Cambodge

DANSE TRADITIONNELLE - Le Spectacle « A Bend In The River » de Sophiline Arts Ensemble est de retour


Sophiline Arts Ensemble a annoncé le retour de sa fameuse pièce dramatique « A Bend In The River » du 31 mars au 2 avril 2017 au fameux Théâtre Chaktomuk de Phnom Penh. Citée dans le New York Times et le Star Ledger, la pièce a connu un grand succès à New York en s’illustrant au Minneapolis et au Joyce Theater. 

Trois artistes visuels du Cambodge de renommée mondiale joignent leurs talents dans cette pièce pour créer une nouvelle danse, inventive, reflet des choix que l’on fait sous l’emprise de la passion.
Moha, un crocodile géant est le personnage symbole de la passion et la revanche. Son rival est l’adorable Kaley, une jeune femme dont la famille, par méfiance envers ce qui est inconnu, attaque le crocodile. Ce dernier finit par les tuer. D’autres personnages intéressants (un ermite, ou encore un fiancé des plus charmants) peuplent cette histoire d’amour contemporaine.

Les chorégraphies sont conçues par Sophiline Cheam Shapiro. 15 danseurs se joignent à 7 musiciens, un chanteur et un narrateur. Les deux costumes de crocodile, imposants, sont l’œuvre du sculpteur Pich Sopheap. Des artistes de l’Université Royale des Beaux-Arts, et le designer San Vannary ont également participé.
Le professionnalisme, de rayonnement international,   de Sophiline Cheam Shapiro et Sophiline Arts Ensemble sont une garantie de qualité, alors si vous ne connaissez pas encore la danse traditionnelle khmère, il s’agit d’une belle occasion.

Les tickets (de 5 à 25$) sont disponibles au théâtre Chaktomuk.

La rédaction (http://www.lepetitjournal.com/cambodge) mercredi 28 mars 2017 

COMMUNIQUÉ - L'exposition "Formidable - Moments de Cinéma" à l'Institut Français

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du 30 mars au 23 avril 2017, Christian Milovanoff, artiste photographe, spécialiste du cinéma, propose dans la galerie de l’Institut Français du Cambodge avec l’exposition FORMIDABLE "moments de cinéma", une installation vidéo réunissant plusieurs centaines d'extraits de films. Réunis dans quatre thématiques, ces extraits racontent des histoires autonomes des films dont ils sont issus donnant ainsi naissance à des moments graves, tristes, heureux ou drôles.

Il s’agit donc d’un voyage étrange au cœur du cinéma. Un spectacle fait d'une succession de plusieurs centaines de courts extraits de films de cinéastes appartenant à des styles, des époques, des courants différents. Ces histoires dans l’histoire finissent par être de nouvelles narrations qui alimentent le propos de Christian Milovanoff et sa lecture du cinéma et de son histoire. Ces « moments » de Cinéma sont présentés dans quatre espaces de la galerie de l'IFC:

- HISTOIRE ET HISTOIRES
Des moments qui relèvent de l’anthropologie, de la géographie et de la politique et placent le spectateur dans une position attentive mais aussi moins sécurisante, contraint d’en dégager un sens (Pelechian, Kurosawa, John Ford, Ritty Panh, Pasolini, Tarkovski, Chris Marker..). 
- DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE AVANT TOUTE CHOSE
La musique, les danses, les chants sont là, pour soutenir un scénario et dramatiser une intrigue. Ces arts apparaissent également comme d’enfantines et poétiques bouffées d’air : un spectacle dans un spectacle (Jean Renoir, Fassbinder, Almodovar, Pialat, Visconti....).
- LE REGARD, LE VISAGE, LE GESTE ET LES CORPS

Le corps en mouvement, c’est l’image en cinéma et l’image en mouvement, c’est le corps en cinéma.
(Godard, Hitchcock, Melville, Fellini....)
- POUR RIRE
Gags, quiproquos, courses poursuites, chutes, voilà les hauts faits du cinéma comique où toute chose devient extravagante, où toute aventure devient mésaventure, incident, catastrophe (Chaplin, Buster Keaton, Tati, Pasolini....).

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cambodge) mardi 28 mars 2017 

DIAPORAMA - Une belle clôture de la semaine française à Open Wine

La Cocktail Party, organisée par Good France Cambodia à Open Wine, vendredi dernier, fut un joli succès malgré la chaleur. Il faut dire que les restaurateurs membres de l'association ( (Bonbon Ice creamBouchon wine barComme à la MaisonKhémaLa Pergola at The PlantationOpen Wine RestaurantRaffles Hotel Le RoyalSofitel Phnom Penh Phokeethra, Topaz Restaurant Phnom Penh) ont eu le sens de l'accueil avec de délicieux amuse-bouches offerts et des cocktails et boissons à des prix réduits. Cette semaine était bien plus française que d'habitude.  

Si vous rencontrez des difficultés pour lire le diaporama, cliquez ici 

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cambodge) lundi 26 mars 2017 

CULTURE – Hospitality, la nouvelle exposition à The Plantation Urban Resort & Spa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hospitality est la nouvelle exposition proposée par The Plantation, portée sur le travail de l'artiste Japonais Takakazu Yamada et les élèves de son école.

Dans la maison lumineuse où l’artiste Japonais Takakazu Yamada a ouvert son école il y a 5 ans, les enfants qui découvrent l’univers fascinant des couleurs se mêlent aux jeunes qui maîtrisent déjà la technique du dessin et de la peinture.
Au premier étage, de minuscules tables et chaises attendent les plus petit qui,  à partir de 4ans, viendront faire leurs coloriages pendant le week end. Au dessus, des artistes, la vingtaine, principalement de la Phnom Penh Royal University of Fine Arts assis devant leurs bustes en plâtre et modèles vivants, pinceaux à la main, perfectionnant leurs compétences de portraitistes. 

Il y a quelques mois, La Lotus Pond Gallery de The Plantation a suggéré à Mr Yamada de rencontrer les meilleurs élèves et professeurs de son école pour leur demander la réponse à cette simple question : «  Si je vous dit « Hospitalité », qu’est ce que cela déclenche en vous ? » Le résultat d’une introspection, interaction amusante avec le groupe est précisément ce qui compose l’exposition. Neuf jeunes artistes Khmers agés de 23 à 28 ans expriment leur vision de ce que signifie l’hospitalité. Un sens de l’accueil, celui d’être accueilli également, donner, recevoir. Mr Yamada contribue à l’expérience avec l’esprit juvénile nécessaire : « J’encourage les étudiants à développer leurs approches respectives, réalistes ou abstraites, cela importe peu. Ce qui est important est la profondeur de l’expression artistique qu’ils peuvent atteindre. »

Le concept de l’art à la rencontre de l’hospitalité se développe de plus en plus, à The Plantation notamment où plusieurs artistes khmers de renommée internationale ont exposé. Cela donne une autre dimension et encourage la création artistique : ainsi 13 employés de The Plantation ont exposé leurs œuvres après des mois d’expérimentation de leur fibre artistique.

La rédaction (http://www.lepetitjournal.com/cambodge) Lundi 27 mars 2017

CCI FRANCE CAMBODGE – Délices et convivialité au Marché de l’Exception Française !

Hier, mercredi 22 mars au DIB Club à Koh Pich, s’est tenu le Marché de l’Exception Française organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie France Cambodge et sponsorisé par AGS Four Winds.

L’événement a rassemblé plus de 200 personnes et de nombreux exposants et partenaires, tous réunis autour de la piscine, pour célébrer la culture française à travers ses designers et créateurs, sa gastronomie, ses vins. C’était le rendez-vous idéal pour se retrouver, échanger et se régaler.

Retour en images sur cet événement empreint de délices et de convivialité (Crédit photos : Jérémie Montessuis - Studio Film Noir) :

Retrouvez plus de photos de l'événement en cliquant ici!

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cambodge) vendredi 24 mars 2017

CARNAVAL – Une belle célébration au Lycée Français René Descartes

Les élèves du Lycée Français René Descartes ont célébré le carnaval ce mercredi 22 mars. Un événement qui a créé une belle effervescence parmi les enfants, leurs parents et professeurs.

De 8h à 10h, les classes du CP à la Terminale ont défilé entre le lycée et le Raffles Hôtel, sur l’avenue Christopher Howes, avant de traverser la maternelle sous les regards admiratifs des Petite, Moyenne et Grande Sections etretourner sur le stade de l’école.

Un jury, composé du personnel du lycée et d’élèves de l'École Française de Siem Reap, actuellement en stage à Descartes, ont voté pour élire les meilleurs costumes avec des prix individuels et par classe. Les déguisements faits-main, créés et imaginés par les élèves, ont tout particulièrement été valorisés et récompensés. Christian Malovry, directeur du primaire, déclare : « Ce projet qui émane complètement des élèves a permis de rassembler toute l’école. Les classes ont toutes choisi leur propre thème.  Élodie Sabine, responsable du Service aux familles,ajoute : « Tout le monde a joué le jeu et était très bien déguisé, même jusqu’à la Terminale !»

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cambodge) vendredi 24 mars 2017  

VIE ASSOCIATIVE - La Fête de Charité de PSE – Pour un Sourire d’Enfant Cambodge

La 11ème édition de la Fête de Charité organisée par PSE - Pour un Sourire d’Enfant Cambodge - aura lieu Samedi 1er et Dimanche 2 Avril 2017 au Stade Olympique de Phnom Penh.

 

 

 

A la Une Cambodge

TRIBUNE – Raoul Marc Jennar : quel intérêt a-t-on encore à apprendre et à pratiquer le français ?

Avant de clôturer cette série d’articles sur la francophonie et la place du français au Cambodge, Raoul Marc Jennar nous fait part de ses observations sur la pérennité de la langue française. Il souligne avec justesse les difficultés que celle-ci rencontre, principalement confrontée à l’anglais et le chinois, et le rôle des institutions qui peinent, selon lui, à mettre en valeur l’usage du français.
Une internationale

PAUL TAYLOR – What the Fuck France ?

Hi ! His name is Paul Taylor, he’s English but he lives here, in France ! Son nom ne vous rappelle rien ? Allez, on vous met sur la piste : un Anglais gouailleur, un peu énervé ne ratant jamais l’occasion d’épingler la moindre de nos petites manies bien françaises sur Youtube ou Canal +. Que ce soit nos boulangeries, nos terrasses, ou même notre façon de nous faire la bise, un concept que beaucoup d’étrangers semblent d’ailleurs avoir du mal à…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Birmanie - Société

PORTRAIT - Ye Kyaw Myat: Tattoo bon!

Avec plus de 20 400 followers sur Facebook, Ye Kyaw Myat est une star dans le monde du tatouage à l’échelle de la Birmanie. Spécialisé dans…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire