Fanny nous conte les tribulations d'une Française à Buenos Aires : des aventures sucrées et épicées d'une Gersoise en Argentine. Aujourd'hui : le bruit et les odeurs.

Jamais je n'avais autant identifié une ville à ses bruits, ses sons, sa musique et ses odeurs que Buenos Aires.

Le bruit
Buenos Aires est l'une des capitales les plus bruyantes au monde paraît-il. Le centre est envahi de taxis jaunes et noirs tel un New York européo-latino. Alors que le réseau de métro est peu développé, les collectivos, eux, quadrillent la ville jour et nuit. Quelque soit l´endroit de la capitale on peut écouter le collectivo dévaler sans limitation de vitesse avenues et ruelles. Vivre dans une rue où ne passe pas le collectivo est devenu un gage de tranquillité sonore. Visuellement, les collectivos se distinguent selon la ligne et la compagnie privée qui les exploite. Certains, les plus drôles, sont customisés avec couleurs et dégradés bleutés sur le pare-brise, la radio et la musique au goût du chauffeur, le chapelet pendant au rétroviseur et la photo des enfants ou de la novia du chauffeur... En d´autres termes, à chaque trajet, un univers différent attend le voyageur.

Les voitures peuvent être modernes ou d'une autre époque. Un tiers ne passerait probablement pas le contrôle technique mais roulent pourtant… avec le bruit correspondant. Beaucoup moins de voitures circulent dans le centre en comparaison aux capitales européennes. Situation économique oblige, si nous sommes loin d'une voiture par famille, collectivo et métro priment.

On peut entendre au hasard d´une rue, la musique typique d´Argentine, le tango. Quelques notes, un air, une chanson, qui s'échappent d'un attrape-touristes, d'un magasin de disques, d'une fenêtre, d'une boutique, d'un taxi, d´un bar, d´une milonga ou d´une école de danse.
Au bureau pendant la journée j'écoute Andrès Calamaro, los Rodriguez, los Fabulosos Cadillacs, du folklore argentin, Mercedes Sosa, Mana, tous les tubes latinos du moment ou les classiques, Chichi Peralta, un peu de salsa, de merengue, bachata... C'est comme si je faisais une sélection de ma musique préférée, sauf qu'elle passe à la radio !

L'autre bruit typique de Buenos Aires est l´enthousiasme provoqué par les matches de foot télévisuels dominicaux. Cris, hurlements, explosions de joie - ou de colère-, insultes… aux joueurs, entraîneurs, arbitres et supporters de l'équipe adverse. C'est le fond sonore habituel d'un dimanche calme passé à la maison les fenêtres ouvertes...

Et les odeurs ? Quelles odeurs ?
L'odeur des braises ardentes, de la grillade dès 10h du matin et celle du filet de fumée provenant des restaurants du quartier qui me chatouille les narines au bureau et me permettent de calculer l´heure de la pause déjeuner. Les Argentins qui peuvent dépenser 40 pesos en profiteront pour commander une bonne viande à midi cuite au feu de bois. C'est l'asado, la parilla, la parillada, bref, tout le vocabulaire de cuisson de barbecue que l'on apprend ici en arrivant. C'est le plat de prédilection,  incontournable pour un dimanche en famille, une soirée entre amis, improvisé à toute heure, en hiver ou en été. Certains installent même les braises par terre dans la rue. Ici les braises sont aussi facile à acheter qu'une bouteille d'eau. L'odeur des braises est dans toute la ville. Dans les restaurants en semaine, dans les jardins et terrasses les week-ends... et dans ma mémoire olfactive pour toujours.
Fanny D. (www.lepetitjournal.com/buenos-aires.html) mercredi 7 novembre 2012

Fanny est aussi auteure de Destino Buenos Aires.
(Re)-Découvrez ses précédentes chroniques :

"Être une femme: pourquoi on aime ça!"

La séduction porteña

Parler d´amour dans les taxis porteños

 
Une internationale

ARABIE SAOUDITE – Fin de la tourmente pour les 200 expatriés français ?

Depuis septembre 2015, les salariés de la société de construction Saudi Oger en Arabie Saoudite ne sont plus payés. Parmi eux se trouvent 200 expatriés français qui sont bloqués dans le pays car ils ne peuvent plus renouveler leur titre de séjour, donc leur visa de sortie, faute de rémunération. Quelques articles en ont parlé mais leur histoire reste encore largement méconnue du grand public. Après des mois de cauchemar, Mohamed Ben Salmane,…
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Et si vous prêtiez à des PME françaises en direct ?

Depuis mars 2015, il est maintenant possible en tant que particulier de prêter en 2 minutes au tissu économique français depuis sa tablette, confortablement installé dans son canapé, n’importe où dans le monde. Et c’est encore plus avantageux en tant qu’expatrié !

Conseils en abonnements magazines pour les mélomanes

Que l’on préfère la musique symphonique, le jazz, la techno, le reggae, le groove, le classique, les musiques du monde, les musiques françaises, le rap, le rock… Un mélomane sommeille en chacun de nous !Suivez l’actualité internationale de l’univers du son et enrichissez votre culture à travers des dossiers approfondis, des agendas des concerts et festivals, des portraits et interviews inédites d’artistes talentueux et des reportages exclusifs. UNI-Presse vous propose une sélection d’abonnements en magazine pour les amateurs de musique.
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle donc n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales