Participation record au dîner de l’amitié organisé par la section argentine des anciens élèves de l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers ParisTech, alias "les Gadzarts", samedi 3 juillet, avec 90 personnes. En présence de l’ambassadeur de France, de représentants d’établissements supérieurs argentins et français, de cadres d’entreprises et d’une famille de globe-trotters au grand complet, de passage à Buenos Aires

(Photo de groupe des convives. Au premier rang, les trois enfants sont Mathilde, Paul et Louis Fourcade)

A zéro heure, dimanche 4 juillet, Louis Fourcade célébrait ses 12 ans. Un anniversaire un peu particulier : avec ses parents, Fabien et Carole, sa grande sœur Mathilde (14 ans) et le petit dernier, Paul (6 ans), Louis participait au dîner de l’amitié franco-argentine organisé par le groupe régional Argentine des ingénieurs Arts et Métiers ParisTech ("les Gadzarts") au Salon Pur Sang de La Recoleta, à Buenos Aires. Pour mémoire, l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers (ENSAM) a formé plus de 85.000 ingénieurs en 230 ans d’existence, depuis sa création, en 1780, par le duc de La Rochefoucauld Liancourt.

Ancien de l’ENSAM, Fabien Fourcade effectue, en famille, un tour du monde de 14 mois. Cinq à six ans de réflexion, un an de préparation, la démission de Fabien de sa PME, et enfin, le départ de France. Cap sur le Brésil puis l’Argentine pour un premier circuit en Amérique du Sud. La date du dîner annuel des Gadzarts coïncidait avec leur passage : ils étaient donc de la partie. Pas tout à fait un hasard, explique Fabien Fourcade : "Nous nous appuyons sur le réseau des anciens de l’école pour notre voyage ; on récupère ainsi des infos utiles, les bons plans dans chaque pays traversé etc.".

(Vue du Salon Pur Sang durant le concert)

Entreprises et écoles
L’affluence était record pour cette nouvelle rencontre, avec 90 participants. Outre, naturellement, Michel Menini, l’organisateur de la soirée et le président des Gadzarts d’Argentine, avec sa compagne, Graciela Moure, présidente La Paz Amador Moure, étaient présents : l’ambassadeur de France, Jean-Pierre Asvazadourian, deux élus à l’Assemblée des Français de l’étranger (Michèle Goupil et Marc Jamin), les présidents de l’UFE-Argentine (Hervé de Guebriant) et l’ADFE-Argentine (Françoise Schwartz), les représentants d’universités argentines publique (Ing. Alberto Dams, le vice-doyen de la Faculté d'Ingénierie de l'UBA) et privée (Dra. Gabriela Robiolo, la directrice des Relations Internationales de l'Université Austral), les anciens de grandes écoles (Polytechnique, Sciences Po, HEC…) ainsi que des cadres d’entreprises (Air Liquide, Peugeot Citroën, Total, Eternit, Banco Supervielle, Treves, Agnos, Sanofi Pasteur), un collaborateur de la CCIFA (Fabrice Nass), et enfin, parmi les plus jeunes, des étudiants et plusieurs VIE.
Invité à prendre la parole, Jean-Pierre Asvazadourian a avoué "avoir fait sécession de l’ESSEC" et conclut : "Je ne suis pas sûr que l’école se soit sentie très fière d’avoir produit un fonctionnaire !" Il a profité de l’occasion pour rappeler que dans le cadre du programme Arfitech (Argentine France Ingénierie Technologie), initié en 2008, les échanges universitaires ont concerné quelque 200 ingénieurs français et argentins, étudiants et professeurs. A sa suite, Alberto Dams (de l'UBA) a souligné que (trop) peu d’ingénieurs étaient encore formés en Argentine : 8.000 inscrits en faculté d’ingénierie, contre 60.000 en… sciences économiques !

(Michel Menini, le président des Gadzarts, remet à l'ambassadeur de France, Jean-Pierre Asvazadourian, le Livre d'Or "Bicentenaire" de l'ENSAM)

Michel Menini a remis à l'ambassadeur un Livre d'Or "Bicentenaire" de l'ENSAM (période 1780-1980), portant la dédicace du président de la Société des Anciens élèves, Roland Vardanega. Il lui a également remis une médaille de bronze de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers frappée à l’occasion de son 150e anniversaire (1847-1997), avec le profil du Duc de la Rochefoucauld Liancourt, fondateur de l’école.
Nintendo et Skype
Après les discours et avant un concert lyrique in vivo d’airs célèbres d’opéra et de tango, l’attention se tourne à nouveau vers les voisins de table. Le petit Paul se concentre – très discrètement – sur sa Nintendo (le dîner se prolonge) et Louis s’efforce – tout aussi discrètement – d’éloigner de son assiette tout ce qui ressemble de près ou de loin à un légume vert. Patients, tranquilles, souriants, Fabien et Carole racontent : "Des gens qui voyagent comme nous durant des mois, c’est plus courant qu’on ne pense ; cela doit concerner au moins une cinquantaine de familles par an rien que pour les Français. Et puis, avec Internet, Skype, les réseaux d’entraide sur le Net, les forums, c’est plus facile qu’il y a dix ou quinze ans".  La scolarité des enfants ? "On a dû obtenir une dérogation spéciale des autorités scolaires", explique le couple : "C’est nous qui enseignerons le programme à nos enfants, quelques heures par jour. On commence lundi". Depuis l’épisode de la grippe A, en France, tous les programmes sont disponibles sur Internet ; ces ressources peuvent être complétées par les documents du CNED (Centre national d'enseignement à distance).  

(Fabien Fourcade et Michel Menini)

Abondant et généreusement arrosé, le dîner s’est achevé vers 2 heures du matin. Les uns et les autres, Argentins et Français mêlés, ont (re)fait connaissance, se sont liés d’amitié, ont (parfois) chanté en chœur, ont trinqué au champagne. Et Louis a 12 ans.

Barbara VIGNAUX (www.lepetitjournal.com –Buenos Aires) lundi 12 juillet 2010
Photos d'Andrés SATUÉ CARMONA

Références
Site de l’ENSAM : www.ensam.fr
Société des ingénieurs Arts et Métiers : www.arts-et-metiers.asso.fr
ParisTech Alumni : www.paristech-alumni.org
Site des Gadzarts : http://argentine.gadz.org/
Blog de la famille Fourcade, avec des photos des sites traversés, les infos sur le voyage etc. http://detoursdhorizons.over-blog.com
Forum de voyage recommandé par Carole et Fabien Fourcade : http://voyageforum.com/

 
Une internationale

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
 Bleu Blanc Box

HERVÉ HEYRAUD – Une Bleu Blanc Box pour faire plaisir à toute la famille !

Directeur et fondateur du site lepetitjournal.com, le journal des Français et des Francophones à l’étranger, Hervé Heyraud sait de quoi il parle quand il est question d’expatriation. Que ce soit en Asie, ou encore en Amérique du Sud, pendant plus de 13 ans il a exploré d’autres contrées, bien loin de notre Hexagone. Toutes ces années, certains produits ou certaines habitudes bien françaises ont pu lui manquer… L’idée de la Bleu Blanc Box… Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Pourquoi investir dans l’immobilier Bordelais en 2017 ?

Dynamique, rénovée, proche de l’océan et bientôt à deux heures de Paris, Bordeaux est à la mode et attire de plus en plus d’étudiants, d’actifs et de touristes. Voici donc une des villes françaises à privilégier en 2017 si vous souhaitez réaliser un investissement locatif.
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine
En direct de nos éditions locales