Le Maroc vu du ciel : un documentaire esthétique mais objectif

 

Fort de ses succès de diffusions sur France 2 et 2M, « le Maroc vu du ciel » réalisé par Yann Artus Bertrand a bénéficié de la voix et du talent journalistique d’Ali Baddou. Ce documentaire magnifie l’esthétique du Royaume Chérifien et livre des cours d’histoire, de géographie, mais aussi d’économie et d’écologie.

Diffusé le 22 juin sur France 2 (pour 2,7 millions de téléspectateurs) et les 21 et 25 juin sur 2m, dans sa version arabophone, le documentaire « Le Maroc vu du ciel » réalisé par le photographe écologiste Yann Arthus Bertrand s’apparente très fortement à un voyage dont la prise de hauteur permet de constater toute l’étendue des beautés contrastées du royaume chérifien. La voix sincère du journaliste expérimenté Ali Baddou sert de guide et ses commentaires, rarement critiques, sont toujours objectifs.

Des montagnes de l'Atlas à l'effervescence de Casablanca, le récit visuel démarre au commencement de l’histoire marocaine et de la ville de Moulay Driss Zerhoun, puis file vers le site archéologique du Volubilis, où ont vécu des Berbères, des Chrétiens, des Juifs, et aujourd'hui des Musulmans.

Près de Fès et de Meknès, l'hélicoptère de Yann Arthus-Bertrand, à 300 mètres au-dessus du sol, capte les visages des habitants, des paysans et des tanneurs dans un paysage couleur ocre. Le réalisateur s'arrête notamment sur le spectacle vivant et presque féerique de la Fantasia, où des hommes sur leurs montures simulent des assauts militaires.

Pendant un peu plus de 85 minutes, Ali Baddou rend hommage et justice à la beauté du Maroc, son avant-gardisme et ses préoccupations écologiques tout en distillant finement mais avec parcimonie de judicieuses critiques.

Le tournage a démarré vers au mois de mai 2016, et les  dernières images ont été filmées en avril dernier, après plus de 220 heures de rushs. 24 ans après la sortie de son ouvrage "Le Maroc vu d'en haut", Yann Arthus-Bertrand renoue donc avec ce pays qui lui tient tant à cœur en réalisant ce documentaire et compte même sortir un nouveau livre sur cette nation avec laquelle il a tissé de nombreux liens d’amitié et de fraternité.

Mohamed BENNANI (www.lepetitjournal.com/casablanca) mardi 27 juin 2017.

 

 

 

 

 
Casablanca

DARIJA - La musique 2

Comme le chante si bien Nicoletta : "Pour moi la musique...Oui, la musique...Je le sais sera la clé...De l'amour, de l'amitié ". Si en plus vous…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct d'Afrique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine