Buenos Aires

RESERVE ECOLOGIQUE - La Costanera et son bol d'air frais

 

 

 

 

Cette réserve artificielle de 353 hectares située à l’Est de Buenos Aires, met à disposition une mosaïque d’écosystèmes aquatiques et terrestres qui permet aux visiteurs d’étudier mais aussi de décompresser grâce à ces paysages étonnants. Chaque année, cet espace reçoit un million de visiteurs.

 

Son histoire

Cette réserve écologique est à la base un terrain de chantier dont le but était d’élargir le centre-ville de Buenos Aires. Abandonnés, les décombres du chantier de Puerto Madero ont laissé la nature reprendre ses droits, y créant un écosystème inattendu. 

C’est le 5 juillet 1986 que la Réserve écologique Costanera est reconnue officiellement. Une ordonnance l'a déclaré Parc naturel et zone de réserve écologique.

Après sa reconnaissance officielle, son intérêt environnemental a été rapidement mis en avant ; caractérisée d’Aire Urbaine d’Intérêt Touristique en 1990, Patrimoine Portenos en 1994 ou encore félicitée par la prestigieuse organisation ‘Bird Life International’ pour la conservation des oiseaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pourquoi y venir ?

 C’est le poumon de la capitale. Une vaste faune et flore y sont aujourd’hui présentes : selon l’époque de l’année on peut observer environ 250 espèces d’oiseaux, 9 d’amphibiens, 23 de reptiles, 10 de mammifères, 10 de poissons et 50 de papillons. On peut également y observer une variété importante de végétaux ;  environ 245 espèces.

La réserve écologique de la Costanera est le lieu idéal pour profiter de la nature entre amis ou en famille. C’est un espace propice à l’activité sportive et artistique permettant une déconnexion assuré avec le stress de la mégalopole.

 

  

Les Visites 

 En hiver (avril à octobre), vous pouvez vous y ressourcer de 8h à 18h et en été (novembre à mars) de 8h à 19h. Les lundis sont fermés à l’exception des jours fériés.

 Les visites guidées en journée s’organisent le samedi, dimanche et jours fériés de 10h30 à 15h30 en hiver et de 9h30 à 16h30 en été. 

 Enfin, les jours de pleine lune laissent l’opportunité de visiter cet espace de nuit, une fois par mois, sur inscription sur place ou par téléphone.

 

Et c’est gratuit!

 

  Contact

  Adresse : Avenida Tristan Achaval Rodríguez 1550, C1107ACR, Buenos Aires

 Téléphone :  4315-4129/4893-1853

 Mails :

 visitasguiadas_recs@buenosaires.gob.ar ou oureserva_cs@buenosaires.gov.ar

 

 (www.lepetitjournal.com/buenos-aires) Jeudi 29 décembre

 

 

CURRICULUM VITAE – Le modèle argentin

De plus en plus de Français ont le désir de s’expatrier et de démarrer une nouvelle vie professionnelle hors de l’hexagone. L’Argentine fait partie…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine