CULTURE - Zoom sur Séra et son mémorial

 

« À ceux qui ne sont plus là », sculpture de l’artiste Séra s’est enfin dressée face à l’Ambassade de France à Phnom Penh. Faisant écho au 17 avril 1975, il s’agit de la pièce maîtresse du mémorial en construction, qui sera inauguré en automne 2017.  

Depuis 2014, il travaille sur un mémorial en l’honneur des victimes des Khmers rouges qui prendra place face à l’Ambassade de France et sera inauguré en octobre 2017. Vendredi 28 juillet, la statue de ce mémorial, nommée « À ceux qui ne sont plus là » a été érigée sur le lieu.

Né au Cambodge en 1961, Séra est un artiste aux multiples facettes qui exerce notamment son talent à travers la peinture, la sculpture ou la bande dessinée. Pour cette dernière, il a reçu un Prix Polar BD one shot en 2012, distinction récompensant le meilleur album unitaire noir, policier ou fantastique, pour ‘Flic.

En cette fin juillet, l’artiste respire enfin. Après tant de difficultés et d’efforts, sa création sculpturale a enfin posé le pied au sol, et la construction du site semble prendre forme, même si les soutiens financiers peinent à arriver. Le combat continue, et Séra semble déterminé plus que jamais. S’inscrivant dans la continuité de son travail, le mémorial évoque avec émotion le drame du 17 avril 1975, où la capitale tomba entre les mains des Khmers rouges. S’en suivirent 2 millions de morts.

C’est en faisant des recherches sur les sites de commémorations dans le cadre d'une bourse du CEK/Inalco (Fondtion Florence Gould) que Séra, de son vrai nom Phoussera Ing, pris conscience qu’aucun lieu de l’espace publique ne faisait écho à ce terrible jour de l’Histoire cambodgienne. Il prit alors contact avec la Mairie de Phnom Penh, et plus précisément avec Vannak Senh responsable de l’espace publique, via son ami Yvon Chalm, architecte français.

D’autres soutiens sont venus se greffer au projet du Mémorial. On peut citer Anou'Savry Thom de la La Grande Mémoire, Julianne Sibiski qui a notamment été en charge de la communication et Éric Joly qui a assisté Séra pour les négociations avec les parties officielles. On peut aussi ajouter à cela Adrien Genoudet qui a suivi l’artiste, caméra au poing, pendant deux ans pour sortir le documentaire Quinzaine Claire qui a notamment été projeté lors du Cambodia International Film Festival en mars 2017.

Séra travaille actuellement sur un long roman graphique retraçant l’Histoire du Cambodge de 1967 à 1975. À l’occasion de l’inauguration du mémorial, LePetitJournal.com sortira un portrait sur l’artiste.

Morgan Havet (www.lepetitjournal.com/cambodge) mercredi 2 août 2017

 

 

CULTURE - Sok Visal, Artiste couteau suisse

Réalisateur, compositeur, produc­teur, graphiste. Sok Visal a touché à tout. Cette année, il produira deux films, The Life Of Music coréalisé par Caylee So et In the Shade, un drame fan­tastique sur le traumatisme cambodgien, via 802AD Productions, sa société de production. Dans le même temps, il relance aussi son label de musique KlapYaHandz. Bref, à 46 ans, son année sera encore bien remplie.

MUSIQUE - CamboJam fête ses dix ans

CamboJam fête ce week end ses dix ans au Repuplic à Siem Reap. C’est l’occasion pour Rapahel Ferry, notre correspondant à Siem Reap de rencontrer…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine