Budapest

SOUVENIRS DE BUDAPEST – Idées de cadeaux à ramener dans vos valises

 

 

Vous rentrez bientôt en France et vous n’avez pas encore pensé à ramener quelques souvenirs à vos proches ? Pourtant revenir les mains vides est souvent hors de question, même pour les expatriés de longue date ! lepetitjournal.com/budapest a sélectionné une série de cadeaux simples, et à petits prix à emmener dans vos valises. 

 

 1. Les Vins hongrois

C’est bien connu, les Hongrois comme les Russes aiment boire, c’est donc une très bonne idée de rapporter de l’alcool à vos proches, surtout s’ils aiment les apéros. À Budapest, il y en a pour tous les goûts, et le plus répandu des vins est le Tokaj, un vin pour le dessert très sucré et tellement bon qu’on le savoure seul. Pour les amateurs de vins rouges, on retrouve aussi le Egri Bikavér, que les Hongrois appellent le vin de taureau, très fort et très prisé.

Attention toutefois à ne pas trop en abuser ! 

2. Le Paprika

Il paraît que manger épicé permettrait de vivre plus longtemps ? Alors pourquoi pas faire un petit tour dans un des nombreux marchés de Budapest pour ramener un petite grappe ou deux de paprika à vos proches ! Les Hongrois sont effectivement des adeptes de ce piment que vous trouverez pour tous les goûts, du plus fort au plus doux. 

Le saviez-vous ? : Le paprika a été importé par les colons espagnols. Il a été rapidement adopté puisqu’il pouvait supporter plusieurs hivers consécutifs contrairement au poivre. Aujourd’hui il est vendu sous toutes ses variétés, notamment en poudre ou en légume. 

 

3. Les délices de la Hongrie

Pour les plus gourmands, le Solett est une recette hongroise, qui ressemble beaucoup à notre cher cassoulet ! Cette version hongroise contient souvent de la viande de porc fumée et des saucisses et parfois même des œufs durs. Il se mange souvent accompagné de Tokay (un autre vin local). Ceux qui aiment s’en mettre plein la panse vont être heureux ! Le Solett se vend en conserve, alors facile de le transporter mais ne tardez pas à le manger !

Toujours dans les recettes hongroises, les amoureux de viande, vont adorer les saucisses de Csaba et de Gyula, deux des plus appréciées en Hongrie ! Pour la recette qui est à base de porc, vous retrouverez encore du paprika, le petit favori des Hongrois. Vos proches apprécieront de déguster ces saucisses, au petit goût piquant !  

 

5. Des œufs peints

Plus traditionnel et pas forcément pour tous les goûts, vous pouvez ramener des œufs peints, et décorés de formes géométriques ou ornés de fleurs. Si vous ne le savez pas déjà, les œufs comme en France sont une coutume qui vient de Pâques. L’œuf est symbole de vie et de renouveau. La tradition consiste à offrir des œufs (souvent des vraies coquilles d’œuf) que les petites filles et femmes peignent et offrent au garçon ou à l’homme qui les aura aspergées d’eau (la tradition veut que les garçons aspergent les filles d’eau le lundi de Pâques). La méthode la plus connue pour obtenir ces œufs colorés consiste à dessiner des formes avec de la cire sur l’œuf et de le tremper dans de la peinture pour que le dessin reste blanc et les œufs colorés. Dans certaines régions, la décoration des œufs est devenue une forme d’art.

 

 

Meryem Faraoui (lepetitjournal.com/budapest), jeudi 21 juillet 2016

 
Budapest

CURRICULUM VITAE – Comment convaincre les entreprises hongroises

De plus en plus nombreux sont les Français à tenter leur chance à Budapest. La capitale hongroise attire car le secteur tertiaire connaît un grand essor, de gros investissements ont été réalisés dans la logistique et les services, alors que l’industrie, le marketing et l’agriculture contribuent essentiellement au développement de l’économie hongroise. Une activité grandissante qui séduit la jeunesse européenne, et particulièrement les Français.…

BUDAPEST - Une destination pour tous

Ces dernières années, la capitale hongroise a gagné en popularité auprès des touristes internationaux. Et quel que soit le type de voyageur que vous…
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine