Travail à l’étranger : des années prises en compte dans le calcul de votre retraite française, si…

Si vous partez travailler à l’étranger comme expatrié, vos années de travail et de cotisations seront prises en compte dans le calcul de votre retraite français, à condition que le pays se situe en zone Europe-EEE-Suisse, ou qu’il ait signé une convention de sécurité sociale avec la France.

 « Si je pars travailler à l’étranger, mes années de travail et de cotisations seront-elles prises en compte dans ma retraite française ? » : les personnes qui projettent de travailler à l’étranger posent fréquemment cette question au Cleiss, le Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale, l’organisme public d’information sur la protection sociale à l’international.

Autrement dit : « les cotisations versées à l’étranger seront-elles seront perdues » ? Cela dépend du contrat de travail, donc du statut, détaché ou expatrié, ainsi que du pays de destination.

 

En tant qu’expatrié

Si vous avez le statut d’expatrié, oui, vos années travaillées seront prises en compte dans le calcul de votre retraite française, à condition :

- que le pays étranger soit soumis aux règlements européens en matière de sécurité sociale, donc qu’il soit situé dans l’Union européenne, dans l’Espace économique européen (Islande, Norvège Liechtenstein), ou bien qu’il s’agisse de la Suisse.
- Ou que le pays ait signé une convention de sécurité sociale avec la France (41 Etats et territoires concernés).

Les périodes d’assurance validées par l’organisme vieillesse étranger seront prises en compte dans le calcul de votre retraite française. L’organisme étranger procèdera de même et servira sa propre retraite.

 

En tant qu’expatrié, mais hors Europe, ou hors pays conventionnés

En revanche, si vous partez en tant qu’expatrié dans un pays situé hors des règlements européens, ou sans accord de sécurité sociale avec la France, vos années travaillées dans ce pays ne seront alors pas prises en compte dans le calcul de votre retraite française.

Vos droits à retraite seront alors examinés en fonction des cotisations versées dans chacun des Etats, séparément, sans tenir compte des périodes accomplies dans l’autre Etat, et le cas échéant, vous toucherez deux retraites.


En tant que détaché

Enfin, autre situation possible, si vous bénéficierez du statut de travailleur détaché, vos périodes travaillées seront bien comptabilisées dans votre retraite, et peu importe votre pays étranger de destination.

Par définition, si vous avez un statut de détaché, vous restez affilié au système français de protection sociale. Ainsi, depuis votre pays étranger de détachement, vous continuerez à cotiser pour votre future retraite en France. 

 

La FAQ de notre site, rubrique Retraite-Pensions, et rubrique Travail à l'étranger, répond à toutes vos questions.
Retrouvez des fiches complètes, page Vous partez travailler à l’étranger
Suivez l’actualité du Cleiss sur Twitter 

 
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine