Bucarest

EMPLOI - Les métiers du secteur automobile

Le secteur de la construction automobile connaît des difficultés partout dans le monde. Il est en continue ébullition, il doit évoluer, se restructurer, pour des raisons économiques ou environnementales. Objectif de l’industrie automobile française: n’avoir plus en 2040 aucune vente de véhicule thermique. D’autres pays suivront et peut être la Roumanie aussi. Les emplois des services à l'automobile semblent avoir un bel avenir dans le futur proche, mais aussi à long terme. Les métiers ne vont peut-être pas être les mêmes, mais nos ingénieurs s’adapteront.

 

Trouvez le métier qui vous permettra de vivre de votre passion de la mécanique et des voitures !


En Roumanie, les nouvelles qui font la une sur l’Internet sont encourageantes pour les candidats aux emplois dans l’automobile :


- Ford va mettre l’EcoSport en fabrication dans son usine roumaine,
- Eberspächer vient d’ouvrir une usine à Oradea, en Roumanie. Le site déjà opérationnel - disposera de capacités de production de 1,5 million de silencieux et catalyseurs pour systèmes d’échappement par an d’ici à 2020,
- L’équipementier chinois Ningbo Huaxiang Electronics a signé un protocole d’accord avec l’entreprise roumaine Hib Rolem Trim, en vue de construire une usine dont le site devrait être opérationnel en 2019 et qui fabriquera des garnitures intérieures en Roumanie. Les garnitures qui y seront fabriquées seront destinées à Mercedes,
- Daimler a débuté ce lundi la production de boîtes de vitesses automatiques à 9 rapports en Roumanie, dans son usine de Sebes. Le site emploie près d’un millier de salariés,
(source http://www.ccfa.fr)
- Depuis son intégration dans le groupe Renault, en 1999, Dacia est devenue un acteur majeur de l'économie roumaine. A présent, c'est le premier exportateur de la Roumanie et la compagnie ayant le chiffre d'affaires le plus élevé du pays. Pour la production de la gamme Global Access (précédemment appelée Entry, qui recouvre les véhicules de la gamme Dacia vendus sous la marque Renault), le développement, l’ingénierie (2 400 personnes) et le design sont faits sur place en Roumanie. D’après les sources du site officiel grouperenault.ro, en  Roumanie Dacia a créé dans l'industrie auto 130.000 emplois (plus de 1.500 fournisseurs implantés en Roumanie)

 

l est intéressant de noter ce tissu local de 1500 fournisseurs dans le domaine automobile. Ce sont des petites et moyennes entreprises, employeurs qui  recrutent pour une chaîne complète d'activités spécifiques à l'industrie auto - études de marché et de produits, design, ingénierie, essais, fabrication, jusqu'à la commercialisation et l'après-vente.

 


L’un des fournisseurs Dacia, une société de taille humaine en banlieue bucarestoise est ALLIO Romania, filiale d’ALLIO Group en France. Spécialisée dans la conception et la fabrication des maquettes de contrôle et des outillages de production dans les domaines de l’automobile et de l’aéronautique, cette entreprise recrute à Mogosoaia pour compléter son équipe de 45 personnes. Les profils recherches sont : ingénieur projeteur connaissant le logiciel Catia V5 pour le bureau d’études, et des programmeurs CNC 3/5 axes pour l’atelier de production. Un poste intéressant dans cette entreprise est celui d’ingénieur Méthodes. Sa principale activité sera de mener des projets d'amélioration continue avec les responsables de fonction concernés (production, logistique, commercial). La réalisation de pièces stratifiées, de maquettes de style et de démonstrateurs automobile est dans cette société une activité en plein essor qui a besoin de passionnés.

 
En plus des fournisseurs Dacia d’autres entreprises implantées en Roumanie recherchent du personnel dans l’automobile.

Par exemple Continental, Michelin et Pirelli producteurs de pneus, recrutent en juillet pour compléter leurs équipes. Les annonces actives pour Michelin visent les candidats avec expérience dans  la mécanique et l’électromécanique. Continental recrute des techniciens pour la ligne de production sur Sibiu ainsi qu’un représentant ventes division pneus.


Autoliv, l’un des premiers fabricants des équipements de sécurité passive et de sécurité active pour l'automobile recrute sur Brasov un Ingénieur Qualité, un opérateur CNC, un responsable environnement, et un Production Area Leader pour le département volant.


Hirschmann, l'un des leaders mondiaux dans le domaine des solutions de transmission du signal recrute un technicien électromécanique injection sur Targu Mures.

 

Ce ne sont qu’une partie des offres d’emploi pour les ingénieurs dans l’automobile qui apparaissent aujourd’hui sur les sites de recrutement en Roumanie.


Le domaine de l’automobile prend de l’ampleur, les employeurs recrutent des profils ingénieurs maitrisant en plus les langues étrangères (anglais, allemand, français). Non seulement les ingénieurs software mais aussi les ingénieurs auto reçoivent les salaires les plus élevés en Roumanie,  jusqu’à 2500-3000 euros net par mois surtout s’ils ont un poste à responsabilité. Les candidats productifs dès les premiers jours se font rares. Le secteur risque de se heurter aussi à un manque de personnel dans la production et les métiers manuels. Nombreuses sont les entreprises qui manquent de tourneurs, fraiseurs, opérateurs.



Les écoles de métiers ont accru le nombre des places en 2015-2016, (+2400), 38.158 au total (selon Centrul Naţional de Dezvoltare a Învăţământului Profesional şi Tehnic (CNDIPT)).  La mécanique est le domaine pour lequel a été prévu  le plus grand nombre de places.  Les équipementiers devront s’approcher d’avantage des facultés polytechniques et suivre de plus près l’évolution des futurs diplômés. De plus, encore d’avantage de formations et stages en entreprise seront une solution à long terme pour former de nouveaux professionnels dans ce domaine qui met son empreinte sur le marché de l’emploi en Roumanie mais pas seulement. 

 

Pour des détails supplémentaires concernant ces offres merci de nous contacter par e-mail à contact@franco-jobs.com 

L’équipe franco-jobs.com

 

(www.lepetitjournal.com/Bucarest) - Mardi 27 juin 2017

 

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Suivez-nous sur Facebook

 
A la Une

PR. DENIS BUICAN - « La science ne doit avoir aucune limite »

Denis Buican est biologiste, historien des sciences, philosophe et poète. Il a combattu les théories de Lyssenko enseignées et imposées sous le bloc communiste. Banni de l’université, il continue dans le domaine scientifique et sera naturalisé français après avoir fui la dictature communiste roumaine pour Paris en 1969. Il a élaboré une théorie synergique de l’évolution et une nouvelle théorie de la connaissance, la biognoséologie. Avec le…

HORS PISTE AVEC GREGORY RATEAU - Mihail

En prolongement de son livre "Hors-piste en Roumanie", Grégory Rateau a rejoint l’équipe de RRI en français pour une série de portraits inédits…
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine