POLITIQUE – Son Soubert pour l’honneur de son père

Le journaliste et animateur télévisé Soy Sopheap, connu pour ses positions pro-gouvernementales, a dû s’excuser publiquement pour avoir insulté la mémoire de Son Sann, ancien Premier ministre et un des leaders de la résistance anti-vietnamienne. Lors de son émission hebdomadaire, le présentateur avait accusé Son Sann d’avoir vendu aux Thaïlandais des terrains à proximité du site de Preah Vihear. Plus grave encore selon Soy Sopheap, cette vente avait été organisée de concert avec le dirigeant Khmer Rouge Khieu Samphan. Des accusations récusées par Son Soubert, fils de Son Sann et ancien membre du Conseil constitutionnel. Ce dernier a porté plainte auprès des autorités, et après une première convocation le journaliste a finalement reconnu son erreur au cours d’une émission. La plainte a depuis été abandonnée.
(www.lepetitjournal.com/cambodge.html) mardi 5 avril 2011

Cambodge

CAMBODGE - Un potentiel incroyable !

Pol Pot et ses Khmers rouges ont laissé de profondes cicatrices dans le royaume du Cambodge. Mais l'ancien protectorat français fait aujourd'hui…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Tokyo - Actualité

TOKYO 2020 - Les logos des Jeux dévoilés

Les logos des Jeux olympiques et paralympiques ont été dévoilés vendredi sur la place du Gouvernement métropolitain de Tokyo, pour célébrer…
Expat
Expat - Emploi

FRENCH WINK - Les créateurs français ont une vitrine aux Etats-Unis

Emilie Chassagne et Claire Obry sont deux Francaises expatriées à New York qui ont mis à profit leurs expériences professionnelles pour créer leur start-up. Après leur webzine dédié à la promotion de la création française aux Etats-Unis, elles lancent à présent une boutique en ligne
Expat - Politique
Magazine