CULTURE - La capitale offre une pension aux écrivains

Entre les dizaines de librairies, les subventions aux éditeurs indépendants et les exonérations fiscales sur les achats de livres, la littérature à Buenos Aires est chouchoutée. Et la ville a décidé de faire plus en aidant économiquement ceux qui ont voué leur vie à contribuer au patrimoine littéraire local.
Les conditions d'obtention de cette pension, réservée aux auteurs sans ressource, sont néanmoins strictes. Il faut avoir 60 ans ou plus et être l'auteur d'au minimum cinq livres publiés par des maisons d'édition (et non pas auto-publiés). Le bénéficiaire doit également être argentin et avoir vécu au moins quinze années à Buenos Aires.
80 seniors de la littérature bénéficient déjà d'environ AR$4000 par mois. Venant s'ajouter le plus souvent à une autre petite source de retraite. Un millier d'auteurs seraient concernés par la mesure qui ne devrait pas s'étendre au-delà de Buenos Aires.

Chloe Wallut (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires) vendredi 24 août 2012



 
Buenos Aires

S'INSTALLER À BUENOS AIRES - Quels sont les endroits préférés des Français ?

De plus en plus de Français – étudiants, expatriés ou simples voyageurs – se laissent séduire par la capitale argentine, résolument cosmopolite et dynamique. Quels sont leurs restaurants de prédilection ? Dans quels quartiers apprécient-ils se promener ? Où se donnent-ils rendez-vous pour boire un verre ? Restaurants, bars, parcs, etc., voici les lieux incontournables des Français à Buenos Aires.
Une internationale

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 

EMPLOI — La Suède, paradis du travail pour les femmes ?

Entre 2013 et 2015, le nombre de plaintes pour discrimination sexuelle déposées auprès de l’agence publique chargée de ce sujet, a presque baissé de moitié (450 et 290 plaintes, respectivement). Paradoxalement, ce sont les hommes qui portent le plus plainte, à 51-52% des affaires enregistrées ! Cela signifierait-il que les femmes sont arrivées à une position égale, voire dominante, par rapport aux hommes, sur le marché du travail suédois ?
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine