Comment donner le goût de la science aux enfants ? A cette question, le ministère de l’éducation chilien (MINEDUC) tentait de répondre la semaine dernière avec une conférence internationale théorique et pratique. Parmi les quatre experts invités, Estelle Blanquet formatrice d’enseignants en physique attachée, à l’université de Nice, venue montrer, très concrètement, comment, dès 3 ans un enfant peut être un chercheur en puissance

Estelle Blanquet, des Alpes maritimes à Santiago, elle éveille des vocations de physiciens (photo DR)

280 enseignants sélectionnés dans tout le Chili ont participé la semaine dernière à Santiago à la 4ème conférence internationale organisée par le MINEDUC pour l’enseignement des sciences en primaire.
La France a toujours participé à ces rencontres. Cette année, Estelle Blanquet, jeune physicienne et formatrice à l’IUFM de Nice (Centre de formation des enseignants) et chercheuse en didactique des sciences, était l’un des quatre experts internationaux.  Depuis 10 ans, elle  assure des formations à l’étranger ( Iran, Malaisie, Viet-Nam...) à l’invitation de "La main à la pâte", initiative de Georges Charpak, prix Nobel de physique 1992, devenue "fondation" en 2011, dont le but s’inscrit en droite ligne de la conférence : Faire face à la nécessité d’une rénovation profonde de l’enseignement des sciences au bénéfice des plus jeunes.

Former des formateurs d'enseignants
Pour répondre à ces enjeux, "La main à la pâte" préconise la mise en œuvre par les enseignants d’une pédagogie d’investigation associant exploration du monde, apprentissages scientifiques, expérimentation et raisonnement, maîtrise de la langue et argumentation, afin que chaque enfant approfondisse sa compréhension des objets et des phénomènes qui l’entourent, et développe curiosité, créativité et esprit critique.
Ainsi Estelle, auteur par ailleurs de Sciences à l’école côté jardin (Ed du Somnium) ne s’en est pas tenue à la théorie. La "main à la pâte", c’est d’abord faire en sorte que les enfants expérimentent (l’eau, les couleurs, la biodiversité, le soleil, les volcans…). Lors d’ateliers , elle a pu montrer aux enseignants enthousiastes et motivés comment par exemple, à partir d’un album pour enfants, des petits de 3-4 ans peuvent vérifier par l’expérience pratique si les situations qu’affrontent les héros sont possibles d’un point de vue scientifique. "C’est eux qui font", dit-elle, montrant des photos étonnantes de bambins expérimentant les forces pour déterminer si oui ou non un loup peut sortir d’un mauvais pas, en l’occurrence un puits ! Sur les vidéos qu'elle engrange dans son I-pad, elle montre comment un cour d’école des Alpes maritimes, sa région d'attache, peut se transformer en immense laboratoire, avec des dizaines d’enfants concentrés par petits groupes, autour d’entonnoirs, tubes, ficelles, seaux et autres sable.
"C’est facile d’enthousiasmer les petits, il faut ensuite que cette envie de sciences, ils ne la perdent pas", soutient Estelle enthousiaste.

S.R (www.lepetitjournal.com Santiago) lundi 8 octobre 2012

 
Une internationale

EXPATRIATION - Ces Français installés en Chine pour de bon !

Partir, revenir... ou pas ! Ils sont venus en Chine il y a 8, 10 ans ou plus, pour un semestre, un an, et finalement… ils sont toujours là ! Notre édition de Shanghai a rencontré sept Français pour comprendre ce qui les rentient en Chine.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

6 Astuces pour une rentrée réussie

 Ca y est, c’est la fin des vacances et avec elles une certaine forme d’insouciance et de légèreté. La rentrée est pour beaucoup synonyme de stress et d’appréhension. Pour les enfants, il faut se refaire de nouveaux amis, rencontrer de nouveaux professeurs et, pour les parents, installer une nouvelle routine avec une myriade d’activités et une multitude de contraintes à gérer. VivaLing vous aide à aborder cette période de l’année avec confiance et sérénité en vous livrant 6 conseils.

La Pierre, l’investissement privilégié des expatriés Français

La retraite est au cœur des préoccupations des expatriés français. L’immobilier arrive largement en tête des projets d’investissement suivi par l’assurance vie et le livret d’épargne. Selon les expatriés français, la France reste le premier pays ayant du potentiel pour l’investissement immobilier. De nombreux expatriés recherchent un bien sans travaux ou construit récemment pour habiter ou louer le bien. Une majorité d’investisseur fait plutôt confiance à un tiers pour les représenter lors de la recherche d’un bien, d’un financement et/ou de la mise en location.
Expat
Expat - Emploi

LEPETITJOURNAL.COM - Soyez la voix des Français et francophones dans votre ville

Vous cherchez un défi personnel, professionnel et dans les médias ? Vous voulez être votre propre patron tout en intégrant un réseau en pleine expansion ? Vous possédez de fortes attaches dans la communauté des expatriés et des Francophones de votre ville que vous désirez faire fructifier ? Devenez partenaire du site lepetitjournal.com !

MANAGEMENT - Christian Barqui, président de l'APM : "On n’apprend pas sans émotion"

Créée en 1987 à l’initiative de Pierre Bellon, alors PDG de Sodexo, l’APM, Association pour le Progrès du Management, suscite l’engouement d’un nombre croissant de dirigeants en France et à l’international. L’association compte désormais 353 clubs réunissant une fois par mois de 20 à 25 dirigeants autour d’un expert. Le Président et le Directeur Général de l’APM, reviennent sur les éléments clés qui concourent à ce succès.
Expat - Politique

DIPLOMATIE – Etre consule de France à Istanbul pendant le coup d'Etat militaire

Muriel Domenach a occupé de septembre 2013 à août 2016 le poste de Consule générale de France à Istanbul. Entre suppression des festivités du 14 juillet du fait de menaces terroristes et coup d'Etat militaire, elle raconte comment elle a vécu personnellement les événements, les mesures prises pour rassurer les ressortissants français et revient sur trois années très riches en Turquie

MICHAELLE JEAN - "Nous n’agissons pas seulement pour le français, mais pour le public et les 77 délégations sportives francophones"

La secrétaire générale de la Francophonie était à Rio la semaine dernière afin d’assister à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, accompagnée du musicien Manu Dibango, Grand Témoin de la Francophonie pour ces Olympiades. Notre édition de Rio a pu s’entretenir avec la Canadienne lors des premières épreuves d’aviron, à la Lagoa de Rio. 
Magazine
En direct de nos éditions locales