NORODOM SIHANOUK - Les condoléances de François Hollande

 

Le Président de la République française, François Hollande, a exprimé lundi sa "profonde tristesse" après l'annonce du décès de l'ancien roi du Cambodge, Norodom Sihanouk, et salué "la mémoire d'un grand homme".

Cambodgiens se recueillant devant les portraits du défunt roi Norodom Sihanouk au Palais Royal, mardi 16 Octobre (Crédit Photo : ©Pierre Collet)

Dans un communiqué publié par l’Élysée, le Président français salue "la mémoire d'un grand homme qui incarna la destinée de son pays et de son peuple, dans les épreuves les plus terribles du XXème siècle et la construction de la paix où il trouva toujours la France à ses côtés".

"Je sais les liens forts et historiques qui unissaient sa Majesté le Roi-Père à la France et qui, grâce à lui, avaient contribué à rapprocher nos deux pays et nos deux peuples.

Artisan de l'indépendance du Cambodge, infatigable défenseur de son pays au sein de la communauté internationale, il était, pour beaucoup, le symbole d'une politique asiatique faite d'équilibre et de défense de la souveraineté des Nations", ajoute François Hollande.

Le Président a également rappelé le rôle de l'ancien roi du Cambodge dans le développement de la francophonie :

"Au lendemain du XIVème sommet de l'Organisation de la Francophonie, je n'oublie pas combien cette organisation lui doit. Il a été l'ardent défenseur de la culture francophone, de sa langue, de ses arts, et d'une vision multipolaire des relations internationales. (...) J'adresse, au nom du peuple français et en mon nom personnel, toutes mes condoléances à la famille royale et à l'ensemble du peuple cambodgien", conclut le chef d’État français, qui a adressé, lundi 15 octobre, ''des lettres de condoléances à Sa Majesté le Roi Norodom Sihamoni et à Sa Majesté la Reine-mère''.

Lire aussi : Le Cambodge en proie à la ''Sihanoukstalgie''

Pierre Collet (http://www.lepetitjournal.com/cambodge.html) Mardi 16 octobre 2012

Cambodge
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.