LITTÉRATURE – Entretien avec Suong Mak, auteur du premier roman gay au Cambodge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les éditions Jentayu ont publié, dans le numéro 1 de leur revue « Jeunesses et Identités », un entretien avec le jeune écrivain Suong Mak, originaire de Phnom Penh et auteur de plusieurs romans et nouvelles. Ses écrits se placent dans différents registres avec, notamment, Boyfriend, premier roman gay au Cambodge, « Une jeune fille pas comme il faut », traduit du khmer en français par Pascal Médeville, auteur du blog Khmerologie et une nouvelle en anglais, « Hell in the City », extraite du recueil Phnom Penh Noir.

"Une jeune fille pas comme il faut"

VOTRE NOUVELLE raconte la relation brisée entre un père et sa fille, que seule la mort parvient, une dernière fois, à reunir. Comment vous est venue l’idée de ce récit ? Fait-il partie d’un recueil de nouvelles ?

Suong Mak : Cette nouvelle ne fait partie d’aucun recueil, elle n’a été publiée que sur mon blog. Mon intention n’est pas de montrer que seule la mort peut les réunir à nouveau, mais plutôt que les choses peuvent vite nous échapper si l’on fait les mauvais choix. Tout juste peut-on s’excuser, exprimer des regrets, mais le mal est déjà fait. Les excuses peuvent être acceptées, mais si l’erreur va jusqu’à entraîner la mort, alors c’est trop tard… Dans l’histoire, la fille comme le père commettent des erreurs. Elle se dévoie car elle se sent négligée par son père, un ambitieux que seul l’argent intéresse. Sa bêtise est de fuguer. La mort du père permet au lecteur de prendre conscience qu’il est important de prendre soin de soi et de sa famille, pour éviter d’emprunter de mauvais chemins.

Retrouvez la suite de l’entretien directement sur le site de Jentayu en cliquant ici.

Leïla Pelletier (www.lepetitjournal.com/cambodge) jeudi 6 avril 2017

 

FESTIVAL – Vers un Phnom Penh plus vert

Rendre Phnom Penh plus eco-friendly, telle est la mission du festival Baitong* organisé ce week-end à Exchange Square. Au menu, plusieurs ateliers destinés à faire évoluer les esprits afin de sensibiliser le pays aux enjeux écologiques. Le festival est gratuit et sera ouvert du samedi 29 juillet au dimanche 30 juillet, de 10 heures à 20 heures.

Tokaé ou « le Cambodge autrement »

Fabrice Bernard est le directeur de Tokaé, une agence de voyage loin d’être classique. Créée en 2012, cette structure a le positionnement particulier…
Une internationale

CIAO ITALIA ! - Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France

Tradition, culture mais aussi xénophobie et violence ont marqué l’immigration italienne en France, la plus importante de l’histoire française. Alors que jusqu’au 10 septembre, l’exposition « Ciao Italia ! » retrace ce siècle d’histoire franco-italienne au musée de l’Immigration à Paris, retour sur une période qui a permis d’imprégner la culture française.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine