Dans la plus pure tradition européenne, l'association FANS (French Speaking Association of the North Shore) organise son 8ème Marché de Noël. Un rendez-vous à ne pas manquer

Le marché français de Noël a vu le jour il y a donc 8 ans avec quelques étals. Depuis, ce ne sont pas moins de 50 stands qui seront présents pour vous proposer toutes sortes de produits français ce vendredi 16 Novembre de 15h00 à 19h00.

Du bonheur pour les petits et les grands
Profitez de cette occasion pour commencer vos achats de Noël. Vous y trouverez surement votre bonheur : linge de maison, vêtements, bijoux, livres, CD, DVD, et toute une gamme de produits culinaires régionaux : saucissons, pâtés, fromages etc… Le tout dans une ambiance détendue sur fond de musique française et dégustation de vins.
Les enfants seront également ravis de participer à toutes les activités qui leur seront proposées : stand de maquillage, châteaux gonflables, et plein d'autres jeux.

Connaissez-vous FANS ?
Cette association à but non lucratif a été créée en 1998 par plusieurs familles francophones venues s'installer dans les banlieues du North Shore, conscientes de l'importance du bilinguisme et du multiculturalisme. Face à une demande réelle, cette association dynamique permet aux enfants francophones de consolider leur français par le biais d'activités. Cette association compte aujourd'hui plus de 200 familles membres.
FANS propose des formules différentes pour aider chaque famille à garder le français langue maternelle pour leurs enfants mais aussi pour eux-mêmes socialement !
•    Pour les tout petits, de 0 à 5 ans, le playgroup francophone
•    Pour les enfants de 5 à 12 ans, l'école bilingue
•    Des classes de français pour adolescents et adultes.
•    Des activités pour petits et grands!

L'école bilingue de Killarney Heights
L'école de Killarney Heights ne se contente pas seulement d'accueillir le marché de Noël de l'association FANS. Depuis janvier 1999, il existe un programme particulier au sein de cette école : le programme bilingue de F.A.N.S. qui est un programme privé fonctionnant au sein de l’école primaire publique de Killarney Heights.
Suivant le principe du bilinguisme total, les enfants ont deux enseignants qualifiés, l'un australien, l'autre de langue maternelle française.
Cette initiative, en accord avec le Département de l'Education de Nouvelle-Galles-du Sud poursuit plusieurs objectifs :
- Permettre une éducation bilingue dans une école publique locale.
- Rassembler les enfants francophones dans une même école, ce qui leur permet d'assumer leur différence culturelle sans les isoler des autres enfants australiens et de leur donner la confiance d'être bilingues.
- Offrir aux élèves non-francophones la motivation et la possibilité d'apprendre le français dans le cadre de la scolarité.
- Encourager chez tous les enfants le respect pour d'autres cultures et le multiculturalisme, qui sont à la base de la société australienne moderne.

Depuis sa création, une classe supplémentaire a été ouverte tous les ans, et maintenant l'école offre une scolarité bilingue de la maternelle (kindergarten)  à la 6ème (year 6).

Une association dynamique et au grand coeur puisque tous les profits du marché iront au programme bilingue de Killarney Heights.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) lundi 12 novembre 2012

Pour en savoir plus :

Association francophone du North Shore
Contact : Sabine Duffy

Tél. : +61 (0)4 88 776 133

Courriel : info@fanssydney.org

Web : www.fanssydney.org

 

Programme bilingue de Killarney Heights Public School

GS à 6ème

Killarney Heights Public School

Tralee Avenue

KILLARNEY HEIGHTS NSW 2087

Tél. : +61 (0)2 9451 0852

Fax : +61 (0)2 9975 5038

Web : www.fanssydney.org

 
Une internationale
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Pour lire le chinois il faut commencer tôt

Dans toute langue écrite, les mots font l’objet d’une triple correspondance : la prononciation, l’écriture, et évidemment la signification (ou plus correctement le signifié). Ainsi, le mot français cheval désigne l’animal de trait et de course, se prononce /ʃə.val/ et s’écrit c-h-e-v-a-l. L’écriture du français étant alphabétique et le mot cheval régulier, toute personne sachant lire saura prononcer correctement ce mot même s’il ne l’a jamais vu écrit auparavant. Comme nous l’explique S. Dehaene, la lecture emprunte ici la voie dite phonologique : les graphèmes sont mécaniquement convertis en phonèmes sans faire appel à des représentations sémantiques plus profondes.

Assurance santé expatriés : quel type de contrat choisir ?

Pour les expatriés résidant et travaillant hors de leur pays d'origine avoir une assurance santé de qualité n'est pas un luxe mais une nécessité. Fort heureusement un large choix d'assurances santé est aujourd'hui disponible, qu'elles soient de nature internationale, nationale ou voyage. Outre les nombreuses préoccupations liées à une expatriation (logement, écoles, activité professionnelle, etc.), choisir le bon contrat pour protéger sa santé et son bien-être peut se révéler un défi de taille compte tenue de sa complexité.
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales