En juillet le gouvernement Ayrault a mis fin à la prise en charge des frais de scolarité (PEC) pour les élèves Français, niveau lycée, des établissements français à l’étranger. Si cette fin brutale de la PEC peut poser problèmes à certaines familles il est toujours possible de postuler à l’obtention d’une bourse sur critères sociaux.

En 2007, Nicolas Sarkozy l’avait promis lors de sa campagne présidentielle : l’Etat prendrait en charge les frais de scolarité des élèves Français inscrits dans les établissements français à l’étranger. Des établissements privés donc payants. Connue sous le nom de PEC, cette prise en charge devait initialement concerner tous les élèves. Mais la crise est passée par là et finalement, seuls les élèves des classes de seconde, première et terminale se sont vus exonérer des frais de scolarité. Une mesure qui à la rentrée 2011 concernait 7.600 familles françaises et coûtait 30 millions d’Euros à l’Etat. Vivement critiquée, même dans les rangs de l’UMP, la PEC s’est de nouveau invitée dans la dernière campagne présidentielle. Nicolas Sarkozy annonce qu’il étendra la PEC aux collèges alors que François Hollande prône la suppression de cette prise en charge par l’Etat. Fraichement élu, le 4 juillet 2012 le Conseil des Ministres entérinera la fin de la PEC. A partir de septembre toute les familles des établissements français à l’étranger devront de nouveau payer les frais de scolarité.

Des bourses sur critères sociaux
Cependant les Français peuvent toujours demander une bourse sur critère de revenus. A St Exupéry, le lycée français de Santiago, ils étaient environ un sur quatre à la percevoir avant la PEC. Les bourses sont accordées pour les élèves de la maternelle à la Terminale. Il reste un peu moins d’un mois pour réunir les documents nécessaires et constituer le dossier. Peuvent y prétendre tous les élèves de nationalités française ou ayant la double nationalité -franco-chilienne par exemple- inscrits dans l’un de ces établissements privés. L’obtention de la bourse et son montant sont alors calculés en fonction des revenus du foyer fiscal de l’enfant et peut couvrir les frais d’inscriptions annuels, mais aussi les frais de demi-pension ou les frais de transports.

Vous avez jusqu’au 31 août pour constituer le dossier de demande de bourse et le déposer personnellement au service consulaire de l’Ambassade de France à Santiago. Pour plus d’informations et télécharger le dossier se rendre sur le site de l’ambassade.

Florine Constant (www.lepetitjournal.com Santiago) mardi 14 août 2012

 
Une internationale

FEMMES D'EXPAT – Quand le succès fait trembler les clichés

Notre édition de Dubaï a recueilli le témoignage de cinq femmes installées aux Emirats, toutes ce que l’on appelle communément des « femmes d’expat’». Elles ont mis un terme définitif ou temporaire à leurs carrières pour suivre leur conjoint dans l’aventure de l’expatriation. Mais ces femmes ont refusé de faire rimer cette expatriation avec abandon, et lui ont préféré l’ambition, terme seyant bien plus à leurs âmes de battantes. Elles pensaient…
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Le rachat de trimestres de retraite pour les expatriés : avantages et inconvénients

Si vous travaillez à l’étranger depuis plusieurs années, il est probable que vous ne puissiez bénéficier d’une retraite française complète. En effet, à moins d’avoir été affilié aux régimes volontaires de retraite pour les expatriés, la Caisse des français de l’étranger pour la retraite de base, et la CRE et IRCAFEX pour la retraite complémentaire (cela pouvant résulter d’une obligation de votre employeur si vous avez conservé un contrat de travail avec une société française), vous avez cessé d’acquérir des droits à compter de votre départ de France.

Avec Relay, profitez de la presse numérique depuis votre pays d’expatriation !

Avec Relay.com, je consulte la version numérique de plus de 600 titres de presse française et internationale depuis mon pays d'expatriation, en me connectant depuis mon smartphone, ma tablette et mon ordinateur. J'accède partout, tout le temps à mes magazines préférés dès leur jour de parution et je les sauvegarde dans ma bibliothèque personnelle.
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE AU MAROC - Un Royaume en pleine mutation

Si le Maroc est resté dans l'inconscient français une ancienne colonie devenue lieu de villégiature pour retraités de métropole, la modernité s'invite doucement dans le quotidien des Marocains. Qu’en est-il de créer son entreprise au Maroc, et quelles sont les perspectives pour ceux qui seraient tentés par le Royaume ? Découvrez l’analyse du W Project en vidéo ! 
Expat - Politique

EXIL FISCAL - Les plus riches quittent massivement la France

Selon une étude sud-africaine, 10.000 millionnaires français auraient quitté l'Hexagone en 2015. Un exode qui n’a d’équivalent dans aucun autre pays, d’autant que les dernières données publiées par le fisc font état d’une nette baisse du nombre de contribuables dans les tranches supérieures de l’impôt

IMPÔTS 2016 - La déclaration en ligne va devenir obligatoire

La campagne de déclaration des revenus vient d’être lancée, le 12 avril, par le gouvernement. Grosse nouveauté : l’obligation de déclarer ses impôts en ligne pour deux millions de foyers fiscaux. Une mesure d’autant plus importante pour les Français de l’étranger qui méconnaissent souvent ce service en ligne, pourtant très pratique. 
Magazine
En direct de nos éditions locales