SORTIE - L'Argentine en peintures

Le musée de Bellas Artes propose une exposition permanente entièrement dédiée à l'art argentin. Historique et instructive! Le Petit Journal s'est joint à l'association Buenos Aires Accueil pour la visite

Découvrir l’Argentine en peintures. El museo de Bellas Artes de Buenos Aires propose au second étage de l’établissement, campé à Recoleta face à la Plaza de Francia, une exposition de peintures sur l’Argentine. Celle-ci a le mérite de nous faire à la fois découvrir l’histoire du pays et de suivre, salle après salle, le développements des arts picturaux.

Historique
Si l’on oublie les deux pièces consacrées à l’art pré-colombien, l’exposition démarre dans les années 1850. «A partir de 1840, l’Argentine est en pleine construction, le pays demande de l’aide à la France notamment pour faire venir des architectes, des techniciens ou ingénieurs » raconte Maria Marta, guide spécialiste des arts visuels. Carlos Pelligrini, dont la mère est française, fait partie du cheptel. Mais plutôt que de se consacrer à son métier d'ingénieur, il peint et enseigne. C’est lui qui enregistre les paysages d la Buenos Aies d’antan, le Cabildo, la Plaza de mayo… Un autre français, Jean Leon Pallière, s’investit lui dans la peinture « costumbrista », celle qui décrit les mœurs, notamment celle de la campagne. Il a à son actif l’idylle créole (idilio criollo) qui dépeint avec précision les coutumes et les vêtements de la pampa.

Une salle consacrée aux Gauchos
La salle des portraits évoque le temps du général Rosas. Sa fille Manuelita a été peinte par le fils du général Pueyrredón, déportée par Rosas lui-même. Le fils n'en garde pas rancune et réalise un beau portrait.
La peinture évolue toujours sous l’influence française. Les peintres s’inspirent de la rue et entrent chez les ouvriers. La peinture argentine reste sous infusion de l’Europe dans les techniques. L’influence de Renoir, de Van Gogh est évidente. Mais le sujets sont argentins. Par exemple, une salle est consacrée aux portraits que Quiros a réalisé pour réhabiliter le Gaucho, mis à mal pour avoir soutenu le général Rosas. Les hommes sont robustes et leur regard honnête.

Les Argentins inventent
Bientôt, l’Argentine va se détacher de l’Europe. La peinture Luis Felipe Noé propose une vision chaotique dans un style propre, à la frontière du figuratif et de l’abstrait. Berní répond à Dalí dans des atmosphères oniriques, où la solitude et le vide ne remplissent pas les intérieurs confortables. L’Argentine invente avec notamment Gyula Kosice et la cinétique. L’eau, le gaz, le néon deviennent des œuvres d’art. La dictature n’éteint pas l’élan créateur d’argentins qui portent aux arts visuels et à la culture un intérêt prononcé.{mxc}
Caroline Béhague (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires) le 8 mai 2008

Lien Buenos Aires Accueil
 
Buenos Aires
Une internationale

BAÏKA – La promesse d’un "voyage à chaque page"

Lancer un nouveau magazine est un pari audacieux. D’autant plus quand on souhaite s’adresser aux plus jeunes et les sensibiliser aux différentes cultures du monde. C’est pourtant le défi que s’est lancé Noémie Monier, éditrice et rédactrice en chef de Baïka, trimestriel dédié aux 8-12 ans qui cherche à travers son magazine à éveiller ses lecteurs à « l’autre », en mêlant fictions, récits mythologiques et documentaires. 
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

MICHAELLE JEAN – "«J’aime, je partage», c’est parler comme un francophone"

Le 20 mars, c’est la Journée Internationale de la Francophonie. Pour l’occasion, nous avons rencontré une ardente protectrice de la langue de Molière, Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2014. Très déçue de voir que la France a opté pour un slogan en anglais pour sa candidature aux Jeux Olympiques de 2024, elle nous parle avec enthousiasme de ses projets, notamment numériques, pour développer notre langue dans le monde.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire