Cambodge

ENTRETIEN – Le savoir-faire français sous toutes les coutures et sur toutes les langues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre de la semaine française, Lepetitjournal.com a interrogé Guillaume Massin, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie France Cambodge qui évoque le rôle et la place qu’occupe la CCIFC au sein du Royaume. Une belle occasion pour célébrer la gastronomie française et pour découvrir le savoir-faire de nombreuses entreprises, créateurs et designers français.

Quelle est la place des entreprises françaises au Cambodge?

On estime généralement la population française basée au Cambodge à environ 10000 personnes incluant plus de 500 entreprises.

Comme vous le savez, l'économie cambodgienne repose sur 5 secteurs principaux qui sont la confection, la construction et l'immobilier, le tourisme, l'agriculture et les services. Les entreprises françaises sont notamment spécialisées dans les domaines de la Finance, banque et assurance, les médias/communication, la santé, le tourisme, les biens de consommation et l'immobilier. La Banque de France recense 280 millions d’Euros d’IDE français au Cambodge fin 2015 portant la part des IDE français dans le stock total d’IDE à plus de 2%. Ce chiffre en forte augmentation pour la seconde année consécutive confirme que la France conserve son rang de premier investisseur européen au Cambodge. En forte augmentation depuis 2013, les IDE français restent concentrés autour d’un petit nombre de grands groupes : VINCI, TOTAL, BOLLORÉ, SANOFI, ALSTOM, SAFEGE, EDF, BRED.

Comment s'inscrit la francophonie dans la communauté business?

D'une part, il faut noter que des personnalités importantes du Gouvernement sont francophones. On peut citer notamment Son Excellence Sok Chenda Sophea, Secrétaire Général du Conseil pour le développement du Cambodge, ou encore Son Excellence Pan Sorasak, ministre du Commerce. Ces personnalités facilitent considérablement les échanges avec la CCI, ses membres et la communauté d’affaires cambodgienne. Beaucoup de personnes occupant des fonctions au sein du Gouvernement ou de la communauté d'affaire ont été formées à l’URDSE. Les enseignements y sont en partie administrés en français.

Les missions et actions de la CCI constituent un des éléments essentiels de la francophonie dans la communauté business. Mais il est important d'indiquer que nos amis belges et canadiens sont également très actifs dans la communauté, leurs représentants étant très largement francophones.

 Quel est le rôle, quelles sont les missions de la Chambre de Commerce au Cambodge?

La Chambre de Commerce France Cambodge est engagée dans des missions plurielles. Tout d’abord elle assure la promotion des échanges commerciaux bilatéraux et des investissements entre la France et le Cambodge. L'une de ses missions principales vise à faciliter et favoriser les échanges entre les communautés d'affaires du Cambodge (France- Européennes - Asiatiques). La CCIFC apporte également son soutien aux autorités cambodgiennes afin de faciliter l'implantation des entreprises et des investisseurs et promouvoir leurs intérêts sur le marché cambodgien.

Par ailleurs, la CCIFC assure la défense auprès des autorités compétentes et des administrations publiques, des intérêts professionnels généraux et individuels de ses membres – et anime le tissu relationnel entre ses membres. Dans cette mesure elle est à l'initiative de conférences, de tables rondes, de networking (l'exemple du Networking de la Semaine française autour du marché de l’exception française - la fête des lumières à la plantation en décembre 2016, le gala pour la commémoration de la visite du Général de Gaulle). La CCIFC propose différents services à ses membres et organise des commissions sectorielles (PME-PMI, Good France, Tourisme, Veille économique).

Enfin, la CCIFC met en œuvre une coopération efficace avec le dispositif économique français au Cambodge, c’est à dire avec les services économiques de l'Ambassade de France au Cambodge, les Conseillers du Commerce Extérieurs de la France, CCI France-International, les chambres de commerces affiliées au réseau CCI, Business France, les membres du réseau French Tech ainsi qu'avec les instances représentatives des institutions françaises à l'étranger ou des français de l'étranger et les associations françaises au Cambodge.

L'accomplissement de ces missions s'appuie en partie sur le fait que nous sommes complètement intégrés dans l'EuroCham et bénéficions du soutien d’une équipe mixte CCI/EuroCham.

Quels sont les événements prévus dans le cadre de la semaine Française?

Chaque année la semaine Française a pour objectif de promouvoir le Savoir-Faire Français au Cambodge.

A cet effet, les restaurateurs et producteurs français mettent à profit leur compétence et leur talent pour vous faire découvrir les saveurs et l’art de la Gastronomie française. La Chambre de Commerce et d’Industrie France Cambodge soutient cette initiative organisée autour d’une pluralité d’événements. En 2017 - Outre le dîner international Gout de France proposé par les restaurateurs volontaires, la CCIFC organise "Le marché de l'exception française" le 22 mars 2017 au DIB Club. Cet événement est l’occasion pour vous de déguster les spécialités françaises et découvrir le savoir-faire des entreprises, créateurs et designers français. Dans un cadre spacieux et agréable, au bord du Mékong (à 5 minutes du Monument de l'indépendance), il s'agit d’une expérience unique pour voyager au cœur du marché français par un jeu subtil de saveurs, d’ambiances et de créations.

Par ailleurs, le Vendredi 24 au soir, notre comité Good France organise un Cocktail sur la terrasse du Restaurant Open Wine afin de mettre en avant le savoir- faire français. Nous soutenons par ailleurs toutes les initiatives des membres de notre comité Good France ainsi que celles de la semaine de la francophonie.

 

Leïla Pelletier (www.lepetitjournal.com/cambodge) mardi 21 mars 2017

 
A la Une Cambodge
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine