SANTE - La prévalence du VIH chez les toxicomanes explose en Roumanie

Selon un rapport publié jeudi dernier par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, 102 nouveaux cas d’infection au VIH liés à l’injection de drogues ont été enregistrés en Roumanie au premier semestre 2012, contre 129 au total pour l’année 2011, 12 en 2010, et seulement 3 à 5 par an dans les années précédentes. Ce rapport met ainsi à jour les données de l'Agence nationale roumaine de lutte contre la drogue (ANA), qui a délivré son propre rapport annuel. Les réponses à cette forte augmentation des infections au virus du sida ont été limitées à cause d’un manque de fonds et l’absence de stratégie nationale de prévention. Selon l’ANA, la situation s’apparente à une épidémie : "Cette situation peut générer un problème de santé publique, car l'infection au VIH peut se propager à d'autres catégories proches de la population à risque", précise le rapport de l’ANA cité par Mediafax.
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) lundi 19 novembre 2012

 
A la Une

CULTURE - Par ici les sorties

La rédaction du Petitjournal.com vous propose votre bouillon de culture hebdomadaire pour profiter pleinement de la capitale roumaine. Ciné, concerts, expos, rencontres : petit tour d'horizon des immanquables de la semaine à Bucarest ou ailleurs en Roumanie.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle donc n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine