Depuis 2 ans, Cambodian Living Arts propose des spectacles réguliers sur une saison entière, joués dans le jardin du Musée National. Cette année, l’association présente une nouvelle programmation, intitulée Plae Pakaa et enrichie de deux nouvelles pièces : outre la troupe de danse "Children of Bassac", le public découvrira ''Mak Therng'', un opéra Yike, et ''Passage of Life'', une pièce de théâtre humoristique.

"Arrivé à maturité"

"Nous cherchons toujours à faire revivre la richesse des arts cambodgiens", rappelle Ieng Sithul, professeur au Cambodian Living Arts (CLA) et directeur artistique de la saison Plae Pakaa ((littéralement "arrivée à maturité"). C'est lui qui a coordonné la mise en scène des trois pièces qui seront présentées du 1er novembre 2012 au 30 mars 2013 : "Children of Bassac" ; ''Mak Therng'', un opéra Yike ; et ''Passage of Life'', pièce de théâtre qui retrace, avec humour, les grandes étapes de la vie cambodgienne, de la naissance à la mort en passant par diverses célébrations traditionnelles.

En enrichissant sa programmation de spectacles, Cambodian Living Arts confirme son épanouissement. Créée en 2008 à l’initiative de Arn Chorn-Pond, l’association, qui a pour objectif de contribuer au développement du pays à travers la promotion des arts, est désormais aussi bien établi dans le paysage des ONG que sur la scène culturelle : CLA propose aujourd’hui 20 classes artistiques (musique et danse traditionnelles, théâtre d’ombre, opéra Yike…) dans 8 provinces du Cambodge – ce qui représente un total de 500 étudiants.


"Passage of Life" (Crédit Photo : ©Pierre Collet)

Vivre de son art
L’objectif de ces formations est de permettre aux jeunes artistes de décrocher un emploi dans leur domaine et vivre ainsi de leur passion. "Au Cambodge, il est encore très difficile de vivre de l’art, bien que certains ont une carrière qui commence à se dessiner, à l’instar de la troupe Children of Bassac qui revient d’une tournée au Vietnam", explique Marion Gommard, directrice de communication au Cambodian Living Arts.

C’est bien dans cette optique qu’une saison de spectacles permanents comme Plae Pakaa a été mise en place. Les recettes des représentations serviront à rémunérer les artistes des trois spectacles, tout en permettant à l’ONG de développer ses projets. Et les prochains sont de taille : au printemps 2013, CLA participera notamment au Festival d'art de New York qui se tient du 6 avril au 31 mai 2013. Soit un festival multi-disciplinaire où seront présentées à New York plusieurs créations cambodgiennes dans les domaines de la danse, de la musique, du théâtre, des arts visuels... De quoi donner un rayonnement international à la culture cambodgienne.

En attendant la "Saison du Cambodge" à New York, les trois spectacles de Plae Pakaa, auxquels on peut ajouter la représentation mensuelle de la troupe de cirque de Phare Ponleu Selpak (un spectacle différent chaque mois), sont déjà une excellente nouvelle à l’échelle de Phnom Penh, où la scène des arts devient de plus en plus… vivante !

 


Musiciens qui accompagnent les autres représentations artistiques (Crédit Photo : ©Pierre Collet)

Pierre Collet (www.lepetitjournal.com/cambodge.html) lundi 29 octobre 2012

Renseignements pratiques :

  • Children of Bassac - Représentation les lundis et jeudis
  • Yike Opera - Représentation les mardis et vendredis
  • Passage of Life - Représentation les mercredis et samedis

Les représentations commencent à 19h au Musée National de Phnom Penh et se dérouleront du 25 octobre 2012 au 30 mars 2013.

Réservation et renseignement au 023 986 032 ou events@cambodianlivingarts.org

Prix :

  • adulte - 10$
  • enfant de moins de 12 ans - 6$
  • cambodgien - 5$
  • enfant de moins de 12 ans cambodgien - 3$
 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

L’immobilier parisien : valeur refuge ?

Les parcours professionnels s’internationalisent : un jour expatrié, un jour de retour en France pour repartir par la suite vers une autre destination d’expatriation. Mais dès qu’il s’agit d’immobilier, les français de l’étranger restent très attachés à leur mère patrie et préfèrent investir et placer leurs liquidités dans leur pays d’origine plutôt que dans leur pays d’expatriation.
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle donc n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales