Nous avons parfois un appétit déconcertant pour les incongruités et autres bizzareries qui, il faut bien le dire, sont légions dans notre monde. Et, fort heureusement,  la vie se charge régulièrement de nous instruire en la matière, pour notre plus grand plaisir, et parfois même, à notre corps défendant…

Hello qui ?
Il y a peu, à la veille du Moon Festival, je me présentai à l’aéroport de Hong Kong au comptoir d’une compagnie low cost sur laquelle j’avais réservé un aller-retour pour Taipei, lorsque une hôtesse m’annonça, souriante, que je ne voyagerais pas comme je le pensais sur les lignes Hong Kong Airlines mais sur celles d’une compagnie partenaire nommée Eva Air. Qu’à cela ne tienne ! Nullement agacée par ce changement inattendu, je me dirigeai d’un pas résigné mais léger vers le comptoir de la dite compagnie. Bien évidemment, je ne devinais encore rien à ce moment-là de l’expérience aérienne qui m’attendait. Juré, craché, croix de bois, croix de fer…. Je ne commençais à soupçonner la vérité que lorsque l’hôtesse pourtant tout habillée de vert (comme quoi ces gens-là avancent masqués) me tendit mon boarding pass sur lequel j’aperçus, incrédule, les moustaches d’un célèbre chat. Vous auriez vu ma tête ! Eh oui, parce qu’Eva Air, pour notre gouverne à tous, pauvres incultes que nous sommes qui ignorions encore tout de cette compagnie chic et de bon goût, c’est la Taiwan Hello Kitty Airlines ! Si, si, comme on vous dit ! Avec la tête du gros chachat blanc au nœud rose sur le gros navion ! Je ne réalisais tout à fait ce qui m’arrivait qu’une fois installée sur mon siège, assise face à un cartoon façon « Hello Kitty and friends » me souhaitant bienvenue à bord.

Kitchissime
N’en croyant pas mes yeux ni mes oreilles (ah oui ! parce qu’il y aussi de la musique à bord pour accompagner le cartoon, un petit jingle bien mélodieux du genre Mimi la Souris et autre émission pour enfants …), j’inspectais tout autour de moi, l’oreiller Hello Kitty, le sac pour vomir Hello Kitty, les lingettes Hello Kitty…  Mise en appétit par tant de kitscheries kittiennes, je contenais mal mon impatience. Qu’allais-je découvrir dans le plateau repas qu’on ne manquerait pas de nous servir ? Je ne doutais pas qu’il serait le clou de ce spectacle sirupeux. Celui-ci en effet finit par débouler, après le décollage, servi par des hôtesses en tabliers rose bonbon à gros nœud (que vous pouvez d’ailleurs vous procurer à bord : il est au catalogue duty free !). Ma kesako ? Quelle déception ! Après tant de promesses, voilà que se présente un repas d’un classicisme déceptif, sans imagination ni fioritures…. Alors que je commençais à me réjouir de cette immersion aérienne dans le monde blanc et rose à moustache, me délectant par avance du récit savoureux que j’allais pouvoir en faire autour de moi, aucune trace dans mon assiette des pâtes et de la pasta sauce Hello Kitty tant escomptées ! Nada, zéro, niente ! Rien qu’un vulgaire porc sauté accompagné de riz ! Je lorgnais alors avec envie le plateau d’une de mes voisines qui avait la chance, elle, d’avoir ladite pasta party, livrée dans une boîte rose au kitsch renversant ! L’avait-elle commandée ?!!? Je n’avais, moi, pour toute consolation, que les couverts de dinette roses et le surimi à tête de chat sur ma salade ! Pas même un chocolat ou une sucette Hello Kitty pour accompagner mon café !

Mais je me remis bientôt de ma déception car le meilleur m’attendait à l’aéroport de Taipei où un espace entier est dédié à la compagnie et à son égérie. Mais chhhhhhhhhuuut ! Je vous laisse découvrir les photos....

 



Florence Morin (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), vendredi 16 novembre 2012

 
Une internationale

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Connaissez-vous vraiment My expat ?

 Nous fêtons aujourd’hui les 6 ans de partenariat avec lepetitjournal.com. 6 ans de coopération fructueuse qui nous ont permis d'apparaître ça et là sur le site et de mieux vous faire découvrir My expat, leader de la transaction immobilière pour expatriés. Mais savez-vous que .....
Expat
Expat - Emploi

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 

EMPLOI — La Suède, paradis du travail pour les femmes ?

Entre 2013 et 2015, le nombre de plaintes pour discrimination sexuelle déposées auprès de l’agence publique chargée de ce sujet, a presque baissé de moitié (450 et 290 plaintes, respectivement). Paradoxalement, ce sont les hommes qui portent le plus plainte, à 51-52% des affaires enregistrées ! Cela signifierait-il que les femmes sont arrivées à une position égale, voire dominante, par rapport aux hommes, sur le marché du travail suédois ?
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine
En direct de nos éditions locales