Cambodge

RUGBY – Les filles du Lycée Descartes sacrées championnes d’Asie

Les benjamines de l’équipe de rugby du Lycée Descartes avaient glané le titre de championnes du monde UNSS en septembre 2015 à Londres. Lerus aînées sont depuis ce week-end championnes d’Asie des écoles françaises (U18) après un tournoi remarquable qui se déroulait au Vietnam. Compte-rendu.

 

 

Un statut de favorites en demi-finale

« Pour la première fois de leur jeune histoire, notre équipe jouait avec le statut de favorite sur un match à élimination directe, relève l’entraineur. Une grosse pression pesait donc sur l’équipe en début de match, ». Malgré tout l’entame de match est parfaite et les filles, qui appliquent la consigne d’asphyxier leur adversaire en défense, mènent 14 à 0 à la mi-temps.

La deuxième partie de match est beaucoup plus difficile avec un essai vietnamien inscrit rapidement. « A partir de ce moment-là, nos joueuses s'amusent à se faire peur en vendangeant deux belles actions d’essais toutes faites ».

Alors qu’elles siégeaient devant la ligne d’en-but de leurs adversaires, les filles perdent la balle offrant un ballon de contre fatidique aux Vietnamiennes qui n’en demandaient pas tant pour revenir à hauteur.  Il ne reste qu’une minute à jouer au moment de la transformation. Tentative ratée ! Les Phnom Penhoises mènent toujours de 2 points.
« Cette minute a sans doute été la plus longue de tout le tournoi » avoue Jean-Baptiste.  Malgré quelques frayeurs de dernières secondes, l’équipe tient bon et se qualifie pour une deuxième finale en deux ans.

Retrouvailles avec Shanghai

« C’était avec un beau sentiment de revanche que nos filles ont préparé cette finale car elles allaient affronter Shanghai l’équipe qui nous avaient battus sur le fil en finale de l’an dernier » précise l’entraineur.  
Les filles se promettent de ramener le bouclier à Phnom Penh pour faire honneur aux précédentes équipes qui avaient échoué. En 2015, l’équipe d’alors terminait 3e et échouait en finale l’année dernière.
Elles démarrent le match tambours battant en imprégnant un rythme fou de la 1ère à la dernière seconde. Le score est sans appel 33-5.
Aucune défaite durant le tournoi, une finale magnifique qui balaie le mauvais souvenir de l’année dernière. Des larmes, des fou-rires et une grande fierté des coaches. Il y a de quoi. Il valait mieux être à Ho Chi Minh qu’à Dublin ce week-end.

La rédaction avec Jean-Baptiste Suberbie (www.lepetitjournal.com/cambodge) lundi 26 février 2017

 

 
A la Une Cambodge
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire