LE GENIE DE LA LANGUE - La Grammaire et le Glamour

 

Etes-vous glamour ? Ou grammaticalement correct(e) ? Eh oui, les mots sont les mêmes, et c'est l'une des choses que l'on re-découvre dans un livre assez incroyable, Sans le latin, publié sous la direction de Cécilia Suzzoni et Hubert Aupetit, avec une préface de l'académicien Rémi Brague


Grammaire a, en effet, donné grammar en anglais, qui a vite pris le sens de grimoire. Et le mot fut déformé par ... les Ecossais qui labialisaient les « r », avant de nous revenir comme alphabet de la séduction ( Gramma, en grec ancien, signifie « la lettre »).
Glamour, terme américain désignant un charme sulfureux, sexy, de vedette de Hollywood ?
Ou mot français qui se rattache à "grimoire" - des sorcières bien évidemment, opérant à coups de charmes et de philtres ?
Les deux, mon général.

« La grammaire, qui sait régenter jusqu’aux rois,
Et les fait, la main haute, obéir à ses lois ? »

La grammaire étant étudiée jadis par des gens éduqués qui parlaient latin, ce qui, bien avant Harry Potter, relevait pour certains de l’occulte et des formules magiques. Donc du pouvoir. Le glamour désormais a éclipsé la grammaire auprès des puissants, comme on le constate dans la presse people. Et cela remonte à loin.
On se rappelle les répliques grandioses des Femmes Savantes (1672) de Molière, échangées entre la pédante Philaminte et la servante Martine :
- Veux-tu toute ta vie offenser la grammaire ?
- Qui parle d’offenser grand’mère ni grand-père ?


Cours de Glamour ?

Ce fut Sir Walter Scott qui dans ses romans chevaleresques, passa de la vertu au vice, de la grammar au glamour. D’ailleurs, en français, le mot « charme » relève aussi de la magie –ne vient-il pas de carmen, le chant, l’invocation ? On comprend mieux pourquoi l’Académicien français Erik Orsenna a titré un de ses livres « La Grammaire est une chanson douce ».

Présentés comme ça les cours de grammaire retrouvent de l’attrait. Les professeurs s’identifiant aux « fées » - instruments non dépourvus de charme du Fatum (étymologie du mot « fée ») ou de la destinée.

Elizabeth Antébi (www.lepetitjournal.com/cologne) Mardi 16 octobre 2012

A relire :

 
Cologne
Une internationale

HISTOIRE – Le mystique soufi Mansur al Hallaj, premier "expatrié"?

On connaît les pérégrinations de Paul de Tarse dans le monde méditerranéen ou encore l'épopée légendaire de l'apôtre Thomas jusqu'en Inde. Moins connue est la vie de Mansur al-Hallaj, mystique persan du soufisme, qui s'installa longtemps en terre non-musulmane pour répandre sa religion et son amour de Dieu. Cette grande figure mystique a donné lieu à une biographie rédigée par l'islamologue Stéphane Ruspoli qui lui attribue le titre d'"expatrié".
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine