CULTURE - La capitale offre une pension aux écrivains

Entre les dizaines de librairies, les subventions aux éditeurs indépendants et les exonérations fiscales sur les achats de livres, la littérature à Buenos Aires est chouchoutée. Et la ville a décidé de faire plus en aidant économiquement ceux qui ont voué leur vie à contribuer au patrimoine littéraire local.
Les conditions d'obtention de cette pension, réservée aux auteurs sans ressource, sont néanmoins strictes. Il faut avoir 60 ans ou plus et être l'auteur d'au minimum cinq livres publiés par des maisons d'édition (et non pas auto-publiés). Le bénéficiaire doit également être argentin et avoir vécu au moins quinze années à Buenos Aires.
80 seniors de la littérature bénéficient déjà d'environ AR$4000 par mois. Venant s'ajouter le plus souvent à une autre petite source de retraite. Un millier d'auteurs seraient concernés par la mesure qui ne devrait pas s'étendre au-delà de Buenos Aires.

Chloe Wallut (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires) vendredi 24 août 2012



 
Buenos Aires
Une internationale

L’immobilier : l’investissement phare des Français expatriés

Désireux d’innover dans le secteur de l’immobilier 2.0, My expat - société qui facilite les transactions immobilières pour expatriés - a lancé une grande enquête il y'a quelques mois auprès des expatriés français. Leur but ? En apprendre davantage sur les Français de l’étranger, et plus précisément leurs projets immobiliers et désirs d’investissement.
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine