Naguère, on se servait sans cesse du « ça m’interpelle », comme si les choses nous parlaient. Aujourd’hui:  "On échange" pour dire que l'on se parle, dans un français tout aussi aléatoire. Car enfin, on échange des  cacahouètes, des injures, des caresses, des otages... Bref, il manque un complément d'objet direct dans nos "échanges"

Echanger est un verbe transitif. Ce qui veut dire qu’on échange (on troque, on substitue) quelque chose ou quelqu’un contre (ou à) quelqu’un ou quelque chose. En espagnol, c’est clair, on traduit par intercambiar, trocar ou permutar. A l’origine, le mot vient de cambiare : il s’agit d’une transaction économique, ce qui persiste dans notre langage lorsque nous parlons du cours du change – quand on échange une monnaie bien précise contre une autre non moins précise.
De  « Libre-échange » à « échangisme », le nom  sous-entend toujours les autres et une contrepartie.

Alors que ce « on échange », utilisé à tour de conversations devient une abstraction, en elle-même sa propre fin. L’important, c’est d’échanger, ce n’est plus de savoir ce qu’on échange. Le fond disparaît reste la forme. Et cette forme est vide.

Que l’on songe à la pièce magnifique de Claudel, L’Echange, où l’âme d’un homme était en jeu. Au pacte de Faust où le bon docteur échange son âme contre la célébrité, la jeunesse et l’amour. Les enjeux métaphysiques ont aujourd’hui disparu du langage comme des esprits. Mais aussi le sens même de l’économie ou de la diplomatie.

Avec quelqu’un, on échangeait des lettres (de change, parfois), des documents, des idées, voire des sentiments.

La multiplication des moyens de communication a multiplié les échanges. Mais on échange … quoi ?

Précisons-le, que diable, car « échanger » ne s’emploie jamais sans complément d’objet direct, sous-entendant un absolu qui n’implique pas l’humain !

Elizabeth Antébi (www.lepetitjournal.com Cologne pour Santiago ) Jeudi 8 novembre  2012

A relire :

 
Une internationale

FORUM EXPAT - "Personne ne s'expatrie la fleur au fusil"

 Forum Expat se tiendra à la Cité de la mode et du design les 31 mai et 1er juin prochains. C’est le plus gros salon en France consacré à l’expatriation, deux jours de rencontres et de conférences avec des acteurs de la mobilité internationale et 80 exposants présents. Cyril Gardère, directeur délégué en charge des salons pour le groupe Le Monde, nous explique ce que nous réserve cette quatrième édition. 
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Cappuccino d'asperges blanches

L’asperge fait partie des légumes symboliques de la belle saison et le mois de juin est idéal pour les déguster. Simple à préparer et raffinée en bouche, l’asperge est la vedette de vos assiettes printanières. 

L’investissement en parts de SCPI plus facile grâce à CA Consumer Finance

Depuis septembre 2015, CA Consumer Finance soutient le développement des ventes de SCPI grâce à une offre spécifique de crédit, axée sur le financement de parts de SCPI. Cette solution permet aux particuliers de financer, par le biais d’un prêt amortissable affecté, l’acquisition de parts de SCPI avec une prise de garantie obligatoire sous forme de nantissement.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avoir un profil professionnel atypique : quelle chance, j’ai !

L’exemple du profil « atypique » est le parcours professionnel qui n’a pas suivi une ligne droite « cohérente ». Personnellement, je n’ai entendu parler de ce concept que depuis que je vis à l’étranger et depuis quelques années seulement. Plus je regardais et me documentais sur le sujet et plus je m’apercevais qu’effectivement le fait de vivre à l’étranger et de vouloir travailler demande de réinventer sa conception du travail et de ses savoir-faire.

ENTREPRENDRE EN TUNISIE - Au lendemain des révolutions, une situation précaire

La Tunisie c'est le premier des pays qui s'est levé contre les dictatures dans le Maghreb, et c'est surtout le régime qui semble avoir le mieux géré sa transition démocratique. Pour le W Project, ce qui est marquant en Tunisie, c'est la résilience du peuple, l'envie de faire émerger de nouveaux modèles, et le dynamisme général des jeunes générations. Découvrez l’analyse du W Project en vidéo !
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine
En direct de nos éditions locales