DROIT/JURIDIQUE - Colloque sur l’émergence du droit de l’environnement en ASEAN

Aujourd’hui, mercredi 15 mars, a lieu le colloque sur l’Émergence du droit de l’environnement en Asie du Sud-Est, organisé par l’Association des Juristes d’Affaires Internationales (AJAI).

Suite au succès de leur précédent séminaire juridique portant sur la protection des investissements étrangers en ASEAN, l’AJAI a décidé cette année de dresser un état des lieux du droit de l’environnement en Asie du Sud-Est et de mettre son évolution en perspective, et plus particulièrement au Vietnam et au Cambodge.

Au programme, des experts Français et Asiatiques parleront du Code de l’Environnement Cambodgien, du droit des sites pollués, de la gestion du Mékong, mais aussi de l’état du droit de l’environnement à l’international, et plus particulièrement dans les pays limitrophes au Cambodge.

Lepetitjournal.com est allé à la rencontre de Roxane Bouvet, présidente de l’AJAI.

Quel est votre parcours ?

« Nous sommes étudiants en master de droit des affaires internationales. Notre programme a pour particularité d'être délocalisé à Phnom Penh. Dans le cadre de notre formation nous avons créé une association étudiante appelée AJAI qui a pour but de promouvoir notre master, d'organiser des événements pour les étudiants mais également des événements ouverts au public. Nous organisons notamment chaque année un colloque juridique. »

Comment s’est déroulée l’organisation du séminaire de cette année ?

« L'association a voulu organiser son colloque sur le thème de l'environnement, plus précisément sur "L'émergence du droit de l'environnement en ASEAN". Cette idée nous est venue puisque nous savions que le Code de l'environnement Cambodgien était en pleine rédaction. Et au delà du Cambodge, l'environnement est un thème très actuel, comme en témoignent les grandes conférences internationales telles que la COP21, ainsi que la récente reconnaissance de l'écocide en tant que crime environnemental.
Tout a commencé en décembre dernier. Nous étions 6 ou 7 étudiants à nous engager dans l’organisation. Il y avait beaucoup de choses à penser, il était donc nécessaire de se réunir fréquemment pour garder la dynamique. Nous avons tenu à recevoir des intervenants d’Europe, ce qui nous a rajouté une charge au niveau de l’organisation, mais L’Institut Français nous a beaucoup aidé en étant très réceptif à nos attentes et compréhensif par rapport à notre budget étudiant. » 

La recherche d’intervenants et de financements était-elle compliquée ?

Nous avons activement recherché des sponsors, afin d'offrir un événement de qualité, réunissant un grand nombre de personnes. Notre directeur de master, le Professeur Michel Grimaldi, nous a beaucoup aidé. Grâce à lui, la Fondation pour le Droit Continental ainsi que l'Association Henri Capitant France ont soutenu notre projet. Egalement, l'entreprise DFDL Cambodge et le cabinet d'avocats Audier & Partners situé à Hô Chi Minh ont contribué à l'élaboration de notre colloque. Nous sommes ravis que des professionnels nous fassent confiance et nous encouragent dans nos projets. Côté intervenants, nous avons eu des réponses positives de plusieurs professeurs et professionnels en France, en Suisse, au Cambodge et au Vietnam. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le colloque se déroule entre 9h30 et 18h à l’Institut Français. Si vous souhaitez y assister l’inscription est gratuite et rapide ici : https://www2.last2ticket.com/en/events/147  

Romain Van Bloeme (www.lepetitjournal.com/cambodge) mercredi 15 mars 2017 

 
A la Une Cambodge

CULTURE - Sok Visal, Artiste couteau suisse

Réalisateur, compositeur, produc­teur, graphiste. Sok Visal a touché à tout. Cette année, il produira deux films, The Life Of Music coréalisé par Caylee So et In the Shade, un drame fan­tastique sur le traumatisme cambodgien, via 802AD Productions, sa société de production. Dans le même temps, il relance aussi son label de musique KlapYaHandz. Bref, à 46 ans, son année sera encore bien remplie.

MUSIQUE - CamboJam fête ses dix ans

CamboJam fête ce week end ses dix ans au Repuplic à Siem Reap. C’est l’occasion pour Rapahel Ferry, notre correspondant à Siem Reap de rencontrer…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine