouv.fr, rubrique Documentation > International > Les conventions fiscales).
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine
En direct de nos éditions locales