Cambodge

ÉDUCATION/ENTRETIEN – L’école anglophone Nira International School fait un grand pas vers le français

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours en lien avec le thème de la francophonie qui a animé la capitale cambodgienne toute la semaine dernière, David Said, co-fondateur et directeur de Nira International School à Phnom Penh a partagé avec lepetitjournal.com, lors d’un entretien, son projet d’intégrer la langue française dans le système éducatif et curriculum de l’école privée anglophone. Comment et pourquoi prendre cette direction ? David Said nous dit tout.

Avec un système éducatif et un curriculum anglophone, pourquoi avoir décidé de vous diriger vers un enseignement bilingue français-anglais ?

Deux raisons. Tout d’abord, nous avons réalisé très tôt que beaucoup de parents d’élèves sont francophones ou francophiles. Ensuite, comme la plupart sont des familles expatriées qui vont, à un moment, quitter le Cambodge pour retourner dans leurs pays respectifs ou autres, nous devons assurer un niveau de français de qualité pour que les enfants ne soient pas en difficulté dans leur prochaine école.

Quelles sont les difficultés liées à l’établissement d’un curriculum bilingue ?

La difficulté majeure se pose lors du recrutement, c’est un acte complexe car nous avons besoin de professeurs qualifiés, performants et disponibles. Cela demande aussi plus de travail et de matériel au niveau du curriculum. Nous visons à assurer un bon niveau de français aux élèves, nous suivons l’évolution de l’Éducation nationale, les certifications et devons également gérer un apprentissage multilingue avec l’anglais et parfois le khmer.

Quelles sont les classes et niveaux qui pourront recevoir cet enseignement bilingue ?

Dès la classe de Toute Petite Section, les enfants seront familiarisés avec cet apprentissage bilingue qui se fera de manière graduelle jusqu’au lycée. Il nous faut nous assurer que le curriculum ne soit pas trop exigeant pour les enfants.

Nous sommes agréablement surpris par cette évolution de la francophonie, fiers d’y participer, de combler et répondre à des besoins en satisfaisant à la fois parents et enfants. Le français est plus vivant que jamais !

Le cursus bilingue est-il déjà mis en place et depuis combien de temps?

Le cursus n’est pas encore finalisé, nous avons effectué un recrutement à l’international en 2016 et sommes à l’écriture du curriculum depuis le mois de mai 2016. Le tout sera livré graduellement (par cycle) à partir d’août 2017.

Leïla Pelletier (www.lepetitjournal.com/cambodge) mardi 28 mars 2017

 
A la Une Cambodge

DIGITAL - Adrienne Ravez, une social-geek au Cambodge

L’endorphine est une hormone produite naturellement par le corps humain afin d’agir comme un neurotransmetteur lorsque ce même corps est sujet à une activité intense. La fonction de l’endorphine ? Apporter une sensation de bien-être à l’humain. Il est possible de faire une analogie avec Endorphine Concept, la société cofondée par Adrienne Ravez il y a de cela quatre ans. En effet, le but d’Endorphine Concept est d’apporter des solutions…

MUSIQUE - CamboJam fête ses dix ans

CamboJam fête ce week end ses dix ans au Repuplic à Siem Reap. C’est l’occasion pour Rapahel Ferry, notre correspondant à Siem Reap de rencontrer…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine