Buenos Aires

LITTERATURE BRESILIENNE – Jorge Amado, enfant du modernisme

Jorge Amado est l´un des auteurs les plus traduits au monde après Paulo Coelho. Il est la marque de la seconde génération moderniste et a reçu le Prix Camões de littérature. Mesdames et messieurs, il s´agit de Jorge Amado

Jorge Amado

Les textes en prose de la seconde génération moderniste (voir aussi le portrait de Mário de Andrade, auteur de la première génération moderniste) sont marqués par un aspect régionaliste. Cette génération est restée fidèle aux formes des romans réalistes et naturalistes du XXème siècle. Elle a quand même incorporé des traits modernistes dans le style dur et direct, la position critique et l´informalité à travers le langage régional. C´est une littérature engagée sur les problématiques locales et les enjeux culturels.

Né à Itabuna (BA) en 1912, Jorge Amado apprend à lire et écrire avec sa mère et fréquente plusieurs internats jésuites. À l´âge de 18 ans, il déménage seul à Rio de Janeiro pour suivre des études de droit. Admis à l´Université en 1931, il publie la même année son premier roman, intitulé O País do Carnaval (Le Pays du Carnaval).

Au cours de sa vie il fait connaissance de plusieurs grands noms de la littérature brésilienne qui marqueront la même génération : José Américo de Almeida, Rachel de Queiroz, Érico Veríssimo et Gilberto Freyre, parmi les plus connus (autrement incontournables). Influencé par Rachel de Queiroz, il la rejoint au Parti Communiste, mais persécuté pour ses tendances politiques, il est emprisonné en 1936 et subit de terribles tortures. Deux ans plus tard, il regagne sa liberté et publie Capitães da Areia (Capitaines des sables).


Capitaines des sables, une histoire de solitude et de courage
Capitães da Areia est un roman qui retrace la vie de plusieurs enfants des rues dans les années 1930 qui, à Salvador, sont connus comme les capitaines des sables. L´histoire les présente comme des enfants agressifs, voyous, grossiers et intrépides, mais le message de l´auteur est en fait tout autre. Ces enfants abandonnés n´ont finalement qu´un seul désir : l´amour d´une mère qu´ils n´ont jamais eue. Ils vivent alors comme des délinquants et se montrent agressifs car personne ne leur a jamais enseigné le contraire.

Au fil du roman, ces enfants tristes mais courageux s´attachent à quelque chose pour surmonter les difficultés et la solitude. L´un se consacre à la peinture, l´autre à la religion, un autre encore s’essaye à l´amour avec une femme plus âgée au double rôle d´amante et de mère... Néanmoins rien ne comble le vide de la vie perdue de ces garçons de rues. Parmi les personnages, on retrouve Pedro Bala qui, bien qu´il ait le même âge que les autres garçons, est considéré un peu comme le père de chacun. Très engagé politiquement, on découvre d´ailleurs des points communs entre le personnage et l´auteur.

Le livre s’articule en trois parties. Dans un premier temps, douze garçons apprennent à se connaître et à vivre par eux-mêmes dans les rues de Salvador. Arrive ensuite une fille, Dora, qui vivra plusieurs aventures et deviendra elle-même une capitaine des sables ... Enfin, vient le moment crucial où chacun fait le choix de ce qu´il fera de sa vie.

Lisa ELKAIM (www.lepetitjournal.com – São Paulo)

{mxc}

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Appel à candidatures

Vous résidez à l'étranger? Vous avez un parcours hors du commun? Le 17 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Mathias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez !
A la une
France/Monde
En direct des Amériques
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie