L’un des soucis premiers d’un Français qui s’expatrie est le financement de sa retraite. Les questions sont multiples : comment puis-je la financer ? Combien dois-je épargner ? Où puis-je épargner ? Et beaucoup d’autres encore. Le point avec Moneo Consultants

- Définir vos besoins :
La première question qu’il faut vous poser est combien aurez-vous besoin annuellement lorsque vous aurez terminé votre activité et ne vivrez que sur votre patrimoine ? Ce montant est différent pour chaque personne car chacun a différents objectifs, le budget ne sera par exemple pas le même si vous prenez votre retraite en France ou en Asie. Le calcul n’est pas compliqué, il suffit de déterminer l’âge auquel vous voulez prendre votre retraite, le montant annuel que vous souhaitez pour votre pension et inclure l’inflation, si vous souhaitez quelque chose de plus personnalisé, n’hésitez pas à nous contacter.

- Commencer à épargner le plus tôt possible :
La deuxième question est : quand dois-je commencer à épargner mon argent ? La réponse se trouve sur le graphique ci-contre. Pour bénéficier d’une pension de 2.000 euros à 65 ans, une personne qui commence à épargner à 25 ans devra par exemple mettre de côté en moyenne 471 euros par mois mensuels (en tenant compte de l’inflation), alors qu’en commençant à 40 ans, il lui faudra épargner en moyenne 1.261 euros. La réponse à cette question est donc simple, plus on commence tôt à épargner, moins l'effort à fournir en termes d'épargne sera important.

- Trouver la stratégie d’épargne adaptée :
La troisième question est : comment épargner mon argent ? Tout dépend de votre situation, mais le principal est de diversifier et surtout de faire travailler votre argent. Epargner 100% de votre capital sur des livrets d’épargnes qui rémunèrent entre 1 et 2% revient à perdre de l’argent quand on sait que l’inflation est de l’ordre de 3 à 4 % par an. Si vous êtes jeune, commencez à vous créer un capital court terme et débutez dès que possible une pension long terme même avec un faible montant, l’objectif est juste de démarrer. Si vous êtes plus âgé et avez déjà un capital non investi, diversifiez vos placements (immobilier, portefeuille, compte a terme…) mais gardez aussi un montant mensuel long terme qui sera dédié à votre retraite.

Voilà quelques réponses aux questions que vous pouvez vous poser. Par ailleurs, comme vous l'avez compris, de nombreuses solutions sont à votre disposition, le but étant de faire le tri et voir laquelle est adaptée à votre situation. En tant que conseiller financier indépendant, nous pouvons vous aider et vous offrir la solution adaptée.

Mathieu Marcelli
Tél : +66(0)850488963
E-mail : Cliquez ici

 
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Primo-investisseurs : 3 raisons de se lancer

L’investissement locatif offre des rendements intéressants, s’adapte à des profils très différents et présente peu de risques. Bien accompagné dans vos démarches, vous êtes sûrs de ne pas rater votre placement d’avenir !
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales