Un généalogiste amateur, lecteur de lepetitjournal.com,  de Villiers le Bel, en France est à la recherche de parents au Chili. Nous publions sa lettre aussi précise qu'informée, en vue de participer à cette palpitante chasse aux ancêtres : "une nouvelle bouteille jetée à la mer pour en savoir davantage sur le vécu de mes ascendants paternels", nous écrit-il . Qui sait, si nos lecteurs sauront l'aider !


"Mes arrières-grands-parents paternels LERMÉ François, Xavier, natif de Sélestat (Bas-Rhin), et LAGRANGE Hersilie, Elisabeth, Louise, native de Macornay, à proximité de Lons le Saunier (Jura), se sont rencontrés puis mariés le 6 Juillet 1860 en la Paroisse Sainte Ana de Santiago du Chili. Ils ont eu au moins 8 enfants.

J'ai pu obtenir, non sans mal, les copies de leur Acte de mariage, de Baptème de leurs 5 enfants et de dècès du 30 juin 1879 de mon arrière-grand-père paternel François, Xavier. Le Service de l’Archidiocèse de Santiago de Chili ne semble malheureusement plus vouloir donner suite à mon dernier courriel de relance du 29 juillet 2010.
Au décès de mon arrière-grand-père paternel, son épouse, ses 7 enfants et le père de cette dernière se sont expatriés en 1880 à Zurich, près de Cherchell (Algérie). En définitive mon patronyme est parti de France pour le Chili, l’Algérie et revenir sur notre terre "d’accueil" après l’indépendance de cette dernière le 5 juillet 1962. La boucle était bouclée.
Les recherches au Centre des Archives Diplomatiques de Nantes (Loire Atlantique) se sont avérées infructueuses pour la période 1847-1886. Les différents Actes de mariage et de naissances de leurs 8 enfants de mes arrières-grands-parents paternels ont donc été enregistrés auprès des autorités religieuses Chiliennes et peut-être Civiles.

Il me manque à ce jour les Actes de :
1) Baptême de leurs 3 autres enfants :
•        LERMÉ Charles, Eugène, né le 6 janvier 1864 à Santiago du Chili
•        LERMÉ Alphonse, Joseph (mon grand-père paternel), né le 2 Août 1872 à VENNA (Santiago du Chili)
•        LERMÉ Albert, Jules, né le 10 janvier 1875 à Santiago du Chili
2) Mariage, de décès de LAGRANGE Joseph, Marie, (le frère de mon arrière-grand-mère paternelle, Hersilie, Elisabeth, Louise) et de naissance de ses 2 enfants.
Il est né le 9 Novembre 1845 à Macornay (Jura). Il est décédé le 4 janvier 1877 à San Felipe de Los Andes (Chili)
La collaboration d'un généalogiste professionnel ou d’une personne de confiance permettrait de retrouver et me communiquer :
1) les copies des Actes de Baptême, mariage et décès manquants.
2) les copies des Actes d'au moins 2 mariages et de Baptême de Charles LERMÉ, le fils aîné de mes arrières-grands-parents paternels :
•    Mariage du 15 janvier 1895 en la Paroisse Santa Rosa De Los Andes (Chili) avec CASTRO Patricia. Ils auraient eu une fille Matilde, Teresa, née le 7 novembre 1895, Baptisée le 7 novembre 1895 en la Paroisse San Isidro (fondée au XVIIème siècle, déclarée monument historique en 1977,  donne son nom à ce quartier méconnu du sud de l’Alameda) de Santiago du Chili.
•    Mariage du 5 février 1901 en la Paroisse San Isidro de Santiago du Chili avec DIAZ Maria (Parents : DIAZ Vicente et DELGADO Maria)
Nota sur Charles LERMÉ :
•    Il a fait ses études à Besançon (Doubs).  Après avoir terminé son service militaire le14 septembre 1888 à Arles (Bouches du Rhône), il est retourné au Chili en 1889.
•    Il était présent le 24 août 1892 à San Rafael avec son cousin LAGRANGE José.
•    Sa dernière lettre avec ses 2 Frères Louis et Albert était datée des Antilles. Puis plus de nouvelles jusqu’au 12 mars 1922. Sa sœur Isabelle suppose qu’il aurait péri lors de l’éruption de la Montagne Pelée du 8 mai 1902, seul ou avec sa famille.
3) les copies des Actes de mariages et de Baptême de LAGRANGE José et LUCERO Mamalia. Ils ont eu 3 enfants :
•    1 fille Amalia, Enriqueta, Apolonia, née le 9 février 1873, baptisée le 5 mars 1873 à Santiago du Chili.
•    1 garçon Ernest, né le 27 août 1874, baptisé le 22 septembre 1874 à Santiago du Chili.
•    1 garçon Luis, Alberto, Enrique, baptisé le 2 juillet 1877 en la Paroisse Santa Rosa De Los Andes (Chili)
Je peux supposer que des descendants de LAGRANGE José et LUCERO Mamalia doivent se trouver encore au Chili.
4)  le compte-rendu du procès remporté par mon arrière-grand-père paternel LERMÉ François, Xavier. Il serait décédé le 30 juin 1879 d’une crise cardiaque après avoir remporté son procès à l’encontre de son associé Suisse peu scrupuleux.
5)  le recensement des bateaux arrivant et partant de Valparaiso pour la France entre 1857 et 1880. Je connais approximativement leurs dates d’amarrage et d’appareillage au Chili :
1)    Janvier 1856 : Arrivée de François, Xavier LERMÉ à Santiago du Chili (mon arrière-grand-père paternel)
2)    Juillet 1857 : Arrivée de LAGRANGE Jean-Pierre et de sa fille Hersilie à Santiago du Chili
3)    4 août 1864 à 4 heures de l’après-midi : Arrivée de LAGRANGE Jean-Pierre et de son fils Joseph à Santiago du Chili
4)    12 février 1873 : Départ de Charles LERMÉ et de Mr SAMULO pour la France. Ils auraient débarqué à Saint-Nazaire. Les recherches par les Archives Départementales de Loire Atlantique ou ADLA n’auraient retrouvé aucun bateau (3 mâts et paquebot) en provenance du Chili.
5)    22 mars 1880 : Départ de Hersilie avec ses enfants sur le Galicia, via Magellan. Hersilie LERMÉ et ses 7 enfants sont arrivés à Bordeaux le 1er mai 1880, après 35 jours de navigation.
6)    1889 : Départ de France ou d'Algérie de Charles LERMÉ pour le Chili.
Ce qui me permettrait de retrouver plus facilement les rôles d’équipage et les bateaux ayant transporté mes aïeux et leurs descendants. À partir de 1848, fut insérée dans le journal la rubrique « El Mercurio del Vapor » les informations sur les bateaux qui rentraient et sortaient du port de Valparaiso. Cette rubrique devint par la suite une publication à part jusqu'en 1882.
Nota : Les fonds d’Archives antérieurs à 1891 n’ont malheureusement pas pu être rapatriés  au Centre des Archives Diplomatiques de Nantes. Un incendie est survenu le 18 novembre 1900 au Consulat de France à Valparaiso
Domiciles connus de :  
- mes arrières-grands-parents paternels : Herreria de Don Eduardo Hermette, Calle de los Teatinos, N° 51 .
- LAGRANGE José :
- CURIMON Provincia ACONCAGUA CHILE (Amérique du Sud)
- Calle del Puente, N° 5-A – Santiago 5Chile

par Bernard LERMÉ (www.lepetitjournal.com Santiago ) vendredi 24 août 2012

Contact: bernard95.lerme@orange.fr

 
Une internationale

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode…
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Tartelettes aux fruits rouges

Framboises, myrtilles, groseilles, fraises, mûres, les Chefs Le Cordon Bleu vous proposent cette recette de tartelette qui met à l’honneur les fruits rouges. Agrémentées d’une crème pâtissière classique, ces tartelettes sont idéales en dessert ou à l’heure du thé.

MÉMENTO FISCAL

Le "non-résident" n’est en général pas soumis aux prélèvements sociaux. Il est imposé en France uniquement sur ses revenus de source française ou sur une base forfaitaire s’il a conservé dans ce pays une habitation. Toutefois, l’existence de conventions fiscales internationales entre la France et généralement l'État de résidence peut modifier les règles de détermination du domicile fiscal et les modalités d’imposition des revenus. Pour éviter les doubles impositions, la France a conclu avec de nombreux États de telles conventions. Ces textes sont consultables sur le site Internet de l’administration fiscale (www.impots.gouv.fr, rubrique Documentation > International > Les conventions fiscales).
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode automatique. Nous avons suivi un chemin sans même nous poser trop de questions et/ou prendre de vraies décisions quant à la vie que nous souhaitons avoir.

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine
En direct de nos éditions locales