Cambodge

ÉDUCATION/ENTRETIEN – L’école anglophone Nira International School fait un grand pas vers le français

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours en lien avec le thème de la francophonie qui a animé la capitale cambodgienne toute la semaine dernière, David Said, co-fondateur et directeur de Nira International School à Phnom Penh a partagé avec lepetitjournal.com, lors d’un entretien, son projet d’intégrer la langue française dans le système éducatif et curriculum de l’école privée anglophone. Comment et pourquoi prendre cette direction ? David Said nous dit tout.

Avec un système éducatif et un curriculum anglophone, pourquoi avoir décidé de vous diriger vers un enseignement bilingue français-anglais ?

Deux raisons. Tout d’abord, nous avons réalisé très tôt que beaucoup de parents d’élèves sont francophones ou francophiles. Ensuite, comme la plupart sont des familles expatriées qui vont, à un moment, quitter le Cambodge pour retourner dans leurs pays respectifs ou autres, nous devons assurer un niveau de français de qualité pour que les enfants ne soient pas en difficulté dans leur prochaine école.

Quelles sont les difficultés liées à l’établissement d’un curriculum bilingue ?

La difficulté majeure se pose lors du recrutement, c’est un acte complexe car nous avons besoin de professeurs qualifiés, performants et disponibles. Cela demande aussi plus de travail et de matériel au niveau du curriculum. Nous visons à assurer un bon niveau de français aux élèves, nous suivons l’évolution de l’Éducation nationale, les certifications et devons également gérer un apprentissage multilingue avec l’anglais et parfois le khmer.

Quelles sont les classes et niveaux qui pourront recevoir cet enseignement bilingue ?

Dès la classe de Toute Petite Section, les enfants seront familiarisés avec cet apprentissage bilingue qui se fera de manière graduelle jusqu’au lycée. Il nous faut nous assurer que le curriculum ne soit pas trop exigeant pour les enfants.

Nous sommes agréablement surpris par cette évolution de la francophonie, fiers d’y participer, de combler et répondre à des besoins en satisfaisant à la fois parents et enfants. Le français est plus vivant que jamais !

Le cursus bilingue est-il déjà mis en place et depuis combien de temps?

Le cursus n’est pas encore finalisé, nous avons effectué un recrutement à l’international en 2016 et sommes à l’écriture du curriculum depuis le mois de mai 2016. Le tout sera livré graduellement (par cycle) à partir d’août 2017.

Leïla Pelletier (www.lepetitjournal.com/cambodge) mardi 28 mars 2017

 
A la Une Cambodge
Une internationale

NON-RÉSIDENTS – Il est l’heure de faire sa déclaration de revenus

Vous résidez à l'étranger et votre domicile fiscal se situe hors de France ? Vous devez déposer une déclaration si vous continuez à percevoir des revenus de source française. La campagne 2017 de déclaration vient d’être officiellement lancée. Cette année, deux axes forts caractérisent cette campagne : la poursuite de la généralisation de la déclaration en ligne et la préparation de la mise en œuvre du prélèvement à la source.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine