ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES US 2012 – Quelle mobilisation au Cambodge ?

Une moyenne de 3.900 Américains, dont 1.300 enregistrés auprès de l’Ambassade des Etats-Unis, vivrait au Cambodge. Se sont-ils mobilisés pour les élections présidentielles américaines, dont on pourrait connaître l’issue à partir de ce soir mardi 6 novembre ? Paul Salvette, responsable de la communication de Republicans Abroad en Thaïlande, et Britt Farbo, présidente de Democrats Abroad au Cambodge, nous donnent leur point de vue.

Photo courtesy Ambassade des Etats-Unis au Cambodge

Cette année, sur 1.300 Américains enregistrés auprès de l’Ambassade des Etats-Unis aux Cambodge, 320 ont voté à distance par le biais de cette institution. Sean McIntosh, porte-parole de l’Ambassade américaine, indique que "trois événements ont été organisés cette année, à Siem Reap, Sihanoukville et Phnom Penh, durant lesquels les Américains étaient invités à s’enregistrer et à déposer leur vote à distance". Si d’autres ressortissants américains ont pu voter par d’autres voies, il semble que le vote des expatriés résidant au Cambodge ne pèsera pas bien lourd.

Paul Salvette, responsable de communication de Republicans Abroad en Thaïlande (il n’y a pas d’antenne du parti républicain basée au Cambodge), remarque que "malheureusement, la population des expatriés enregistre le plus faible taux de participation chez les Américains", malgré les nouveautés mises en place pour faciliter la démarche du vote à distance (vote en ligne, par fax, correspondance, etc). Britt Farbo, présidente de Democrats Abroad, rappelle cependant que "les élections sont plus serrées que par le passé. Le vote des Américains de l’étranger et des militaires peut trancher".

A l’image de ce que tendent à montrer les statistiques d’une étude réalisée sur les expatriés français (voir l’étude), la tendance politique des Américains vivant à l’étranger s’accorde le plus souvent avec leur occupation professionnelle. "Les personnes qui votent à distance sont légèrement plus républicains que la population américaine dans son ensemble. Cela s’explique par le fait que les militaires en service tendent à voter républicain, et ce sont surtout eux qui votent à distance", analyse Paul Salvette. Il ajoute qu’en Asie du Sud-Est, les membres de la communauté d’affaires sont plutôt républicains, quand les professeurs internationaux et travailleurs des ONG votent plutôt du côté démocrate. "Mais les républicains sont très ouverts d’esprit, et nous accueillons nos collègues qui font de grandes choses dans les secteurs de l’éducation et du développement", précise-t-il aussitôt.

Britt Farbo, qui à 28 ans est la plus jeune présidente de toutes les antennes de Democrats Abroad dans le monde, souligne quant à elle l’engagement des jeunes militants qu’elle a rencontrés au Cambodge : "La plupart des gens qui se sont enregistré auprès de nous ont entre 18 et 35 ans, et étaient vraiment impliqués. Je suis si fière de faire partie de cette génération, et de voir une telle passion citoyenne et tant d’engagement, si loin de chez nous." Rendez-vous donc à partir de mercredi pour découvrir qui, de Mitt Romney ou Barack Obama, ont choisi les Américains d'ici et d'ailleurs.

Céline Ngi (http://www.lepetitjournal.com/cambodge.html) Mardi 6 novembre 2012

Pour suivre les élections américaines à Phnom Penh :
Democrats Abroad organise une journée Elections Américaines mercredi 7 novembre à la MetaHouse à partir de 8h.

 
A la Une Cambodge

PORTRAIT – De trader de pierres à jazz crooner

Le 16 août 1977 à Memphis, Elvis Presley disparaissait prématurément. A Phnom Penh, son déhanché n’est pas mort. Carlyle Laurent continue de faire vivre la légende. Rencontre avec ce jazz crooner version 2017.

SANTÉ - Catry, Deuxième Génération

Les pharmacies U-Care poussent un peu partout au Cambodge. Au nombre de treize l’an dernier, elles seront dix-neuf à la fin de l’année. D’ici cinq…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Nouvelle-Calédonie - Communauté

FRANCOPHONIE - 10ème forum du Pacifique

Le 10ème Forum Francophone du Pacifique aura lieu cette année les 7, 8 et 9 septembre prochain à Nouméa. Objectif : promouvoir la…
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine