SOLIDARITÉ – Journée du Volontariat Français à Phnom Penh

Lundi 1er octobre, France Volontaires au Cambodge célèbre, pour la première fois, la journée du volontariat français : l’occasion pour l’association de rassembler et d’expliquer son travail.

Pierre-Yves Devroute de France Volontaires Cambodge

 

Pierre-Yves Devroute, France Volontaires Cambodge (Crédit Photo : Pierre Collet)

C’est à l’Espace Volontariat du Cambodge, 18 rue 450, que Pierre-Yves Devroute, chargé de la communication de l’association, nous reçoit pour nous présenter le programme de la Journée du Volontariat :

"Vous assisterez à la projection vidéo de cinq portraits de volontaires aux statuts différents. L’un des témoignages m’a particulièrement interpellé par son naturel et sa justesse : celui de Sorita, volontaire d’origine cambodgienne, qui faisait un stage pour l’association Taramana".

Une vidéo présentera ensuite les activités de France Volontaires, suivie d’une exposition de photographies et de dessins réalisées par deux artistes volontaires toujours, dans les jardins du café de l’Institut Français.

Cette journée du volontariat français, qui se révèle finalement être une soirée (début à 19h), est ouverte à tous : elle se veut conviviale et a pour but de faciliter les rencontres entre volontaires, français et francophones, notamment les étudiants, qui ne connaissent pas forcément le volontariat.

L’événement, international, sera fêté dans l’ensemble des espaces Volontariat (une quinzaine dans le monde) le 1er octobre, date anniversaire de la signature des Accords-Cadres qui remonte à 2009. Ces accords ont permis de déterminer les nouvelles missions de l’Association Française des Volontaires du Progrès rebaptisée, depuis, France Volontaires. La principale de ces missions est la mise en place d’une plateforme du volontariat français qui permet de centraliser les demandes, afin de mieux structurer l’association et de l’améliorer, tant qualitativement que quantitativement.

France Volontaires est en quelques sortes victime de son succès puisqu’elle recense, à ce jour, 228 demandes de volontaires en tout genre, depuis janvier 2012, soit environ 25 demandes par mois. La demande est aujourd’hui plus importante que l’offre, les candidats motivés et qui ont une véritable plus-value à apporter ont plus de chance de trouver une mission de volontariat: " la volonté c’est très bien, mais malheureusement cela ne suffit plus ", constate Pierre-Yves.

Les contrats de volontariats balayent tous les domaines d’activité, du commerce aux droits de l’homme en passant par l’artisanat. Avec en moyenne 80 volontaires de Solidarité Internationale en poste par année, le Cambodge reste une destination-phare, celle qui accueille le plus de français parmi tous les pays d’Asie.

Pour plus d’infos sur le Volontariat au Cambodge, rendez-vous le lundi 1er octobre à 19h à l’Institut Français et sur le site de France Volontaires

Pierre Collet (http://www.lepetitjournal.com/cambodge.html) Jeudi 27 Septembre

Cambodge

CAMBODGE - Un potentiel incroyable !

Pol Pot et ses Khmers rouges ont laissé de profondes cicatrices dans le royaume du Cambodge. Mais l'ancien protectorat français fait aujourd'hui…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Tokyo - Actualité

TOKYO 2020 - Les logos des Jeux dévoilés

Les logos des Jeux olympiques et paralympiques ont été dévoilés vendredi sur la place du Gouvernement métropolitain de Tokyo, pour célébrer…
Expat
Expat - Emploi

FRENCH WINK - Les créateurs français ont une vitrine aux Etats-Unis

Emilie Chassagne et Claire Obry sont deux Francaises expatriées à New York qui ont mis à profit leurs expériences professionnelles pour créer leur start-up. Après leur webzine dédié à la promotion de la création française aux Etats-Unis, elles lancent à présent une boutique en ligne
Expat - Politique
Magazine