LEGISLATIVES 2012 – Le Gleut et Le Borgn' au second tour, leurs réactions

Les chiffres officiels sont finalement arrivés. Dans notre 7ème circonscription, le socialiste Pierre-Yves Le Borgn' (40,1%) arrive nettement en tête devant le candidat UMP Ronan Le Gleut (28,6%). Que penser de ces résultats ?

Deux tendances à retenir du vote de dimanche : la très forte abstention (près de 77%) et la nette avance de la gauche. Voulue par Nicolas Sarkozy en 2008, l'élection de 11 députés représentant les Français de l'étranger n'avait pas enthousiasmé les socialistes : sur les 11 circonscriptions, 2 seulement avaient voté pour Ségolène Royal au second tour de la présidentielle de 2007. Pourtant aujourd'hui le rapport de force s'inverse. Avec 7 circonscriptions gagnables sur 11, le PS et son alliée EELV arrivent très largement en tête devant l’UMP. LePetitjournal.com est allé demander aux deux candidats en ballotage ce qu'ils pensaient de ce vote.

LePetitJournal.com - Bonjour, comment interprétez-vous ces résultats ?

Ronan Le Gleut (UMP) : Je tiens tout d'abord à adresser mes remerciements les plus sincères aux 29% des électrices et des électeurs qui m'ont clairement placé au second tour de l'élection législative dans la septième circonscription des Français établis hors de France. Ce résultat est une satisfaction au regard du nombre important de candidats. Je saisis cette occasion pour dire merci à toute mon équipe de campagne, située aux quatre coins de cette immense circonscription de 16 pays, qui se bat sans relâche pour porter nos valeurs à l'Assemblée nationale.

Pierre-Yves Le Borgn' (PS) : Je vois dans ces résultats un encouragement pour le changement de politique engagé par le Président François Hollande et le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault depuis le 15 mai. Une dynamique est à l’œuvre. Les résultats que j’obtiens sont en effet supérieurs au score de François Hollande au premier tour de l’élection présidentielle le 22 avril.
Je vois aussi dans le vote d’hier un encouragement pour la campagne de terrain que je mène depuis janvier 2011 au contact de nos compatriotes. J’en suis à plus de 40 réunions publiques, sans compter les multiples visites et rencontres plus restreintes. Je crois que ce travail patient et opiniâtre, que je relaie sur mon site de campagne, est reconnu. Ce style de campagne me ressemble. Le député que j’espère être le 17 juin au soir agira exactement de la sorte.


Avez-vous un message pour les électeurs qui n'ont pas voté pour vous au 1er tour ?

Ronan Le Gleut (UMP) : Je voudrais m'adresser aux abstentionnistes et aux électeurs qui ont choisi un autre candidat au premier tour et leur dire qu'ils ont la clef du scrutin dans leur main. Ils ont un choix clair à effectuer entre deux politiques, celle laxiste de la gauche qui promet un tsunami de dépenses nouvelles qui entrainerait la France sur le chemin de la Grèce, ou bien une politique sérieuse et responsable de maitrise de nos finances publiques, tout en permettant la croissance par la libération des énergies.

(Photo : François Hollande au centre, Pierre-Yves Le Borgn' et sa suppléante Pascale Seux)

Pierre-Yves Le Borgn' (PS) : Le plus gros des électeurs qui n’ont pas voté pour moi au 1er tour sont ceux qui ne sont pas venus voter du tout. Il faut un sursaut de participation pour asseoir la crédibilité du député qui sera élu le 17 juin. C’est mon premier message. Nous devons tendre à la même participation qu’à l’élection présidentielle dans la circonscription.

Au second tour, deux candidats s’affrontent, projet contre projet. Je m’engage derrière François Hollande pour la reconquête de l’action publique, française et européenne, au service de nos compatriotes de la 7ème circonscription. Sur l’action consulaire, sur l’enseignement, sur la reconnaissance des diplômes, sur le droit de la famille, c’est une rupture avec les politiques en peau de chagrin des années Sarkozy qu’il nous faut. Voilà mon second message. Je veux réunir autour de ma candidature toute la gauche, l’écologie politique et le centre humaniste.




CQ (www.lepetitjournal.com/varsovie.html) mardi 5 juin 2012


Pour en savoir plus, retrouvez notre interview croisée présentant les deux candidatures : ici

Budapest

NOUVEAUX ARRIVANTS - Pourquoi s'inscrire auprès du Consulat?

Nouveaux arrivants à Budapest ou ailleurs en Hongrie, pensez à vous inscrire auprès du Consulat général de France ! L’inscription au Registre des Français établis hors de France est désormais une formalité simple et rapide, qui présente de nombreux avantages et ne nécessite plus de se déplacer !

PRIX HUNGARICA 2014/15 - Remise du Prix

L’Association des Amis de l’Institut hongrois est heureuse d’annoncer que, lors d’une cérémonie qui s’est tenue le mercredi 11 mars au soir à…

MINIVERSUM - La Hongrie miniature

Ouvert depuis le 16 mai dernier, Miniversum vous immerge au cœur de la Hongrie miniature. De Budapest à Sopron en passant par Nagycenk.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING DE CARRIÈRE - Que ferez-vous dans 10 ans ?

Alice a suivi son mari en Asie. Elle a un boulot à Hong Kong depuis 5 ans, un poste ennuyant dans le shipping qu’elle a trouvé sur place. Singapour sera la prochaine destination. Hélène veut trouver un poste à la hauteur de ses compétences, de ses aspirations, en adéquation avec le marché asiatique. Elle fait un bilan de carrière pour y voir plus clair.

MANAGEMENT - Décoder la culture brésilienne

Le Brésil est une société relativement moderne, dont les caractéristiques se rapprochent de celles d’Europe occidentale, et notamment de la France. Nous pourrions avoir facilement l’illusion de nous y reconnaître. Pour de ne pas tomber dans le piège de la ressemblance, il est essentiel de savoir décrypter la culture brésilienne. Car les Brésiliens sont bien différents de nous, Français, dans notre manière de penser, de communiquer et surtout de travailler. Une analyse proposée par Recursimo, spécialiste de l’interculturel au Brésil.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala