BOEUNG KAK – Les 13 femmes ont été libérées, mais les poursuites sont maintenues

Les treize femmes de Boeung Kak, emprisonnées depuis le 24 mai ont été relâchées à 19h20 mercredi 27 juin à la suite du procès en appel. Les accusations contre elles n'ont pas été abandonnées pour autant. A l'extérieur de la Cour Municipale de Phnom Penh, près de 200 activistes les attendaient chantant et dansant sur le Quai Sisowath. Les altercations entre forces de l'ordre et manifestants n'ont cependant pas manqué à l'appel

"La Cour amende la sentence de deux ans et demi de prison à un mois et trois jours", a déclaré le juge président de la Cour Municipale de Phnom Penh à propos des treize femmes de Boeung Kak arrêtées le 22 mai dernier. Selon le juge, les femmes ont été traitées de manière indulgente car "elles manquent d'éducation, ne considèrent pas leurs actes de manière sérieuse et sont des mères", d'après Radio Free Asia.

Libérées mais toujours accusées

Malgré leur libération, la Cour Municipale de Phnom Penh maintient le verdict déclaré le 24 mai qui les accuse de rébellion aggravée et occupation illégale de terrain. Plusieurs groupes qui défendent les Droits de l'Homme ont acclamé leur libération mais ont dénoncé la poursuite de ce verdict.

"Je remercie la Cour d'Appel mais je suis triste qu'elle n'ait pas levé les accusations contre le groupe" a déclaré Punk Chhiv Kek, président de la Licadho. Amnesty International a également publié sur son site internet l'article La libération des 13 femmes est une victoire pour leur communauté afin d'applaudir leur libération mais également pour dénoncer les poursuites : "La Cour d'appel du Cambodge aurait dû annuler la déclaration de culpabilité de ces militantes, et pas seulement suspendre le reste de leur sentence. Les charges retenues contre elles n'ont aucun fondement, et le procès en première instance n'a absolument pas respecté les règles d'équité" selon Rupert Abbott, spécialiste du Cambogde à Amnesty International.

Les activistes à nouveau bousculés par la police

Environ 200 activistes et proches des femmes les attendaient en dehors de la Cour. Pas moins de 300 policiers et militaires ont été déployés pour l'occasion et comme une réplique des anciennes manifestations, la rencontre ne s'est pas faite sans heurts. Une activiste enceinte de 24 ans, sœur d'une des femmes relâchée a reçu un coup dans le ventre lors de la confrontation entre policiers munis de boucliers et matraques électriques et manifestants. Après avoir perdu conscience, elle a été transférée à l'hôpital où les médecins lui ont annoncé qu'elle venait de perdre son enfant.

"Une enquête doit être menée sur les allégations de violences policières commises aujourd'hui à l'encontre de la population du lac Boeung Kak devant la Cour d'appel" conclut Rupert Abbott.

Anaïs Chatellier (http://www.lepetitjournal.com/cambodge.html) Jeudi 28 juin 2012

Cambodge

JUSTICE – Convoqué au mauvais procès

Le Vénérable Loun Sovath a été convoqué le 25 novembre à la cour municipale de Phnom Penh pour un procès auquel il n’est pas lié. Il a toutefois appris qu’il était maintenant sous le coup de deux poursuites judiciaires.

PSAR CHAS – Et maintenant ?

La municipalité semble vouloir agir rapidement alors qu’un élan de soutien se met en place pour collecter des fonds.
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Cambodge - Actualité

PSAR CHAS – Et maintenant ?

La municipalité semble vouloir agir rapidement alors qu’un élan de soutien se met en place pour collecter des fonds.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.