Une vie pleine d’aventures. Un destin qui l’a amené au bout du monde : en Tasmanie, une île australienne située à plus de 15.000 kilomètres de la France. Le magazine "Reportages" sur TF1 propose d’aller à la rencontre du flamboyant Bertrand Cadart, un Français maire d’une communauté grande comme un département de l’Hexagone. Un petit coin de paradis portant une empreinte tricolore que ce Picard veut préserver.

Crédits Photo Bertrand Cadart

À Bicheno, petit village de pêcheurs de Tasmanie, le maire s’appelle Bertrand Cadart. Un Français de 64 ans, originaire de l’Oise, et installé sur l’île australienne depuis près de 10 ans. Élu pour la première fois en 2007, le "French Mayor" veille sur une communauté de communes de 3.000 km2 qui comprend de nombreux trésors naturels, comme le Parc Freycinet ou l’Ile Maria, et longe la côté sur plus de 160 kilomètres. Un territoire presque aussi grand que le département de la Corse-du-Sud et d’une rare beauté. Un spectacle dont Bertrand Cadart ne se lasse pas. Jamais à court de bonnes formules, il s’en amuse : "Il y a des gens qui paient pour venir ici, moi je suis payé, c’est mieux quand même."

Look décalé, avec sa moustache grisonnante, et amateurs de grosses cylindrées, c’est au guidon de son scooter de fonction que Bertrand Cadart va à la rencontre de ses concitoyens, conquis par l’énergie et le parcours de leur édile qui a déjà eu plusieurs vies et même une petite carrière cinématographique puisqu’il a joué dans Mad Max, film culte des motards de la fin des années 1970. Une expérience dont il a gardé de nombreux souvenirs dans sa petite maison cachée dans une forêt d’eucalyptus. Bertrand Cadart a notamment conservé des bottes et un script du film. Son trésor. "C’est très précieux. Il y en a eu très peu d’imprimés. C’est le script original avec tous les dialogues, tout le scénario. Tout est là. Il y en a pratiquement plus aujourd’hui. Ce que vous voyez là, c’est quelque chose qui, un jour, sera dans un musée."

Aujourd’hui, Bertrand Cadart entame son troisième mandat et consacre tout son temps à la protection du patrimoine de ce bout de terre réputé pour ses stupéfiantes plages blanches, ses forêts et son "diable" en voie d’extinction. Le "French Mayor" suit d’ailleurs avec attention le programme de protection de l’animal mis en place à Bicheno par des scientifiques locaux : "Ce serait épouvantable de perdre notre symbole, c’est comme si la France perdait le cop". Mais, quoique naturalisé, il reste très attaché à ses racines hexagonales : le drapeau tricolore flotte dans son bureau, il s’achète tous les jours sa baguette de pain, il participe tous les jeudis à un tournoi de pétanque en bord de mer… "Je suis très très fier d’avoir amener la pétanque au bout du monde, parce que nous sommes vraiment au bout du monde".

Comme un passage de témoin avec d’autres grandes figures françaises qui, deux siècles auparavant, ont participé à une expédition maritime et ont laissé leur empreinte un peu partout sur la côte.

Un reportage de Laurent Delhomme et Tony Casabianca. Montage : Damien Pasinetti

A découvrir sur TF1 le samedi 3 novembre à 13h15, le dimanche 4 novembre pour les abonnés à notre partenaire LBF en Australie

Sydney (www.lepetitjournal.com/sydney.html), vendredi 2 novembre 2012

 
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales