Bucarest

HAUSSES SALARIALES - Que prévoit le projet de loi?

Le projet de loi sur la grille unique des salaires dans le secteur public a été publié sur le site du Parti social-démocrate, après que le leader de ce même parti, Liviu Dragnea, a annoncé avoir décalé d’une semaine son envoi au Parlement.

Selon la ministre de l’Emploi, Lia Olguta Vasilescu, à l’entrée en vigueur de la loi, le 1er juillet, les premiers à voir augmenter leurs revenus salariaux seront les militaires (20% d’augmentation) et les policiers (5% d’augmentation).

Les autres catégories de salariés du secteur public bénéficieront d’augmentations salariales à partir du 1er janvier 2018.

Seuls les salariés de la Santé publique bénéficieront d’une augmentation intégrale dès 2018: le document prévoit qu’en 2022 les médecins auront un salaire de base entre 5 700 lei et 16 250 lei, alors que les assistants gagneront entre 3 610 lei et 5 649 lei.

Dans le domaine de l‘éducation, les hausses salariales seront entre 90% et 150% pour l’enseignement pré-unversitaire et entre 33% et 125% pour l’enseignement universitaire. Entre autre, les professeurs qui enseignent dans des localités isolées bénéficieront d’une indemnisation allant jusqu’à 20% du salaire de base.


Enfin, le président de la Roumanie touchera le salaire le plus important (17 400 lei). Il sera suivi par les présidents des deux chambres du Parlement (16 675 lei). Les ministres auront un salaire de 14 500 lei, et les sénateurs et députés gagneront 13 050 lei.

A noter que le Patriarche de la Roumanie bénéficiera du même salaire que le président du Sénat, soit 16 675 lei.

 

La rédaction, en partenariat avec la Radio Roumanie Internationale - RRI (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - mardi 11 avril 2017

 

 

 
A la Une

HISTOIRE D’UN LIEU - Le marché Obor

Connu de nom pour certains français, passe-temps du week-end pour d’autres, le marché Obor est, pour les Bucarestois, un lieu chargé d’histoire. Son histoire n’est pas celle d’un bâtiment, mais celle d’un lieu qui change au gré des besoins et des nécessités d’une ville en expansion.
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine