CULTURE - Des Français à Casablanca de 1907 à nos jours

Depuis le début du XXème siècle, des Français ont décidé de vivre au Maroc, pour le meilleur et pour le pire. C’est ce qu’Anne-Sophie Colly, auteure du recueil de témoignages « Des Français à Casablanca de 1907 à nos jours » a voulu nous raconter. Rencontre avec une jeune femme passionnée et passionnante…

Il y a l’histoire vue par les Français, celle des manuels. Il y a aussi celle vue par les Marocains, celle que l’on peut encore voir dans les rues du Royaume. Et puis il y a l’autre, sans doute la plus humaine, celle vécue de l’intérieur par des Français et des Marocains, d’hier à aujourd’hui.

Anne-Sophie Colly nous en apprend autant sur l’histoire du Maroc que sur les Français qui y ont vécu, et qui, pour la plupart, vivent encore ici. Son recueil de témoignages, tous plus poignants les uns que les autres, nous donne un aperçu profondément humain des motivations qui les ont amenés sur cette terre. Même si leurs raisons sont parfois radicalement différentes (amour, patriotisme, travail…), tous ces personnages ont un point commun : ils ne sont jamais repartis du Maroc.

Dans ce livre l’auteure nous parle, nous raconte des vies et des émotions qui nous sont sans aucun doute familières. Il y a en chacun de nous, « Français du Maroc », une part d’Antoinette qui a tout quitté pour suivre son mari marocain qui a erré toute sa vie entre doutes et amertume, une part de Jacques, fils du Protectorat et pourtant indépendantiste convaincu, ou encore d’Elisabeth, coopérante qui tente de ne pas se perdre au Lycée Lyautey.

Amoureux, enracinés, déracinés ou nouveaux arrivants, pas toujours évident de (re)trouver sa place entre le « bled », terre d’accueil, et la France, terre des racines. Ce petit trésor d’histoire(s) est à lire d’urgence pour porter un œil différent sur l’Histoire de nos deux pays.  

Une Française à Casa, aujourd’hui…
Historienne de formation, Anne-Sophie Colly vit à Casablanca depuis 11 ans maintenant. Nous l’avons rencontré afin de comprendre ce qui a poussé une jeune Française à explorer ces morceaux de vie.

Lepetitjournal.com : Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre et comment ce sont passés ces rencontres ?

J’ai moi-même une histoire un peu particulière avec le Maroc. Ayant partagé la vie d’un homme marocain, j’ai atterri à Casa il y a environ 11 ans où j’ai rencontré des Français aux histoires riches et passionnantes. Au fil de mes rencontres, j’ai commencé à m’intéresser à ces parcours souvent éloignés des clichés que l’on peut rencontrer sur ces "Français du Maroc" parfois perçus comme "colons" au sens très péjoratif tu terme. En réalité, les profils et les sensibilités sont multiples, avec un point de convergence : l’amour du pays. J’avais envie de mettre en lumière ces liens entre Français et Marocains qui sont souvent à l’origine de parcours de vie atypiques et qui ont, pour certains, croisé l’Histoire. Les rencontres se sont passées très simplement, même si certains avaient, au début, un peu de mal à se confier. J’ai pu établir une relation de confiance avec toutes ces personnes, et ce livre a été une aventure humaine exceptionnelle.

Votre histoire personnelle pourrait finalement faire partie des témoignages de votre livre ?
(rires) oui, en effet… Je n’avais pas vu les choses comme ça, mais c’est vrai. Je me suis installée ici pour des raisons familiales il y a plus de 10 ans, et aujourd’hui, quels que soient les aléas de la vie, je ne me pose plus la question de repartir. Je me suis un peu "enracinée".

Comment la sortie de votre livre a-t-elle été reçue par vos témoins ?
Très bien ! L’accueil est positif. Même si malheureusement certains ont disparu depuis, je sais qu’ils auraient été fiers de laisser une trace écrite à leurs familles. Aucun ouvrage de ce type n’avait été écrit jusque là, c’est une sorte de patrimoine que ces personnages ont laissé à leur familles, et plus largement à l’histoire des Français du Maroc et aux curieux de tous bords.

Anne-Sophie Colly sera au Carrefour des Arts*, le Mardi 20 avril 2010 à 19h pour une signature publique de son livre, entrée libre.


Marlène HYVERT. (www.lepetitjournal.com/Casablanca), vendredi 16 avril 2010



« Des Français à Casablanca de 1907 à nos jours » d’Anne-Sophie Colly, aux Editions La croisée des chemins - Collection Bibliothèque Arabo-Berbère. 85 DH. Disponible dans toutes les bonnes libraires de Casa !

*Carrefour des Arts, rue Essanâani, Quartier Bourgogne, Casablanca. Tel:05.22.29.43.64


 
Casablanca

LA FOL : FOLlement sympa !

Comment ne pas connaître la Fédération des Œuvres Laïques de Casablanca ? Cette fédération d’associations (Union Sportive de l'Enseignement du…

IMAD KOTBI - D'animateur de radio à DJ

Imad Kotbi a plusieurs cordes à son arc. Ce trentenaire casaoui n’en finit pas de faire parler de lui. Tantôt animateur, producteur radio ou Dj, il…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Afrique/Moyen-Orient
casablanca - Communauté

LA FOL : FOLlement sympa !

Comment ne pas connaître la Fédération des Œuvres Laïques de Casablanca ? Cette fédération d’associations (Union Sportive de l'Enseignement…
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine