En latin d'origine, le même mot  - ludus, qui a donné "ludique" - désigne le jeu et l'école. En outre, le mot grec dont dérive le nôtre, skholè signifie d'abord "loisir". En ces temps de remise en question de l'enseignement dans nos collèges et lycées, pourrait-on trouver là quelques pistes pour la transmission du savoir ?

Le double sens de scholè vient de ce que, dans l'Antiquité, lorsque l'on dispose de loisirs, on les consacre à l'étude. Le pédagogue conduit sur le chemin de la connaissance. Encore faut-il, pour assimiler les notions nouvelles, disposer de temps et les rabâcher pour que la mémoire les retiennent et que toutes ces connaissances cessent d'agir comme des corps étrangers, mais au contraire, qu'elles donnent le choix, donc la liberté.

L'oisif n'est pas toujours oiseux

Cette notion de temps et d'assimilation est encore présente dans le terme latin d'otium . Otium qui nous a légué le terme péjoratif d'oisif, est en latin opposé à negotium qui signifie les affaires à conduire et a donné "négoce". Pour les Romains, l'oisiveté n'est pas nécessairement mère de tous les vices, mais donne le temps de s'occuper, grâce à un certain éloignement des affaires, de tout ce qui (dirions-nous aujourd'hui) "ne sert à rien" ; c'est-à-dire ce qui meuble l'esprit - la poésie, la littérature ou la philosophie.

Tout cela fait partie d'un jeu de l'esprit, d'une rêvasserie, et même d'un ennui que l'on ne s'autorise plus de nos jours.  Jeux rhétoriques, jeux de mots, jeux impliquant des constructions mathématiques, tout cela formait jadis l'esprit de l'enfant ou de l'adolescent, "musclait" sa pensée.

Discernement et liberté individuelle

Imaginons un ministre de l'Education nationale qui proposerait aux élèves des collèges et lycées le programme suivant :  controverses faisant appel à l'esprit de compétition et scindant la classe en deux camps chargés de défendre chacun une thèse opposée ; apprentissage de la communication grâce à diverses techniques d'éloquence, allant jusqu'à la théâtralisation des conflits individuels et sociaux ;  plongée dans les énigmes scientifiques pour se poser le sens de la présence au monde et de la place de l'homme dans l'univers ; épanouissement du corps grâce au football, au baseball, au tir au fusil, à la course d'avirons ; pratique d'instruments de musique pour s'initier à la maîtrise des doigts et du souffle ; lecture de faits mémorables pour forger le jugement ; respect de la discipline et pratique de l'obéissance, conçue comme voie d'accès au discernement.

Tout cela et bien d'autres choses, il le trouverait dans un ouvrage de 1599, le fameux Ratio Studiorum des jésuites qui inspira le  lycée public inventé par Napoléon : car il répond à ceux qui demandent à l'enseignement de former des femmes et des hommes adaptés à leur temps, d'encourager l'individu à être autonome et responsable.

Mais veut-on des individus autonomes et responsables ? Telle est la question.

Elizabeth Antébi (www.lepetitjournal.com/cologne) Mardi 10 juillet 2012

A relire :

Une internationale

MALADIE DES OS DE VERRE – Aidez Beth à faire le tour du monde !

Beth est une jeune Australienne de 12 ans atteinte de la maladie des os de verre. Avant l’entrée au lycée, sa mère Katie a souhaité qu’elle puisse vivre la grande aventure de sa vie en partant à la découverte du monde. L'hébergement représente un gros budget lors d'un tel voyage mais vous pouvez les aider grâce au home-sitting en les invitant chez vous !
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
tokyo - Société

MODE - Le dandysme dans la peau

Souvent caricaturés comme une armée de "salarymen", ces cols blancs aux costumes noirs, les Japonais ont pourtant gardé de leur tradition…
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine