Comment donner le goût de la science aux enfants ? A cette question, le ministère de l’éducation chilien (MINEDUC) tentait de répondre la semaine dernière avec une conférence internationale théorique et pratique. Parmi les quatre experts invités, Estelle Blanquet formatrice d’enseignants en physique attachée, à l’université de Nice, venue montrer, très concrètement, comment, dès 3 ans un enfant peut être un chercheur en puissance

Estelle Blanquet, des Alpes maritimes à Santiago, elle éveille des vocations de physiciens (photo DR)

280 enseignants sélectionnés dans tout le Chili ont participé la semaine dernière à Santiago à la 4ème conférence internationale organisée par le MINEDUC pour l’enseignement des sciences en primaire.
La France a toujours participé à ces rencontres. Cette année, Estelle Blanquet, jeune physicienne et formatrice à l’IUFM de Nice (Centre de formation des enseignants) et chercheuse en didactique des sciences, était l’un des quatre experts internationaux.  Depuis 10 ans, elle  assure des formations à l’étranger ( Iran, Malaisie, Viet-Nam...) à l’invitation de "La main à la pâte", initiative de Georges Charpak, prix Nobel de physique 1992, devenue "fondation" en 2011, dont le but s’inscrit en droite ligne de la conférence : Faire face à la nécessité d’une rénovation profonde de l’enseignement des sciences au bénéfice des plus jeunes.

Former des formateurs d'enseignants
Pour répondre à ces enjeux, "La main à la pâte" préconise la mise en œuvre par les enseignants d’une pédagogie d’investigation associant exploration du monde, apprentissages scientifiques, expérimentation et raisonnement, maîtrise de la langue et argumentation, afin que chaque enfant approfondisse sa compréhension des objets et des phénomènes qui l’entourent, et développe curiosité, créativité et esprit critique.
Ainsi Estelle, auteur par ailleurs de Sciences à l’école côté jardin (Ed du Somnium) ne s’en est pas tenue à la théorie. La "main à la pâte", c’est d’abord faire en sorte que les enfants expérimentent (l’eau, les couleurs, la biodiversité, le soleil, les volcans…). Lors d’ateliers , elle a pu montrer aux enseignants enthousiastes et motivés comment par exemple, à partir d’un album pour enfants, des petits de 3-4 ans peuvent vérifier par l’expérience pratique si les situations qu’affrontent les héros sont possibles d’un point de vue scientifique. "C’est eux qui font", dit-elle, montrant des photos étonnantes de bambins expérimentant les forces pour déterminer si oui ou non un loup peut sortir d’un mauvais pas, en l’occurrence un puits ! Sur les vidéos qu'elle engrange dans son I-pad, elle montre comment un cour d’école des Alpes maritimes, sa région d'attache, peut se transformer en immense laboratoire, avec des dizaines d’enfants concentrés par petits groupes, autour d’entonnoirs, tubes, ficelles, seaux et autres sable.
"C’est facile d’enthousiasmer les petits, il faut ensuite que cette envie de sciences, ils ne la perdent pas", soutient Estelle enthousiaste.

S.R (www.lepetitjournal.com Santiago) lundi 8 octobre 2012

 
Une internationale
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Pour lire le chinois il faut commencer tôt

Dans toute langue écrite, les mots font l’objet d’une triple correspondance : la prononciation, l’écriture, et évidemment la signification (ou plus correctement le signifié). Ainsi, le mot français cheval désigne l’animal de trait et de course, se prononce /ʃə.val/ et s’écrit c-h-e-v-a-l. L’écriture du français étant alphabétique et le mot cheval régulier, toute personne sachant lire saura prononcer correctement ce mot même s’il ne l’a jamais vu écrit auparavant. Comme nous l’explique S. Dehaene, la lecture emprunte ici la voie dite phonologique : les graphèmes sont mécaniquement convertis en phonèmes sans faire appel à des représentations sémantiques plus profondes.

Assurance santé expatriés : quel type de contrat choisir ?

Pour les expatriés résidant et travaillant hors de leur pays d'origine avoir une assurance santé de qualité n'est pas un luxe mais une nécessité. Fort heureusement un large choix d'assurances santé est aujourd'hui disponible, qu'elles soient de nature internationale, nationale ou voyage. Outre les nombreuses préoccupations liées à une expatriation (logement, écoles, activité professionnelle, etc.), choisir le bon contrat pour protéger sa santé et son bien-être peut se révéler un défi de taille compte tenue de sa complexité.
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales