CINÉMA - "Amigos intocables" a touché le public argentin

Le film Intouchables sort aujourd'hui sur les écrans argentins sous le nom légèrement adapté de "Amigos intocables". Ce succès au box-office français semble déjà avoir conquis les porteños qui ont pu voir le long-métrage en avant-première.

 

"Hermosa, buenísima, profunda, melancólica..." À la sortie, le public ne manquait pas de qualificatifs élogieux pour décrire "Amigos intocables". Si la salle en moyenne n'était pas très jeune, les quelques adolescents présents ont adoré le film. Les nombreux rires aux éclats pendant la séance en témoignent. "Le mélange de comédie et de drame, ajouté à un humour noir rendent ce long-métrage vraiment différent de ce qu'on peut voir normalement ici" témoigne un spectateur. Une autre ajoute "ça vaut vraiment la peine de le voir, je vais le recommander à mes collègues de travail". "Un peu long" disent certains, avant de préciser que le film -qui dure presque deux heures- n'en est pas moins "très distrayant".

Plus de 28 millions de spectateurs

Ce long-métrage, sorti en novembre dernier en France, est inspiré de l'histoire vraie de Philippe Pozzo di Borgo et Abdel Sellou, rebaptisé Driss dans le scénario. À la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate tétraplégique, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue. C'est la rencontre de deux univers, qui à force d'humour et d'honnêteté, va donner naissance à une amitié toujours vivace.
Porté par le couple Omar Sy, César du meilleur acteur pour son rôle, et François Cluzet, le film a réuni plus de 18 millions de personnes en France. Ajoutés aux 10 millions de spectateurs à l'étranger, sa distribution dans le monde en fait le film français le plus rentable de tous les temps. Une belle histoire pour les réalisateurs-scénaristes Olivier Nakache et Éric Toledano, mais aussi pour l'association d'aide aux handicapés Simon de Cyrène qui touche cinq centimes par place vendue.

Découvrez la bande-annonce de "Amigos intocables" sous-titrée en espagnol :

 

Chloe Wallut (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires) jeudi 2 août 2012

 
Buenos Aires

MARTIN REYNA – «La couleur c’est comme une drogue»

Tantôt hautes en couleur, tantôt entrelacées dans une perspective déconcertante, les œuvres de Martin Reyna ne vous laisseront pas sans mots. Des peintures qui évoluent avec le temps, avec sa vie, et qui se façonnent en fonction de ressentis et de désirs. Lepetitjournal.com Buenos Aires est parti à la rencontre de cet artiste argentin qui exposera à Paris en mars 2017!
Une internationale
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

FAMILY DAY – Où sortir ce lundi ?

La province célèbre la famille en ce Lundi. La plupart des Ontariens profitent d’un congé férié pour fêter cela. Mais où sortir ce lundi ?…
Montréal - Actualité

Comment se faire des amis à Montréal ?

La question revient sans arrêt sur les réseaux sociaux dédiés à l’expatriation : « comment se faire des amis une fois que l’on est installé…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine