BOEUNG KAK – Les 13 femmes ont été libérées, mais les poursuites sont maintenues

Les treize femmes de Boeung Kak, emprisonnées depuis le 24 mai ont été relâchées à 19h20 mercredi 27 juin à la suite du procès en appel. Les accusations contre elles n'ont pas été abandonnées pour autant. A l'extérieur de la Cour Municipale de Phnom Penh, près de 200 activistes les attendaient chantant et dansant sur le Quai Sisowath. Les altercations entre forces de l'ordre et manifestants n'ont cependant pas manqué à l'appel

"La Cour amende la sentence de deux ans et demi de prison à un mois et trois jours", a déclaré le juge président de la Cour Municipale de Phnom Penh à propos des treize femmes de Boeung Kak arrêtées le 22 mai dernier. Selon le juge, les femmes ont été traitées de manière indulgente car "elles manquent d'éducation, ne considèrent pas leurs actes de manière sérieuse et sont des mères", d'après Radio Free Asia.

Libérées mais toujours accusées

Malgré leur libération, la Cour Municipale de Phnom Penh maintient le verdict déclaré le 24 mai qui les accuse de rébellion aggravée et occupation illégale de terrain. Plusieurs groupes qui défendent les Droits de l'Homme ont acclamé leur libération mais ont dénoncé la poursuite de ce verdict.

"Je remercie la Cour d'Appel mais je suis triste qu'elle n'ait pas levé les accusations contre le groupe" a déclaré Punk Chhiv Kek, président de la Licadho. Amnesty International a également publié sur son site internet l'article La libération des 13 femmes est une victoire pour leur communauté afin d'applaudir leur libération mais également pour dénoncer les poursuites : "La Cour d'appel du Cambodge aurait dû annuler la déclaration de culpabilité de ces militantes, et pas seulement suspendre le reste de leur sentence. Les charges retenues contre elles n'ont aucun fondement, et le procès en première instance n'a absolument pas respecté les règles d'équité" selon Rupert Abbott, spécialiste du Cambogde à Amnesty International.

Les activistes à nouveau bousculés par la police

Environ 200 activistes et proches des femmes les attendaient en dehors de la Cour. Pas moins de 300 policiers et militaires ont été déployés pour l'occasion et comme une réplique des anciennes manifestations, la rencontre ne s'est pas faite sans heurts. Une activiste enceinte de 24 ans, sœur d'une des femmes relâchée a reçu un coup dans le ventre lors de la confrontation entre policiers munis de boucliers et matraques électriques et manifestants. Après avoir perdu conscience, elle a été transférée à l'hôpital où les médecins lui ont annoncé qu'elle venait de perdre son enfant.

"Une enquête doit être menée sur les allégations de violences policières commises aujourd'hui à l'encontre de la population du lac Boeung Kak devant la Cour d'appel" conclut Rupert Abbott.

Anaïs Chatellier (http://www.lepetitjournal.com/cambodge.html) Jeudi 28 juin 2012

 
A la Une Cambodge

LEGRAND - Signature d’un accord de distribution avec la société KH TECH

Legrand annonce la signature d’un accord de distribution avec la société KH TECH pour sa gamme de produits IT. Legrand, le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment, annonce aujourd’hui la signature officielle d’un accord de distribution pour sa gamme IT (cables informatiques -cuivre-, fibre optique, baies de brassages informatiques et unites de distribution d’energie, etc.) avec la societe KH TECH, une…

ANGKOR - Alignement de sites

La notion d’alignement de sites, est souvent une théorie controversée pour certains scientifiques. Cependant quand nous regardons de près les sites…
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine