CULTURE - La capitale offre une pension aux écrivains

Entre les dizaines de librairies, les subventions aux éditeurs indépendants et les exonérations fiscales sur les achats de livres, la littérature à Buenos Aires est chouchoutée. Et la ville a décidé de faire plus en aidant économiquement ceux qui ont voué leur vie à contribuer au patrimoine littéraire local.
Les conditions d'obtention de cette pension, réservée aux auteurs sans ressource, sont néanmoins strictes. Il faut avoir 60 ans ou plus et être l'auteur d'au minimum cinq livres publiés par des maisons d'édition (et non pas auto-publiés). Le bénéficiaire doit également être argentin et avoir vécu au moins quinze années à Buenos Aires.
80 seniors de la littérature bénéficient déjà d'environ AR$4000 par mois. Venant s'ajouter le plus souvent à une autre petite source de retraite. Un millier d'auteurs seraient concernés par la mesure qui ne devrait pas s'étendre au-delà de Buenos Aires.

Chloe Wallut (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires) vendredi 24 août 2012



 
Buenos Aires
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation. Souhaitant devenir attractive et attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger, il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine