Buenos Aires

CURRICULUM VITAE – Le modèle argentin

De plus en plus de Français ont le désir de s’expatrier et de démarrer une nouvelle vie professionnelle hors de l’hexagone. L’Argentine fait partie des destinations attractives pour les Français, et avant de chercher un travail sur le Rio de Plata, il est judicieux de préparer un CV qui respecte les codes du pays qui vous accueille.

-Deux types de CV

Les modèles de CV français et argentin sont très similaires, contrairement à d’autres pays où les différences sont plus flagrantes. Néanmoins, il y a toujours quelques aspects qui distinguent les deux modèles. L’une des différences phares, c’est qu’il existe deux types de CV en Argentine. Le premier est le CV chronologique. Vous développerez vos expériences professionnelles de la plus récente à la plus ancienne, ce genre est recommandé pour les personnes qui ont eu une expérience de travail continue, sans interruption. Le second est le CV fonctionnel. Ce modèle permet de mettre en avant vos expériences de travail les plus importantes sans pour autant suivre une chronologie. Vous aurez la liberté d’établir l’ordre de vos expériences, un modèle très utile pour les personnes qui n’ont pas travaillé de façon régulière ou qui ont goûté à des fonctions très variées, sur des périodes courtes. Mis à part ce code très différent pour la présentation, les deux CV respectent les mêmes rubriques.

-CV court, clair et concis

Comme dit en préambule, les curriculum vitae français et argentin sont très proches. Notamment sur la forme, où la présentation doit respecter une seule et unique page, afin de simplifier la vision du recruteur. Démarrez votre curriculum vitae par l’état civil en n’écrivant que l’essentiel (identité, date de naissance, adresse, coordonnées). Il est préférable donc de synthétiser au mieux vos informations, afin de rendre votre CV le plus clair possible.

-Expériences professionnelles et références

L’énumération de votre cursus scolaire et professionnel suit le format classique que l’on retrouve en France. Mais pour la partie professionnelle, un détail est très important en Argentine, qui l’est moins en France, ce sont les coordonnées. La rubrique « Referencias » permet d’inscrire les contacts d’ex-employeurs, de tuteurs de stages, ou même de professeurs qui pourraient appuyer votre crédibilité aux yeux du recruteur.

-Diplômes

Bon à savoir, il est fondamental de traduire précisément les diplômes que vous avez obtenus. Pas besoin de les faire apostiller car les grandes écoles de commerce françaises sont reconnues en Argentine. Cependant, une bonne traduction vitale, sachez donc que le baccalauréat se dit « Bachillerato », l’équivalent du master « grado » et celui du doctorat « post-grado ».

-Rubrique « Objectif de carrière »

Voilà un critère que l’on retrouve dans beaucoup de pays du monde, mais pas chez nous. En Argentine, comme pour le Canada et le Mexique, l’employeur attend de vous que vous développiez votre projet de carrière. Si vous avez une idée de parcours bien tracé en tête, n’hésitez pas à l’expliquer, au contraire, le recruteur verra votre ambition, votre détermination et votre envie de se projeter.

-La rubrique « extra-professionnelle » plus étoffée

En France aussi, on vous demande quels sont vos activités et vos hobbies, en exigeant de résumer ça très brièvement en toute fin du CV. Les recruteurs argentins s’intéressent, quant à eux, beaucoup plus à vos centres d’intérêts. Cette rubrique ne doit pas être négligée car elle permet au recruteur de mieux vous cerner, et c’est toute sa volonté.

-Photographie personnelle

Comme ici, les employeurs argentins exigent une photo d’identité, qui leur permet d’avoir immédiatement une image sur le visage de leur postulant. Privilégiez une photo simple, façon portrait, en adoptant une posture droite et un regard concerné. La première impression perçue par le recruteur peut être déterminante.

-Langues

Dans la partie « compétences » juste après avoir développé vos cursus scolaires et professionnels, ainsi que vos objectifs de carrière, la première chose à indiquer est votre capacité linguistique. Si vous êtes bilingue, il faut le mettre en avant, c’est une des qualités fondamentales pour un employé étranger. Evidemment, la rédaction du CV se fait en Espagnol mais il se peut qu’une entreprise vous demande une version anglaise. Soyez très vigilants quant à la syntaxe et à l’orthographe qui doivent être irréprochables, l’excuse de la méconnaissance de la langue locale ne sera pas recevable.

-Lettre de motivation

Comme en France, une lettre de motivation est exigée au pays du Rio de Plata. Elle doit tenir sur une seule page et peut être dactylographiée, sauf demande spécifique d’une entreprise qui souhaiterait une lettre manuscrite. A travers ce texte, présentez-vous et montrez que vous connaissez l’entreprise. Répondez ensuite aux exigences du poste que vous pensez détenir en fonction de vos expériences passées.

Finalement, peu d’aspects s’opposent entre les modèles français et argentins, même si chacun comporte ses propres particularités. Il est vital de suivre judicieusement ces consignes afin d’optimisez vos chances de trouver un bon travail en Argentine. Dans le cas où vous décrocheriez un emploi légal en Argentine, il convient de s’enregistrer à la Sécurité Sociale. Pour cela, suivez les procédures pour avoir le CUIL, un document qui vous permettra d’ouvrir un compte bancaire sur place.

Vincent VILLEMER www.lepetitjournal.com/Buenos Aires Jeudi 3 Août 2017

 

CURRICULUM VITAE – Le modèle argentin

De plus en plus de Français ont le désir de s’expatrier et de démarrer une nouvelle vie professionnelle hors de l’hexagone. L’Argentine fait partie…
Une internationale
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine