Bucarest

LA LECON DE ROUMAIN (70) - La voix pronominale

Bun venit, dragi prieteni, la lecţia de limba română. Andrei est à nouveau avec nous. Aujourd’hui quelques échos du verbe a iubi (aimer). Un premier écho en est le verbe a privi (regarder). (En réalité, c’est un peu l’inverse, car l’amour commence toujours par un regard.)  

 

Ioana: Eu privesc. Je regarde.

Andrei: Ce priveşti ? Qu’est-ce que tu regardes?

Ioana: Florile. (Les fleurs.) Eu privesc florile. (Je regarde les fleurs.) Tu ce priveşti ? (Toi, qu’est-ce que tu regardes?) Nu priveşti florile ? (Tu ne regardes pas les fleurs?

Andrei: Ba da, (Si) privesc grădina. (Si, je regarde le jardin.) Ce priveşte el ? (Qu’est-ce qu’il regarde ?)

Valentina: El priveşte marea. (Il regarde la mer.) Ea nu priveşte marea, ea priveşte munţii. (Elle ne regarde pas la mer, elle regarde les montagnes.)

Ioana : Ce priviţi voi ? Qu’et-ce que vous regardez?

Andrei: Delfinii. Les dauphins.

            Noi privim delfinii. Nous regardons les dauphins.

Valentina: Ce privesc ei ? Qu’est-ce qu’ils regardent?

Ioana: Ei privesc tablourile din expoziţie.

           Ils regardent les tableaux de l’exposition.

Andrei: Şi ele ? Elles aussi?

Valentina: Ele nu. (Elles, non.) Ele nu privesc tablourile. Ele privesc cerul. (Elles ne regardent pas les tableaux.  Elles regardent le ciel.) 

 

Dans tous nos exemples, l’action de regarder visait un objet extérieur. Mais l’action peut également viser le sujet, lui-même. Dans ce cas nous avons affaire à la voix pronominale – dit la grammaire.

Ioana: Eu privesc. Je regarde.

           Eu mă privesc. Je me regarde.

           Eu mă privesc în  oglindă.

           Je me regarde dans le miroir.

Andrei: Tu priveşti. Tu regardes.

            Tu te priveşti. Tu te regardes.

   Tu te priveşti în fotografie. Tu te regardes sur la photo.

Valentina: El priveşte. Ea priveşte. Il/Elle regarde.

                  El se priveşte. Il se regarde.

                  Ea se priveşte. Elle se regarde.

El se priveşte amuzat. Il se regarde d’un oeil amusé.

Ea se priveşte amuzată. Elle se regarde d’un oeil amusé.

 

Ioana: Noi privim. Nous regardons.

           Noi ne privim. Nous nous regardons.

   Noi ne privim în apă. Nous nous regardons dans l’eau.

Andrei:       Voi priviţi. Vous regardez.

                   Voi vă priviţi. Vous vous regardez.

    Voi vă priviţi zâmbind. Vous vous regardez  en souriant.

Valentina:Ei privesc. Ele privesc. Ils/Elles regardent.

    Ei se privesc în ochi. Ils se regardent dans les yeux.

 

Avec ce dernier exemple nous quittons un peu le terrioire du pronominal. Tout comme en français, noi ne privim – nous nous regardons – peut aussi signifier : nous nous regardons l’un l’autre ou les uns les autres. Il en est de même pour voi vă priviţi (vous vous regardez) ou ei/ele se privesc (ils/elles se regardent), ainsi que pour les formes correspondantes du verbe a iubi.

Ioana: Noi ne iubim. Nous nous aimons.

Andrei: Voi vă iubiţi. Vous vous aimez.

Valentina: Ei se iubesc. Ils s’aiment.

 

Pour prendre un dernier exemple, voici un verbe pronominal de la même série: a se ofili – se faner.

Flori ce nu se ofilesc – Des fleurs qui ne se fanent pas.

Je cède ma place à Doina Spătaru, pour cette partie de grammaire musicale. Aceste flori ce nu se ofilesc,  nous vous les offrons en guise de récompense pour votre attention et votre travail.

                          LA REVEDERE!

Doina Spataru – Flori ce nu se ofilesc (Des fleurs qui ne se fanent pas)

 

Dominique-Magdalena Oprea, en partenariat avec la Radio Roumanie internationale - RRI (www.lepetitjournal.com/Bucarest) mercredi 12 avril 2017

  

 
A la Une

GHEORGHE FODOREANU – Tourisme : quelles perspectives ?

Notre rédaction est allée à la rencontre de Gheorghe Fodoreanu, président de l'agence de voyage Invitation Romania Travel et vice-président de la Fédération des Patrons du Tourisme Roumain (FPTR), considéré comme un des pionniers du secteur du tourisme en Roumanie. Nous lui avons posé des questions sur les perspectives de développement de ce secteur d’activité, et tenté de cerner avec lui le profil des étrangers qui se rendent de plus en plus…
Une internationale

LOUISE EKLAND – "Le French bashing n’est plus à la mode !"

Les Français sont formidables, si ! si ! Et c’est une Anglaise, Louise Ekland, qui le dit ! Journaliste à la télévision et à la radio française, la pétillante jeune femme publie un livre plein d’humour, «A moi les petits Français ! » où elle croque nos petites manies avec bienveillance
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine