Coup d’envoi aujourd’hui, avec la philosophie, des épreuves du Baccalauréat à Santiago mais aussi dans tout le Cône Sud.  Des élèves de 11 établissements et de 8 pays s’apprêtent à passer simultanément ce précieux sésame marquant la fin de leurs années lycée. Entrez dans les coulisses de l’organisation de l’examen opéré depuis Santiago

Le gymnase du Lycée Antoine de Saint-Exupéry transformé en salle d’examen depuis vendredi dernier, sous la supervision  de Juan Aranguiz (photo lafase)

Une semaine studieuse attend les élèves de Terminale et de Première qui planchent cette semaine sur leurs épreuves du BAC. Nous espérons que le cru 2012 sera aussi bon que le 2011 où les élèves du Lycée Antoine de Saint-Exupéry ont réalisé un sans faute avec 100% de réussite à l’examen et plus de 60% de mentions. Cette année 92 candidats de Terminale et 148 élèves de Première à Santiago attendront fébrilement les résultats le 5 décembre. Si le stress est sans doute au rendez-vous pour les élèves et pour leurs familles, en coulisse, le proviseur adjoint, Laurent Boy, et son équipe Estelle Jourdan et Jacqueline Picand s’affairent depuis le mois d’avril pour que les élèves passent les épreuves dans les meilleures conditions.

Une correction magistrale
L’établissement étant centre régional de corrections, près de 80 professeurs venus des sept autres lycées français du sud de l'Amérique latine -de La Paz à Rio, en passant par Montevideo, Lima, Buenos Aires, et pour la première fois cette année Concepción, qui devient la deuxième ville chilienne à proposer le Bac (lycée Charles De Gaulle)- vont se réunir à l’issue des épreuves pour corriger les quelque 4.000 copies des huit établissements. Un petit monde dont il faut prévoir billets d’avion et chambres d’hôtel. Les sujets d’examens concoctés à Poitiers (Académie dont dépendent les lycées français de la région) voyagent eux dans la valise diplomatique; depuis des mois, ils sont en lieu sûr, à l’Ambassade et depuis quelques jours…dans le coffre fort  du lycée. L‘équipe organisatrice est chargée de les faire officiellement vérifier par des enseignants le matin même de chaque épreuve, avant de donner le feu vert de l’examen aux autres établissements. Quand vient le moment des corrections, charge à elle de répartir les copies (anonymes) entre la petite centaine de correcteurs, afin de s’assurer qu’aucun ne puisse reconnaître, et peut-être s’attendrir, sur l’écriture de l’un de ses élèves.
Preuve de la rigueur de l’organisation, le président du jury vient spécialement  de France. pour superviser les corrections. Nous avons une pensée particulière pour les élèves du lycée de Viña del mar qui seront la première génération à passer le BAC, et font le déplacement à Santiago pour les épreuves. Bonne chance à tous !
Cyrielle Gonzalez avec Sophie Rouchon (www.lepetitjournal.com Santiago) Lundi 12 novembre 2012

 
Une internationale

JÉRÔME COMMANDEUR – Aux commandes... des César

De Commandeur à commandant il n’y a qu’un pas. Pas étonnant alors qu’on entende souvent l’humoriste répondre "commandant de bord" quand on lui demande ce qu’il aurait aimé faire quand il était petit. Et même s’il n’a pas tout à fait réalisé son rêve d’enfant, que Jérôme Commandeur se rassure… Tout semble lui sourire ces dernières années. De la scène au cinéma en passant par la réalisation, sans oublier l’animation de la 42ème Cérémonie des César…
Votez pour le Prix du Public
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Telligo : des colos et une tranquillité d’esprit pour les parents !

Les colonies de vacances Telligo, c’est avant tout des vacances en toute sécurité. En plus de la Charte de Qualité et de Sécurité qui prend 12 séries d’engagements pour garantir la qualité des séjours et les sécurité des jeunes en allant au-delà de la réglementation, un grand nombre d’actions sont menées en amont, pendant et après les séjours.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine
En direct de nos éditions locales