Jeudi dernier à la Résidence de France, entouré de sa famille et de ses proches, en présence de Jérôme Bonnafont, Ambassadeur de France en Espagne, de Christine Toudic, Consule Générale de France à Madrid et de nombreux compagnons de route, Jean-François Berte recevait des mains de Xavier Bertrand, ancien ministre et député de l'Aisne, une des plus hautes distinctions décernées par la Nation

(De gauche à droite : Jérôme Bonnafont, Jean-François Berte, Xavier Bertrand / Photo lepetitjournal.com)

Si certains s'étranglent d'émotion et perdent leurs moyens, c'est avec le sourire, en toute simplicité et un brin débonnaire, que Jean-François Berte a reçu des mains de l'ancien ministre du Travail et de la Santé, ex-Secrétaire Général de l'UMP et figure incontournable de la droite française, une décoration qui vient ponctuer un parcours exemplaire. "Grand chef d'équipe", "dynamique manager", "Français qui fait honneur à son pays au-delà des frontières" : Xavier Bertrand a tenu à rappeler les mérites professionnels de Jean-François Berte, dans un univers qui, aux dires de l'ancien ministre, lui est cher et commun à l'intéressé : celui des assurances. Un autre point commun entre médailleur et médaillé : les origines. Maire de Saint-Quentin (ville jumelée avec San Lorenzo de El Escorial, pour l'anecdote) et député de l'Aisne, pour l'un, fils d'agriculteurs picards pour le second. Au cours de la cérémonie, Jean-François Berte est revenu sur le "sillon bien profond, bien rectiligne" tracé pour lui par ses ancêtres paysans, même si en près de 40 ans de carrière, il aura en fait vadrouillé d'un continent à l'autre, de la Patagonie au Cap de Bonne Espérance, du Moyen-Orient à l'Afrique du Sud.

Refus de la misère dans le monde
Arrivé en Espagne dès 1979, Jean-François Berte aura connu les soubresauts de la transition, l'adhésion au marché commun, l'essor de tout un pays et l'accueil chaleureux d'un peuple. "Vous avez été un trait d'union entre la France et l'Espagne", estimait Xavier Bertrand dans son allocution. Membre de Madrid Accueil dès les années 80, il intègre l'Union des Français de l'Etranger (UFE), dont il devient administrateur au cours de la même décennie. Membre fondateur du CARE (Centre d'Aide au Retour à l'Emploi), il adhère à l'association d'amitié franco-espagnole Diálogo, collabore avec l'Union des Officiers de Réserve et l'Entraide Française. Autant d'engagements qui correspondent à une véritable inquiétude de l'autre et une volonté de se mettre au service des causes solidaires. Rejet de l'apartheid en Afrique du Sud, choc face aux lépreux en Inde, à la pauvreté dans les bidonvilles de Lima ou aux dégâts de la guerre à Téhéran... C'est peut être plus son refus de la misère dans le monde que son ascension professionnelle, dont l'exemplarité a été rappelée lors de la cérémonie, qui aura retenu l'attention. En homme engagé, entier et intègre, Jean-François Berte a porté hommage à la distinction qu'il venait de recevoir, avec une citation du général de Gaulle : "La difficulté attire l'homme de caractère, car c'est en l'étreignant qu'il se réalise lui même".

Vincent GARNIER (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 19 novembre 2012
Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter !

 
Une internationale

Idée cadeau Saint Valentin : offrez (lui) la Bleu Blanc Box

La Saint Valentin approche à grands pas et comme chaque année, on a envie de faire plaisir à l’être aimé… Idée cadeau romantique : offrez-vous, offrez-lui une Box! La Bleu Blanc Box, coffret cadeau rempli de surprises “Made in France”, s’invite ce mois-ci dans le coeur de tous les amoureux de la France sous la thématique de l’Amour…et ravit tous les expatriés en manque de produits bien de chez nous.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Rejoignez la meilleure école de commerce post-bac en France !

Implantée à Lille et Paris, l’IÉSEG forme depuis plus de 50 ans ses étudiants aux diverses disciplines du management en leur inculquant les valeurs d’accomplissement, responsabilité, intégrité, solidarité et engagement. L’IÉSEG se place dans le cercle très fermé des écoles de commerce mondiales ayant la triple accréditation EQUIS, AACSB et AMBA.

Combien l’immobilier à Paris rapporte t-il vraiment ?

Certains professionnels de l’immobilier n’hésitent pas à annoncer des taux de rentabilité étonnamment élevés, autour de 7% ! Pourtant, ces taux uniquement destinés à attirer le chaland ne représentent que très rarement la réalité du marché parisien. Voici tout ce qu’il faut savoir, exemple à l’appui, pour comprendre ce que la mise en location de votre appartement parisien peut vraiment vous rapporter.
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales