POLITIQUE – Son Soubert pour l’honneur de son père

Le journaliste et animateur télévisé Soy Sopheap, connu pour ses positions pro-gouvernementales, a dû s’excuser publiquement pour avoir insulté la mémoire de Son Sann, ancien Premier ministre et un des leaders de la résistance anti-vietnamienne. Lors de son émission hebdomadaire, le présentateur avait accusé Son Sann d’avoir vendu aux Thaïlandais des terrains à proximité du site de Preah Vihear. Plus grave encore selon Soy Sopheap, cette vente avait été organisée de concert avec le dirigeant Khmer Rouge Khieu Samphan. Des accusations récusées par Son Soubert, fils de Son Sann et ancien membre du Conseil constitutionnel. Ce dernier a porté plainte auprès des autorités, et après une première convocation le journaliste a finalement reconnu son erreur au cours d’une émission. La plainte a depuis été abandonnée.
(www.lepetitjournal.com/cambodge.html) mardi 5 avril 2011

 
A la Une Cambodge

POLITIQUE – Florian Bohême, un véritable engagement citoyen

Il n'est pas anodin de s'engager dans une campagne électorale comme celle des législatives. Florian Bohême, seul candidat de la 11e circonscription des Français de l'étranger à vivre au Cambodge, nous explique son engagement citoyen, pourquoi il a mené campagne et tire un bilan de cette aventure de trois mois dans 23 pays différents.
Une internationale

RESEAU PSY EXPAT – Trouver un psy francophone à l'étranger

Comment être accompagné dans sa mobilité si l’on a besoin d’un suivi psychologique ? Créé par deux psychologues expatriées en Asie, Réseau PsyExpat est une plateforme à but non lucratif qui facilite la recherche de thérapeutes francophones partout dans le monde et les échanges entre professionnels
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Nouvelle-Calédonie - Communauté

LE LAB-NC – Un magazine participatif

La Nouvelle-Calédonie, plus qu’ailleurs, prépare le nouveau paradigme et elle devrait avoir toutes les chances d’y parvenir. Laboratoire…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine