Cambodge

MARCHÉ DE L'IMMOBILIER - La situation au Cambodge en 2016

Avec une croissance économique de plus de 7% par an prévu jusqu’en 2018, il existe une forte demande de la part des investisseurs étrangers, afin d’accéder au marché de l’immobilier au Cambodge, plus particulièrement dans la capitale.

Le paysage de la ville évolue à un rythme effréné depuis ces dernières années. Les promoteurs étrangers viennent essentiellement de Chine, Singapour, Taïwan et de Corée. 

Pour rappel, depuis peu la loi cambodgienne, permet aux étrangers de devenir propriétaire de un ou plusieurs biens immobiliers à l’exception du rez-de-chaussée et du sol. Un étranger peut posséder jusqu’à 70% d’un condominium, cette restriction est jugée comme n’ayant que très peu d’impact sur les acheteurs étrangers potentiels.

Concernant les nouveaux projets immobiliers qui doivent voir le jour prochainement, onze projets de condos viennent d’être lancés rien que dans le deuxième semestre de 2015, ils viendront ainsi s’ajouter aux 1768 déjà existants. En comparaison, entre 2009 et 2010, il n’y avait que 732 condos offerts à la vente. Selon le cabinet « Knight Frank », l’évolution de l’offre va progresser de plus de 640%, soit plus de 9000 condos d’ici 2020. Certains analystes craignent cependant que cette offre abondante dépasse largement la demande, car beaucoup d’appartements restent désespérément vides, alors que l’offre ne cesse d’augmenter.

Les investisseurs immobiliers misent sur l’avenir et sur la croissance du pays, mais si le Cambodge n’attire pas autant que prévu les grands groupes, les grandes entreprises étrangères ou de nouveaux entrepreneurs, les prix risquent de s’effondrer. C’est pourtant le pari que se lancent les promoteurs immobiliers. Les prix du marché à la vente sont actuellement compris entre 3000$ et 5000$ le mètre carré et pour la location les prix sont compris entre 1345$ et 4500$, pour des appartements de une à quatre chambres. Ces prix sont encore très bon marché par rapport aux prix pratiqués à Singapour, les retours sur investissement sont de l’ordre de 7% actuellement. Le projet « The Gateway », à Phnom Penh, qui va proposer plus de 300 espaces de bureau et plus de 570 appartements, présente déjà un retour sur investissement de plus de 12% sur les deux premières années sur la location des appartements et de plus de 16%, sur la location des bureaux. À ce jour, 30% des appartements et 40% des bureaux de ce complexe, sont vendus ou réservés. Concernant le projet « The Peak », comprenant une tour de 507 appartements, ce sont plus de 50% d’entre eux qui seraient déjà vendus.

Jennifer Hautefeuille (www.lepetitjournal.com/cambodge) le jeudi 28 avril 2016

 
A la Une Cambodge

LANGUE - Vocabulaire khmer de l’anatomie masculine

Découverte d’un nouveau billet de Pascal Medeville lors d’un petit détour par son blog Les Érotiques. Quoi de mieux, un vendredi matin, que d’apprendre le vocabulaire de l’anatomie masculine en khmer. On ne se sait jamais, ça pourrait toujours vous servir… Bonne lecture !
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine