Ils s'appellent Olivier Collet et Jérôme Lefaure. Ces deux Français ont fait le pari homesession : promouvoir des artistes d'ici et d'ailleurs, en les invitant à la production artistique dans leur "home sweet home". Depuis 2007, le projet prend de l'ampleur...

(Jérôme Lefaure et Olivier Collet, les cofondateurs de Homesession / Photo Homesession)

Quartier de Poble Sec. Un local blanc fraichement repeint. De la mezzanine plonge un monstre brun, un dragon... de carton. Cette pièce est le nouvel espace "homesession", destiné à accueillir des projets d'artistes locaux. Homesession n'est pas un musée, ni même une galerie. "C'est un projet unique en Espagne, un format atypique", explique Olivier Collet. Ce Français, Barcelonais d'adoption, co-fonde avec Jérôme Lefaure l'association Homession en 2007, une idée longtemps en gestation.

Collocation artistique
Les deux passionnés invitent alors des artistes du monde entier à venir partager un mois dans leur appartement barcelonais. En échange, l'artiste produit une création conçue pour le lieu, qu'il présentera finalement au public. "Je n'aime pas beaucoup le terme de 'couch-surfing', avoue Olivier. Les artistes ne viennent pas pour dormir, mais pour créer".
Travailler la relation public-privé à travers l'art, c'était également l'idée de ce "musée domestique", au contexte et au budget singuliers. Charles Lefaure et Olivier Collet ont eux aussi un rôle unique "Nous aimons l'art, mais nous ne sommes pas nous mêmes artistes. Pas critiques ni mécènes...", réfléchit Olivier. "En fait, notre travail pourrait s'apparenter à celui de programmateur culturel ou commissaire d'exposition".

De l'international à l'échelle locale

Toujours à la recherche de nouvelles expériences, Olivier et Jérôme lancent en 2010 un deuxième volet de Homesession, "InvitedOneday". Cette fois, il s'agit d'inviter des artistes locaux, à réaliser un projet artistique en une journée. Photo, vidéo, arts plastiques, "il y a toujours une rencontre avec le public. Nous avons de nombreux critères, mais tous sont des gens qui travaillent dans leur époque, qui ont un langage contemporain". Les artistes passés par la maison parlent de politique, de genre, ou encore de l'art lui-même. "Ca s'est toujours bien passé", se réjouit Olivier. Le meilleur projet ? "C'est celui qui est en cours, ou celui qui va venir. J'ai la sensation que l'association apporte quelque chose aux artistes, aux locaux, et aussi à nous mêmes. Cela nous permet un suivi  du processus créatif en immersion totale".

PRE-.
Aujourd'hui, grâce au nouveau local, Homession prend un nouveau tournant et peut accueillir beaucoup plus d'artistes. Le projet inaugural de de ce halo artistique, l'exposition collective PRE-., sera présenté lors d'un vernissage ouvert au public , le 26 avril. PRE-., c'est le prélude des projets individuels Homession 2012. Fran Meana, Jordi Ferreiro, Anamor, Julia Gorosditi et Rafael Castañer. Six artistes liés à Barcelone, à l'univers, au passif différent, qui parleront leur langage, l'art, entre eux et avec le public.

PRE.-, 26 avril 2012 à 19h00, C/ Creu dels Molers, 15 (local), 08004 Barcelona.
Tel : 651 040 711
www.homesession.org


Lucie BARRAS (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 18 avril 2012


 
Une internationale

EXPATRIATION – Toujours plus de Français à l'étranger

1.710.945. C'est le nombre de Français inscrits au registre mondial des Français établis hors de France pour l'année 2015. Quelles sont les régions où ils affluent ? Celles qu'ils désertent ? Analyse du rapport du gouvernement sur la situation des Français établis hors de France 2016.
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

3 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier locatif en France

L’immobilier est le support d’investissement préféré des français, et les expatriés y sont également très attachés. Mais quand et comment investir dans l’immobilier locatif en France ? Réponse avec les 3 conseils de Mickael Zonta, Président de la société Investissement-Locatif.com, leader de l’investissement locatif à Paris et en Île de France.
Expat
Expat - Emploi

FEMMEXPAT - Des outils exclusifs pour un retour en France réussi!

Le retour est rarement le moment le plus facile d'une expatriation. En plus du décalage entre votre vie d'expatrié et votre vie en France, vous prenez conscience de l'écart qui s'est creusé entre votre vie avant l'expatriation et votre vie après votre retour... Expat Communication, l'éditeur de FemmExpat, vous propose quatre pistes pour faciliter ce retour !

ALEXANDRE LE BEUAN - La passion du voyage et de l'entreprenariat

Fasciné par les voyages et notamment l'Asie, Alexandre Le Beuan a fondé sa propre agence de voyage, Shanti Travel, en 2005, dans l'un des pays qui l’inspirent le plus, l'Inde. Onze ans plus tard, la société est présente dans 14 pays d'Asie, emploie près de 100 salariés, et a accompagné plus de 35.000 voyageurs.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales