Nous avons parfois un appétit déconcertant pour les incongruités et autres bizzareries qui, il faut bien le dire, sont légions dans notre monde. Et, fort heureusement,  la vie se charge régulièrement de nous instruire en la matière, pour notre plus grand plaisir, et parfois même, à notre corps défendant…

Hello qui ?
Il y a peu, à la veille du Moon Festival, je me présentai à l’aéroport de Hong Kong au comptoir d’une compagnie low cost sur laquelle j’avais réservé un aller-retour pour Taipei, lorsque une hôtesse m’annonça, souriante, que je ne voyagerais pas comme je le pensais sur les lignes Hong Kong Airlines mais sur celles d’une compagnie partenaire nommée Eva Air. Qu’à cela ne tienne ! Nullement agacée par ce changement inattendu, je me dirigeai d’un pas résigné mais léger vers le comptoir de la dite compagnie. Bien évidemment, je ne devinais encore rien à ce moment-là de l’expérience aérienne qui m’attendait. Juré, craché, croix de bois, croix de fer…. Je ne commençais à soupçonner la vérité que lorsque l’hôtesse pourtant tout habillée de vert (comme quoi ces gens-là avancent masqués) me tendit mon boarding pass sur lequel j’aperçus, incrédule, les moustaches d’un célèbre chat. Vous auriez vu ma tête ! Eh oui, parce qu’Eva Air, pour notre gouverne à tous, pauvres incultes que nous sommes qui ignorions encore tout de cette compagnie chic et de bon goût, c’est la Taiwan Hello Kitty Airlines ! Si, si, comme on vous dit ! Avec la tête du gros chachat blanc au nœud rose sur le gros navion ! Je ne réalisais tout à fait ce qui m’arrivait qu’une fois installée sur mon siège, assise face à un cartoon façon « Hello Kitty and friends » me souhaitant bienvenue à bord.

Kitchissime
N’en croyant pas mes yeux ni mes oreilles (ah oui ! parce qu’il y aussi de la musique à bord pour accompagner le cartoon, un petit jingle bien mélodieux du genre Mimi la Souris et autre émission pour enfants …), j’inspectais tout autour de moi, l’oreiller Hello Kitty, le sac pour vomir Hello Kitty, les lingettes Hello Kitty…  Mise en appétit par tant de kitscheries kittiennes, je contenais mal mon impatience. Qu’allais-je découvrir dans le plateau repas qu’on ne manquerait pas de nous servir ? Je ne doutais pas qu’il serait le clou de ce spectacle sirupeux. Celui-ci en effet finit par débouler, après le décollage, servi par des hôtesses en tabliers rose bonbon à gros nœud (que vous pouvez d’ailleurs vous procurer à bord : il est au catalogue duty free !). Ma kesako ? Quelle déception ! Après tant de promesses, voilà que se présente un repas d’un classicisme déceptif, sans imagination ni fioritures…. Alors que je commençais à me réjouir de cette immersion aérienne dans le monde blanc et rose à moustache, me délectant par avance du récit savoureux que j’allais pouvoir en faire autour de moi, aucune trace dans mon assiette des pâtes et de la pasta sauce Hello Kitty tant escomptées ! Nada, zéro, niente ! Rien qu’un vulgaire porc sauté accompagné de riz ! Je lorgnais alors avec envie le plateau d’une de mes voisines qui avait la chance, elle, d’avoir ladite pasta party, livrée dans une boîte rose au kitsch renversant ! L’avait-elle commandée ?!!? Je n’avais, moi, pour toute consolation, que les couverts de dinette roses et le surimi à tête de chat sur ma salade ! Pas même un chocolat ou une sucette Hello Kitty pour accompagner mon café !

Mais je me remis bientôt de ma déception car le meilleur m’attendait à l’aéroport de Taipei où un espace entier est dédié à la compagnie et à son égérie. Mais chhhhhhhhhuuut ! Je vous laisse découvrir les photos....

 



Florence Morin (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), vendredi 16 novembre 2012

A la une

AMOUR ET EXPATRIATION - Les grandes tendances

La Saint-Valentin, c’était le mois dernier. Mais l’amour, c’est tous les jours, et peu importe les kilomètres qu’il faut parcourir. Une étude baptisée « Expat insider 2014 » publiée par le site communautaire d’expatriés Internations dévoile des statistiques sur l’amour et l’expatriation. On y apprend notamment que 11% des sondés ont choisi l’expatriation par amour pour leur conjoint.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Tunis - Actualité

BARDO - Grande marche solidaire dimanche

Les trois présidences tunisiennes organisent dimanche 29 mars une grande marche solidaire et internationale contre le terrorisme. François…
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.

COACHING - Peur de rentrer en France

Après 25 ans en Australie à travailler dans l'hôtellerie Joséphine hésite à rentrer. Le retour en France est-il simple après une si longue expatriation ? Afin de surmonter son appréhension elle fait appel à un coach. Nicolas Serres Cousiné nous fait part de cette expérience
Expat - Politique

FRANCOPHONIE - Fleur Pellerin lance la 20e édition de la semaine de la langue Française

"La langue française est langue d’accueil " c’est le thème de la 20e édition de la semaine de langue française, lancée par la ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin ce mercredi 11 mars à Paris. Avec les événements de ce début d’année, la langue française devient un outil stratégique d’unification et de tolérance pour les francophones.

MATTHIAS FEKL – Premier forum pour pousser les PME à l’export

Pour aider les PME à exporter plus, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, du Tourisme et des Français de l’étranger, présentait un nouveau plan d’action lors du premier forum des PME à l’international dont il est l'initiateur.
Magazine
Francophonie

REPORTAGE - A São Paulo, Zaz est la nouvelle star du Brésil

"Maravilhoso", "empolgamente", "genial", "top"… Les superlatifs résonnent après le concert de Zaz dimanche dernier à l’auditorium Ibirapuera – Oscar Niemeyer du parc Ibirapuera de São Paulo. Mais que diable les Brésiliens ont-ils pour l’artiste française ? Retour sur cette soirée musicale pleine de bonne humeur et de messages d’espoir !

REPORTAGE - Zaz met le feu au Circo Voador de Rio

Comme l’an dernier, la chanteuse française, en tournée brésilienne, a conclu la semaine dernière la Journée internationale de la francophonie au Circo Voador de Rio avec un concert mémorable. Public en délire, bagarre, autorités consulaires très décontractées… tout était réuni pour marquer l’événement.