Bucarest

"A BRAS OUVERTS" - Une comédie sur les Roms qui ne fait pas rire tout le monde

Après le succès fulgurant du film « Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu », comédie qui jouait sur les clichés des différentes communautés en France (asiatiques, juives, musulmanes), le nouveau film de Philippe de Chauveron « A bras ouverts » met en scène un intellectuel de gauche accueillant chez lui une famille de Roms. Or la comédie n’est pas du goût de tout le monde, ayant été critiquée par la grande majorité des médias français et des associations de défense des Roms. Le film est accusé de véhiculer des « clichés dangereux » sur la communauté des Roms, d’autant plus qu’il sort à un moment où la xénophobie est un thème majeur de la campagne présidentielle. Le personnage principal Rom vole, ment, se montre violent, mendie, mange des taupes, boit du kérosène, vit avec des poules et un cochon, et n’envisage que le mariage forcé pour sa fille… Christian Clavier, l’acteur principal, se défend en expliquant que le film ne rit pas « contre, mais avec les Roms ».

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - lundi 10 avril 2017

 

 

 
A la Une

HISTOIRE D’UN LIEU - Le marché Obor

Connu de nom pour certains français, passe-temps du week-end pour d’autres, le marché Obor est, pour les Bucarestois, un lieu chargé d’histoire. Son histoire n’est pas celle d’un bâtiment, mais celle d’un lieu qui change au gré des besoins et des nécessités d’une ville en expansion.
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine