ENSEIGNEMENT - 17 universités épinglées par la protection des consommateurs

Près d'une vingtaine d'universités roumaines ont été pénalisées d'une amende de 50.000 lei (environ 11.000 euros) par l'Autorité nationale pour la protection des consommateurs (ANPC) pour non respect des lois en vigueur, a annoncé hier l'institution. “Les listes tarifaires ainsi que les documents prouvant le domaine d'activité des unités d'enseignement ont été vérifiés”, indique un communiqué. Dans la majorité des cas, les irrégularités concernent l'absence d'affichage des taxes d'inscription (notamment dans les centres privés), ou des contrats avec les étudiants incomplets. Une quarantaine d'universités ont par ailleurs reçu des avertissements de la part de l'ANPC. Au total, 118 unités d'enseignement supérieur ont été inspectées. En 2011, près de 250.000 étudiants étaient inscrits dans une trentaine d'universités privées sur l'ensemble du pays, sur un total de 670.000.
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) vendredi 9 novembre 2012


 
A la Une

CHRONIQUE ECO - Crise politique, crise économique?

Les Roumains n’aiment pas les crises. Mais s’agit-il en Roumanie d’une crise politique réelle ? La semaine passée, le gouvernement Sorin Grindeanu a été démis de ses fonctions très rapidement par une motion de censure déposée au Parlement contre le cabinet, par son propre parti. La situation est inédite et ridicule car, jusqu’à aujourd’hui, aucun parti n’a jamais fait appel au Parlement pour se venger ou pour traiter des affaires personnelles.…
Une internationale

RESEAU PSY EXPAT – Trouver un psy francophone à l'étranger

Comment être accompagné dans sa mobilité si l’on a besoin d’un suivi psychologique ? Créé par deux psychologues expatriées en Asie, Réseau PsyExpat est une plateforme à but non lucratif qui facilite la recherche de thérapeutes francophones partout dans le monde et les échanges entre professionnels
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine