Bucarest

BEAUTE - Six mythes anti-âge contre lesquels il faut lutter

Quand il s’agit de garder sa jeunesse, on est tenté de tout essayer pour empêcher le temps de laisser des traces sur notre visage. «La gymnastique faciale», «plus c'est cher, plus c'est efficace», «la crème hydratante anti-rides» sont quelques-unes des fausses promesses qu’on nous répète souvent concernant l’entretien de la peau. Pour prendre les bonnes décisions pour notre teint, voici 6 mythes anti-âge auxquels il faut cesser de croire.

 

Mythe#1: L’hydratation peut estomper les rides


On aimerait tous effacer les signes du temps par la simple application d’une crème hydratante. Malheureusement, cela n’est pas possible. La majorité des produits hydratants font en sorte que les rides apparaissent plus fines, offrant l’illusion de les avoir en partie fait disparaître. Or cet effet est temporaire, il est dû au remplissage des rides avec du silicone.
Une vraie solution contre les rides est la crème au rétinol. Cette molécule (ou vitamine A) agit sur l’ADN, augmente la production de collagène et accélère la formation de nouvelles cellules. Ainsi, ce type de crème peut réduire la visibilité des rides et ainsi prévenir l’apparition de nouvelles. Au lieu d’acheter des crèmes anti-âge hors de prix que les multiples marques nous vendent chaque jour, il serait plus efficace de suivre un traitement au rétinol sur le long terme.


Mythe#2: La gymnastique faciale remède contre les rides


L’apparition des rides n’est pas dûe à un manque de tonification des muscles. En revanche, parmi les facteurs responsables des rides on compte l’exposition au soleil, la cigarette, la consommation d’alcool et les exercices à répétition de gymnastique faciale. La vraie cause de l’apparition des rides est la baisse de collagène et d’élastine, ces dernières diminuant avec l’âge.

 

Mythe#3: Les rides prononcées sont liées à la génétique


Les principaux facteurs responsables de l’apparition des rides sont aussi liés à notre hygiène de vie. Alors que la prédisposition à un teint sensible peut être transmise, celle-ci n’a pas un rôle décisif. Ce que l’on consomme, l’environnement dans lequel on passe la majorité de notre temps, et les produits qu’on utilise, influencent l’aspect de notre teint. Ainsi on peut prévenir l’apparition des rides prononcées en prenant soin de notre teint d’une façon quotidienne.


Mythe#4: Plus c’est cher, plus c’est efficace


Quelques fois, la vérité est à l’opposé. Le prix d’un produit ne dicte pas son efficacité. Pour s’y retrouver, la meilleure chose à faire est de consulter la composition de votre produit. Si celui-ci contient du rétinol ou une combinaison puissante d’anti-oxydants (comme l’acide férulique + vitamine C ou E), alors le produit mérite d’être testé.


Mythe#5: La provenance des produit n’a aucune importance


Les produits achetés dans un cabinet médical contiennent souvent un plus grand pourcentage de produits actifs. De plus, la consultation avec un médecin spécialiste peut garantir l’adaptation des différents produits à votre type de peau. Quand on parle d’un sujet aussi délicat que celui de notre teint, il serait mieux de ne pas choisir n’importe quel produit de n’importe quel magasin. Si le prix d’un produit ne dit rien sur sa qualité, l’endroit où il est acheté, par contre, compte beaucoup.

 

Skin Clinic, cabinet de dermatologie esthétique
www.skinclinic.ro

Mardi 28 mars 2017

 

 
A la Une
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine