Coup d’envoi aujourd’hui, avec la philosophie, des épreuves du Baccalauréat à Santiago mais aussi dans tout le Cône Sud.  Des élèves de 11 établissements et de 8 pays s’apprêtent à passer simultanément ce précieux sésame marquant la fin de leurs années lycée. Entrez dans les coulisses de l’organisation de l’examen opéré depuis Santiago

Le gymnase du Lycée Antoine de Saint-Exupéry transformé en salle d’examen depuis vendredi dernier, sous la supervision  de Juan Aranguiz (photo lafase)

Une semaine studieuse attend les élèves de Terminale et de Première qui planchent cette semaine sur leurs épreuves du BAC. Nous espérons que le cru 2012 sera aussi bon que le 2011 où les élèves du Lycée Antoine de Saint-Exupéry ont réalisé un sans faute avec 100% de réussite à l’examen et plus de 60% de mentions. Cette année 92 candidats de Terminale et 148 élèves de Première à Santiago attendront fébrilement les résultats le 5 décembre. Si le stress est sans doute au rendez-vous pour les élèves et pour leurs familles, en coulisse, le proviseur adjoint, Laurent Boy, et son équipe Estelle Jourdan et Jacqueline Picand s’affairent depuis le mois d’avril pour que les élèves passent les épreuves dans les meilleures conditions.

Une correction magistrale
L’établissement étant centre régional de corrections, près de 80 professeurs venus des sept autres lycées français du sud de l'Amérique latine -de La Paz à Rio, en passant par Montevideo, Lima, Buenos Aires, et pour la première fois cette année Concepción, qui devient la deuxième ville chilienne à proposer le Bac (lycée Charles De Gaulle)- vont se réunir à l’issue des épreuves pour corriger les quelque 4.000 copies des huit établissements. Un petit monde dont il faut prévoir billets d’avion et chambres d’hôtel. Les sujets d’examens concoctés à Poitiers (Académie dont dépendent les lycées français de la région) voyagent eux dans la valise diplomatique; depuis des mois, ils sont en lieu sûr, à l’Ambassade et depuis quelques jours…dans le coffre fort  du lycée. L‘équipe organisatrice est chargée de les faire officiellement vérifier par des enseignants le matin même de chaque épreuve, avant de donner le feu vert de l’examen aux autres établissements. Quand vient le moment des corrections, charge à elle de répartir les copies (anonymes) entre la petite centaine de correcteurs, afin de s’assurer qu’aucun ne puisse reconnaître, et peut-être s’attendrir, sur l’écriture de l’un de ses élèves.
Preuve de la rigueur de l’organisation, le président du jury vient spécialement  de France. pour superviser les corrections. Nous avons une pensée particulière pour les élèves du lycée de Viña del mar qui seront la première génération à passer le BAC, et font le déplacement à Santiago pour les épreuves. Bonne chance à tous !
Cyrielle Gonzalez avec Sophie Rouchon (www.lepetitjournal.com Santiago) Lundi 12 novembre 2012

 
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

La meilleure résolution : investir dans l’immobilier !

Chaque année la pression du choix des résolutions arrive avec la nouvelle année. Chacun fixe des objectifs à atteindre et réalise son bilan de fin d’année.Parmi les résolutions les plus fréquentes, il y a se mettre au sport, avoir une vie plus saine, arrêter de fumer…. Vivre de ses rentes peut être une excellente résolution !
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales