Bucarest

MICRO-TROTTOIR - Pour qui voteriez-vous aux élections présidentielles françaises?

A un peu plus d’un mois des élections, la course à l'Elysée semble mouvementée. François Fillon a été récemment mis en examen dans l'enquête sur les possibles emplois fictifs, une première pour un candidat majeur de la présidentielle. D’après les derniers sondages, le résultat de cette présidentielle pourrait se jouer entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Nous avons demandé aux Roumains pour qui ils voteraient s’ils en avaient la possibilité.

 

Ernest, 35 ans : Moi je voterai sans hésitation pour François Fillon. Pour son approche géo-politique (renouer les relations avec la Russie) et parce qu'il veut faire de la France la première puissance d’Europe et la reconstruire sur de nouvelles bases. Et surtout, son programme n’est pas démago' comme celui de ses concurrents.


Ioan, 34 ans : Marine Le Pen, parce qu'elle n'est pas pro-Américaine et qu'elle est modérée mais à la condition qu'elle ne "détruise" pas l'Union Européenne, condition ou espoir.


Ruxandra, 50 ans : Je sais déjà pour qui je ne voterais jamais : pour Madame Le Pen. C'est contre tout ce à quoi je crois, contre mes principes de respect et de connaissance de l'Autre. Pour Monsieur Fillon, parti en tête de peloton au début, c'est la fin, je crois. Il me reste grosso modo Hamon et Macron. Jeunes tous les deux et charismatiques, jusqu'à un certain point... Tout de même, pas assez convaincants ni l'un ni l'autre. Donc pour le premier tour, je voterais blanc. Pour le deuxième, la situation changerait drastiquement. Je voterais toujours "non" pour Marine Le Pen même si je soutiens l'implication et la présence des femmes au sommet de la vie politique.


Carmina, 36 ans : Si j’avais le droit de voter aux élections françaises, je le ferais certainement à la faveur d’Emmanuel Macron. Je voterais pour lui parce qu’il est jeune, parce que je fais plutôt confiance à la fraîcheur de la jeunesse qu’à la rigidité du système, sans être anti-système, je suis anti-politique, la politique devrait être rendue sociale. Pour être honnête, je choisirais Macron aussi parce que je le trouve très charmant. Il est vrai qu’un homme séduisant à la tête du pays ne saura peut-être pas résoudre le problème du chômage, néanmoins, avec ses apparitions, il pourra éventuellement rendre beaucoup de femmes, et des hommes aussi, sinon plus heureuses, peut-être plus souriantes…

 

Andrei, 42 ans : J'ai horreur des extrêmes, des causes perdues d'avance et du manque de réalisme. En principe, je voterais Macron puisqu'il est le seul candidat réellement hors système et son programme dérange tous les autres candidats. Ce qui veut dire qu'il menace vraiment l'establishment qu'ils incarnent, de droite à gauche, de l'extrême droite à l'extrême gauche. Mais, de manière tout à fait réaliste, vu de l'extérieur, je voterais pour tout candidat avec de solides convictions européennes, qui puisse renforcer le rôle de la France au sein de l'UE et contrer, voire sortir du jeu, une extrême droite qui n'a pas sa place au sommet de ce pays et, plus généralement, dans l'Hexagone. Une France d'extrême-droite voudrait dire pas seulement la fin de tous les idéaux et idées qui nous ont fait aimer ce pays, mais ça va accélérer désenchantement pour le français et la francophonie.

 

Propos recueillis par Grégory Rateau (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - mercredi 15 mars 2017

 
A la Une
Une internationale

La "charge mentale" des femmes, épuisées de tout gérer

Penser au rendez-vous chez le pédiatre, à la liste des courses, à lancer le lave-linge... En dessinant son quotidien, une illustratrice a souhaité mettre en lumière la "charge mentale" qui pèse sur les femmes, souvent gestionnaires du foyer, une notion floue mais qui parle à beaucoup. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine